C'est quoi encore le problème avec Ben Arfa ?

Privé du numéro 10, prié de jouer avec la réserve, mis à l'amende pour 1,5kg de surpoids : Hatem Ben Arfa vit un été pourri du côté de Newcastle. À un an de la fin de son contrat, sa relation avec Alan Pardew n'a jamais été aussi mauvaise et selon son entourage, le traitement qui lui est réservé s'apparente ni plus ni moins à du harcèlement...

Modififié
4k 87
France Football y consacre deux colonnes cette semaine : Hatem Ben Arfa est l'un des feuilletons de l'été. Le milieu français est clairement dans le creux de la vague. Certes, l'ancien Lyonnais n'est pas le seul banni - Jonás Gutiérrez et Gabriel Obertan s'entraînent aussi avec la réserve - mais à en croire son conseiller Michel Ouazine, sa disgrâce n'est pas motivée par ses performances sportives : « C'est incompréhensible. Pardew dans le passé avait déclaré qu'Hatem était extraordinaire. Il y a des intérêts qui ne sont pas sportifs : Adebayor à Tottenham, Gomis à Lyon... On s'inscrit dans un schéma similaire alors qu'Hatem a tout fait pour Newcastle, on a tout fait pour discuter (ndlr : d'une prolongation de son contrat qui expire en juin 2015). On est dans une situation où ils voudraient qu'Hatem pète les plombs, qu'on puisse dire qu'il est ingérable. Lui se contente de faire son boulot : il s'entraîne bien, il prend du plaisir avec la réserve où il a un super coach Peter Beardsley » .

Ben Arfa, simple bouc émissaire ?


« C'est à la fois un problème entre deux hommes, Pardew et Ben Arfa, et une conséquence du manque de discipline personnelle du joueur » estime pour sa part Mark Douglas, journaliste spécialiste de Newcastle pour The Chronicle et The Sunday Sun. La guerre larvée entre les deux était prévisible selon lui : « Alan Pardew n'a pas seulement des problèmes avec Ben Arfa à Newcastle, il en a eu avec beaucoup de monde. Le manque de discipline de Ben Arfa sur et en dehors du terrain - dont les nombreuses blessures sont une conséquence - n'a fait qu'accentuer la tension entre les deux » . À en croire l'avocat du joueur français, Maître Jean-Jacques Bertrand, les problèmes du joueur ont commencé en avril, dans les vestiaires après une lourde défaite contre Manchester United (0-4) : « Quel est le motif de la mise à l'écart ? Une discussion d'après-match dans le vestiaire où il a été demandé de s'exprimer. Le seul qui a osé, c'est Hatem, et il a parlé football, expliquant que selon lui l'équipe jouait avec trop de longs ballons. L'entraîneur l'a très mal pris alors que c'est lui qui avait demandé aux joueurs de parler. En plus, il s'agissait d'une circonstance de vestiaire... Cherche-t-on à lui faire porter le chapeau des mauvais résultats du club ? Toujours est-il qu'on l'a mis à l'écart et cette mise à l'écart s'est perpétuée jusqu'à la fin de saison. On aurait pu penser qu'après les vacances, le différend aurait été apaisé. »

1,5kg de surpoids, mais 2% de masse graisseuse en moins...


Mais en lieu et place d'une paix des braves, le Lyonnais écope d'une amende d'environ 10 000 euros, pour avoir pris 1,5 kilos pendant ses vacances, une sanction que Michel Ouazine trouve injuste : « c'est du harcèlement, de l'humiliation. L'amende qu'ils lui mettent, on va la contester. On leur a demandé de nous donner le compte-rendu physique de tous les joueurs. Hatem est parti en vacances avec un préparateur physique, il a bossé pour préparer cette saison. Il a pris 1,5 kg ? Oui, mais il s'agit d'un kilo de muscle et 500 grammes de graisse. Il a perdu 2% de masse graisseuse. On conteste donc les amendes. » Cette amende et sa justification restent un mystère pour Mark Douglas, pourtant observateur avisé : « Le club a refusé de confirmer la raison de cette sanction et l'ampleur du surpoids imputé à Hatem Ben Arfa. La situation est regrettable. Le club refuse de communiquer plus que cela sur la situation de ses bannis. » Ce manque de transparence, c'est précisément le terrain sur lequel Maître Bertrand compte défendre son client : « Il y a deux choses : la sanction pose problème sur son principe et sur son quantum. Quelle procédure a été suivie ? Si on avait affaire à une situation qui porte conséquence sur ses performances de manière claire, et s'il était certifié qu'il était le seul joueur en surpoids... Je n'imagine pas une seule seconde qu'en rentrant de congés, sur 25 joueurs, un seul soit en surpoids. Et on parle de surpoids pour 1,5 kg, pas 5. Le motif de l'amende pour moi est abusif, mais en plus, l'amende s'inscrit dans un contexte général de mesures successives qui relève d'un harcèlement sur le joueur. »

«  Dans deux mois, Pardew peut être très loin »


En plus de cette amende et de sa mise à l'écart de l'équipe première, Ben Arfa s'est vu retirer son numéro 10 et n'a pas pris l'avion pour la Nouvelle-Zélande, où ses coéquipiers sont en tournée. Le plus surprenant concerne le logement du joueur, comme l'explique Maître Bertrand : « Il y a environ trois semaines, on a appris que le propriétaire de son logement n'avait pas reçu le loyer depuis trois mois. On a donc vérifié ses fiches de paie, pour y voir que le loyer était toujours déduit de son salaire. Le club s'est donc dispensé depuis mai de reverser au propriétaire les loyers qu'il a prélevés sur le salaire du joueur... » Les recrutements cet été de deux milieux offensifs, Siem de Jong et Rémy Cabella, ne font que confirmer un avenir bouché dans le club anglais... « Le club veut clairement le faire partir et je ne pense pas qu'il ait vraiment le choix. Il n'a pas de futur à Newcastle. Même si les choses peuvent changer très vite en football, vu la situation actuelle, il est peu probable de voir Ben Arfa s'éterniser à St James' Park » , analyse Mark Douglas. Mais à en croire Michel Ouazine, l'international français n'a pas encore bouclé ses valises : « Hatem est capable d'aller au bout de son contrat. Six mois, un an, ce n'est rien du tout. Il n'est pas à la rue, si le club veut le pousser à la faute, il ne sera jamais à la faute. Dans deux mois, Pardew peut être très loin. Hatem aime ce club, il est idolâtré par les supporters... Il risque de se passer beaucoup de choses. »

Si en mai, la presse anglaise avait fait état d'un intérêt de Liverpool, aujourd'hui Ben Arfa semble dans une impasse, ce qui n'effraie pas son conseiller : « Il ne peut que se comporter en professionnel, après, les événements, ce n'est pas vous qui les commandez. Il doit bien bosser, être pro. Les éléments sont défavorables pour le moment car on ne sait pas où le club veut aller par rapport à lui pour le moment... Il n'y a pas de dialogue, on ne lui parle pas. Vous avez vu comment ils ont traité Marveaux... » Un retour à Lyon aurait les faveurs du joueur, mais celui-ci n'est pas forcément économiquement réaliste : « Lyon, c'est son club formateur, il y est forcément attaché. Il adore Bernard Lacombe, avec Aulas c'est « Je t'aime, moi non plus » . Derrière il y a un challenge, un club compétitif. Pour moi, c'est cependant très compliqué financièrement, Newcastle demanderait beaucoup » , estime Michel Ouazine.

Bad boy, vraiment ?


Dans l'attente d'un dénouement favorable, la situation actuelle de l'ancien Lyonnais rappelle à quel point sa carrière, à l'image des trajectoires de toute la génération 87, s'éloigne des attentes qu'elle suscitait : « En Angleterre, on pense que Ben Arfa a un énorme potentiel, suffisant pour devenir l'un des meilleurs joueurs de Premier League, mais il a également l'image d'un joueur difficile à gérer en raison de ses soucis passés dans d'anciens clubs » souligne Mark Douglas. Cette image de bad-boy, Maître Bertrand pense que Newcastle s'appuie dessus aujourd'hui : « On essaie de faire porter à Hatem une image négative, mais au vu de la situation, son attitude est très professionnelle. » Pour Michel Ouazine, son protégé n'a rien à se reprocher : « La vie d'un joueur, ce n'est pas uniquement d'être footballeur. Il se doit d'avoir de la personnalité et d'être correct avec lui-même. On dit "Hatem Ben Arfa c'est un bad boy, c'est ceci, c'est cela..." Personne ne le connaît vraiment. Si lui est un bad boy, Balotelli, qu'est-ce que cela doit être... Dans l'esprit des gens "forte personnalité" cela veut dire que l'on fait n'importe quoi. Forcément, dans ce monde de béni-oui-oui, la personnalité peut vous amener des désagréments. » Et flinguer une carrière ?

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ba, au fil du temps, on peut constater qu'il a un probleme. Il est simplement C.on
Il y a une rumeur qui est sortie cette semaine et proviendrait de son entourage disant qu'il désirait revenir à Lyon à la fin de son contrat l'an prochain.
Vu les termes dans lesquels lui et JMA se sont quittés (procès, quasi-insultes), ça paraît plus que grotesque et les déclarations de Michel Ouazine au sujet de Gomis.
D'ailleurs, faudrait qu'il le vire un jour son soi-disant conseiller, parce que jusqu'à présent, il m'a semblé être une influence tout à fait négative ou inexistante.
Ben Arfa, c'est quand même un sacré gâchis...
L'ex futur Zidane en EDF, l'ex futur Ginola à Newacastle...
Dans trois mois, quand Newcastle sera relégable et Pardew viré, il aura peut être sa chance.
Hatem m'a toujours laissé perplexe. Il a fait des erreurs de jeunesse, mais il souffre un peu d'un délit de sale gueule, comme Anelka avant les histoires de quenelles.

Il fait partie des joueurs comme Robinho, Denilson, Martins, qui auraient pu avoir une énorme carrière, mais qui avec un petit poil dans la main ou un manque d'hygiène de vie irréprochable, sont passés à côté
Oh non, s'il vous plaît, c'est bon, on a le droit aux mêmes commentaires à chaque article sur Ben Arfa et Ménez.
Ben Arfa, prototype du joueur Youtube.

Des actions, des dribles et des buts de ouf, comme ça chevauchée folle avec Newcastle y'a pas longtemps.

Mais à part ces éclairs (c'est à dire 99% du temps passé sur un terrain), c'est de la nonchalance, de l'individualisme, du non respect tactique etc...
il y a que moi que ça choque de lire:

"il a pris 1,5 kg ? Oui, mais il s'agit d'un kilo de muscle et 500 grammes de graisse. Il a perdu 2% de masse graisseuse."

C'est un non sens : si il a pris 500 gr de graisse, sa masse graisseuse n'a pas pu être réduite.

Est ce qu'il veut plutôt parler du taux de graisse ramené au poids soit T=G/P si c'est ça on a Pf=Pi+1.5 et Gf=Gi+0.5 et Ti=Gi/Pi et Tg=Gf/Pf et Ti-0.02=Tg
on a (Gi/Pi)-0.02=(Gi+0.5)/(Pi+1.5)
soit développé= Gi=(0.53/1.5)Pi+(0.02/1.5)Pi² (sauf erreur de ma part).
(indice i: avant les vacances f: à son retour; T : le taux, P: la masse du corps, G= la masse de graisse).
Et de ce fait dès 48 kg et des poussières Ben Arfa a plus de graisse qu'il ne pèse... donc ces faux .

Autre idée il fait référence à l'IMG=1.2 * (P/Taille)+0.23*age -16.2
soit pour Ben Arfa IMG=0.6704 * P -9.99
on peut poser au choix IMGi=1.02IMGF ou 0.98 IMGi = IMGf
Dans tous les cas la résolution nous amène à une masse du corps initiale négative....

DU COUP soit l'agent s'est trompé dans ce qu'il avance, soit il raconte n'importe quoi...
Message posté par ILOVEBAYERN
sauf erreur de ma part.


Je pense qu'il parle de pourcentage de masse graisseuse. Ça se tiendrait du coup.
Message posté par ILOVEBAYERN
sauf erreur de ma part.


Nan mais de toute manière c'est bidon ces histoires.
On a vu la photo de la prolongation de contrat de Nasri y a trois semaines
merde le mec il rempile à je sais pas combien de millions par an et il était rond comme un cochon. Et City n'en a rien à branler, une préparation physique d'avant-saison ça sert à ça.. Ils lui feront retrouver sa forme vite
Là, Ben Arfa qu'il ait pris 500 grammes / 2% multiplié par 1,5kg sur mes couilles on s'en fout, ils veulent juste lui faire péter un plomb
C'est la drogue ou cet article est apparu hier sur le site de Sofoot, avt de disparaitre 5 min après ?
TheNiangasse Niveau : CFA2
Message posté par ILOVEBAYERN
sauf erreur de ma part.


Je pense qu'il s'agit là d'un simple raccourci de langage, qu'il a non pas perdu 2% de masse graisseuse mais 2 POINTS de pourcentage.

En gros s'il était à 8% de masse graisseuse (je donne ce chiffre au pif, n'y connaissant rien), il aurait du coup perdu 2% de ces 8%, ce qui reviendrait in fine à 0,16% de perte de masse graisseuse.
Message posté par Rokocoko
Ben Arfa, c'est quand même un sacré gâchis...
L'ex futur Zidane en EDF, l'ex futur Ginola à Newacastle...
Dans trois mois, quand Newcastle sera relégable et Pardew viré, il aura peut être sa chance.


Il a eu sa chance avec Newcastle...je me rappelle de déclarations enflammées de Pardew à son sujet, déclarant qu'il était le "facteur x" de son équipe, qu'il avait un talent fou, qu'on n'avait pas compris son talent en France...d'ailleurs HBA a fait une très bonne saison : c'est celle avant l'euro, donc 2011-2012, qui a amené sa convocation.. Le problème de ce mec, c'est la constance...il est incapable de progresser dans la durée, dés qu'il semble enfin franchir un cap, il retombe encore plus bas. Ses blessures fréquentes ne l'aident pas, mais je pense que ce gars, même s'il est loin d'être le bad boy que la presse française présente, n'est pas assez intelligent pour franchir le pas. Je ne parle pas du QI mais de l'intelligence instinctive des footballeurs...celle qui a permis à Ribery d'améliorer son placement, ses choix et ses réflexes pour devenir un "top player". Ben Arfa n'apprend pas de ses erreurs, c'est la différence avec Ribéry.

Quant à Ménèz, c'est pas du tout la même histoire. Ménèz a été excellent au PSG !! la première saison, c'est le premier passeur du club (malgré les Nêne, Pastore...) et un des meilleurs buteurs. Pour sa deuxième saison, il commence l'année très fort en étant aligné dans en attaque dans un 442 avec Zlatan, et ce dernier ne tarit pas d'éloges sur lui...et paf, au mercato d'hiver on lui colle une otarie brésilienne de 19 piges qui instantanément devient titulaire à sa place, alors qu'il n'a rien montré. Malgré cela, Jérem', parmis son faible temps de jeu, trouve le moyen d'inscrire le plus beau but de la saison (le slalom contre Rennes) et le but du titre contre Lyon. Et le public du parc trouve le moyen de le siffler !! Sa dernière année, c'est juste un scandale : entre Blanc qui le fait rentrer pendant les arrêts de jeu de matchs dont tout le monde se fout, le public du parc qui le traite de salope, les "consultants" émérites du paf qui lui chient dans le cou à la moindre occase...et pourtant le joueur n'a jamais fait chier, n'a jamais balancé dans une interview, n'a jamais foutu la merde...non, je le répète, Ménèz a été énorme à Paris, et son histoire relève d'une injustice totale, un délit de sale gueule absolu.
Il y en a encore qui s'intéressent à ce joueur ? Franchement, on s'en fout...
Ta question était légitime, mais franchement, t'avais besoin de développer autant ?!
chez sofoot, il y a des trucs recurrents.
comme le soutien inconditionnel a Hatem.
TheNiangasse Niveau : CFA2
Message posté par LaDauph
Hatem m'a toujours laissé perplexe. Il a fait des erreurs de jeunesse, mais il souffre un peu d'un délit de sale gueule, comme Anelka avant les histoires de quenelles.


Tu te fourvoies complètement, c'est même plutôt l'inverse, dans chaque club où il a joué ce gars là est arrivé avec un crédit énorme du fait de ses qualités techniques hors normes et a bénéficié d'une mansuétude rare, chaque entraineur l'ayant coché ayant eu le secret espoir d'être celui qui le ferait enfin exploser.
S'il en est là aujourd'hui il ne peut s'en prendre qu'à lui même : hygiène de vie douteuse, individualisme exacerbé, manque d'investissement à l'entrainement, mentalité pas toujours irréprochable, etc...

A mon avis il va finir au Milan AC qui a visiblement décidé d'ouvrir un centre d'accueil pour cas sociaux : Mbaye Niang, Bakaye Traoré, Mario Balotelli, Kevin Constant, Jérémy Ménez, Adel Taraabt, Stephan El Shaarawy, et dans une moindre mesure Robinho et Nigel De Jong (qui est plus un boucher qu'un trépané).

Flippant d'ailleurs de voir que nous content de se tirer des balles dans le pied, ce futur ex grand club continue à s'en tirer un peu partout dans le corps, histoire d'être sûr que rien ne puisse fonctionner...
SoAnonymous Niveau : Loisir
@ilovebayern

Tu aurais dû prendre comme pseudo ilovemathematique!

Néanmoins, respect!!
TheNiangasse Niveau : CFA2
Message posté par Sly

non, je le répète, Ménèz a été énorme à Paris, et son histoire relève d'une injustice totale, un délit de sale gueule absolu.


Par contre pour ce qui concerne Ménez et contrairement à HBA, j'ai tendance à penser comme Rokocoko qu'il y a un peu de délit de sale gueule là dessous (en même temps s'il pouvait lâcher ne serait-ce qu'un sourire de temps en temps ça lui coûterait pas grand chose).
son problème : une bonne tête de noeud qui a eu des soucis dans tous les clubs oÙ il est passé ( même à Clairefontaine à ses 14 / 15 ans), il va partir de Newcastle, il ira ailleurs, et aura de nouveaux problèmes,en fait il faudrait ne plus parler de lui
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4k 87