Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options

C'est quoi encore cette histoire de clash à l'OM ?

Défiant l'autorité de son coach, Morgan Amalfitano se serait attrapé avec Marcelo Bielsa lors de l'entraînement de jeudi après-midi, à Marseille. Le club a même lancé une procédure disciplinaire contre le joueur.

Modififié
Cela faisait longtemps. Après les histoires entre les dirigeants de l'OM et la mairie de Marseille pour les négociations du loyer du Vélodrome, après la première rencontre plutôt étrange entre Marcelo Bielsa et les journalistes du coin, « le club le plus populaire de France » s'offre un nouvel épisode à la Une. Un clash supposé entre Morgan Amalfitano et son entraîneur. À croire que les atermoiements du mercato (l'OM se vide de son secteur défensif pour empiler les milieux créateurs) ne suffisaient déjà pas pour préparer la deuxième journée de championnat contre Montpellier, dimanche.

Amalfitano le têtu


Ce jeudi, en fin d'après-midi, Marcelo Bielsa a renvoyé tous ses joueurs au vestiaire très rapidement. La raison est simple : après l'échauffement d'usage, le technicien argentin a aperçu sur le terrain la bouille de Morgan Amalfitano. Le joueur avait pourtant été prévenu par SMS qu'il ne devait pas venir s'entraîner. La semaine dernière, c'est par le même mode de communication qu'il avait d'ailleurs appris qu'il ne serait pas du déplacement à Bastia. Pour l'ancien joueur de Lorient, qui n'a visiblement jamais eu d'explications sur son temps de jeu, c'est la notification de trop. Le joueur a donc décidé de se pointer quand même à l'entraînement. Mais son attitude, qui pourrait être interprétée comme une féroce envie de ne pas baisser les bras et d'encaisser tranquillou un salaire, n'a pas été au goût du technicien, qui n'aime pas que l'on remette en cause son autorité. Certains feront remarquer qu'Amalfitano n'en est pas à son coup d'essai. Ce côté effronté, têtu, il l'a déjà montré sur le terrain ou face à certains journalistes.

L'an dernier déjà, n'entrant plus trop dans les plans de sa direction, il était parti en prêt en fin de mercato à West Bromwich Albion, après avoir été écarté pour le déplacement de la troisième journée à Valenciennes. Une fois en Angleterre, il avait vidé son sac dans So Foot sur « la méthode marseillaise  » : « Ils cherchaient à me faire dérailler, pendant les mercatos, ils faisaient véhiculer des informations qui les arrangeaient dans la presse, que j'étais partant, que j'avais trouvé un accord avec tel club...  » Visiblement, « ils » ont utilisé la même technique cette saison. Pour un résultat plus probant puisque l'on parle désormais de « clash » avec son entraîneur. Dans la foulée, le site officiel, qui n'avait pas fait une seule mention, même vague, des différends entre Deschamps et Anigo pendant deux ans, a publié un communiqué pour dire que le club était solidaire de son entraîneur et qu'Amalfitano serait convoqué dans les plus brefs délais pour une sanction disciplinaire. À croire que tout avait déjà été rédigé et qu'il ne manquait plus qu'à appuyer sur « valider » .

Un coup digne de House of Cards


Mais, si ça se trouve, le comportement d'Amalfitano est tout sauf un coup de sang. Avec son acte, le joueur met tout simplement un coup de projecteur sur l'étage de la direction de la Commanderie, où l'on regarde peut-être un peu trop House of Cards. Qui décide ? Qui ne veut réellement pas de lui ? Veut-on le faire partir à cause de son salaire ? La recrue Barrada avait, par exemple, des émoluments nettement supérieurs au Qatar. N'a-t-il pas le niveau pour cet OM ? En cinq matchs de préparation, il a eu moins de temps de jeu que le jeune Sparagna. Mais il a mis un but, une passe décisive, et provoqué un penalty. Surtout, à la fin de la saison dernière, Amalfitano était décrit partout dans la presse comme le joueur prêté que Bielsa voulait absolument revoir sous la tunique olympienne. Difficile pour la source des médias à l'intérieur du club d'expliquer qu' « El Loco » ne veut plus en entendre parler quelques semaines plus tard. D'autant que ce même entraîneur a expliqué en conférence de presse qu'il ne s'occupe pas du recrutement, car c'est « au club de gérer les actifs  » . Pour convaincre Cheyrou d'aller s'entraîner avec la réserve, Vincent Labrune a envoyé son bras droit, Philippe Pérez. Avec Amalfitano, il va falloir se mouiller un peu plus. Et assumer.

Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 116
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall