1. // Coupe du monde 2014
  2. // Match de préparation
  3. // France/Paraguay

C'est quoi cette idée de se priver de Ribéry et Benzema ?

Mardi dernier, l'équipe de France a fait belle impression en écrasant la Norvège au Stade de France (4-0), sans ses deux stars, Franck Ribéry et Karim Benzema. D'où la question soulevée depuis : et si les Bleus étaient plus forts sans eux ?

Modififié
5 97
L’équilibre d’un groupe de potes ne tient parfois qu’à un fil. Par définition, celui-ci est composé d’une somme d’individualités qui jouent tous un rôle dans le maintien de l’entente générale. Par exemple, le mouton noir, plus communément appelée victime, permet à la bande de disposer d’un exutoire en son sein et de s’unir autour des moqueries qu’il encaisse sans broncher. À côté, les suiveurs constituent la majorité des effectifs et, comme leur nom l’indique, prennent part aux rassemblements sans en assumer l’organisation. Car cette tâche est en effet dévolue à un petit cheptel, celui des meneurs. Intronisés grâce à leur charisme, ces derniers prennent en charge les décisions et guident le reste du troupeau. En équipe de France, ce statut a été arrogé d’office à Karim Benzema et Franck Ribéry. Du haut de leurs clubs, performances et palmarès, les deux larrons seront les fers de lance des Bleus au Brésil. Enfin, normalement. Car lors de la dernière soirée organisée au Stade de France, tous les deux étaient absents, n’empêchant pas le reste des ouailles de s’éclater sur le dance-floor de Saint-Denis. Depuis, quelques voix s’élèvent : et si, délestée de ses deux meneurs, la bande à DD jouait mieux au ballon ? Les 4 buts inscrits et le spectacle proposé face à la Norvège ont en tout cas donné à manger aux détracteurs de ce duo de leaders.

La fin des complexes

Ménagés pour des raisons différentes, Ribéry (dos) et Benzema (finale de Ligue des champions) ont donc vu s’installer à leur place le jeune Antoine Griezmann et l’ambassadeur français du slip kangourou, Olivier Giroud. Le premier très actif, le second double buteur, l’équipe de France n’a pas trop eu à pâtir de l’absence de ses ogres du football mondial. Mieux, elle a semblé libérée dans ses combinaisons. Une corrélation ? Sans doute. En leur présence, l’attaquant du Real et le Kaiser semblent catalyser les attentions. À chaque difficulté collective, l’équipe s’en remet à ses deux craks, cherchant Benzema en décrochage ou Ribéry sur son côté en attente d’un exploit. Mais moins adroits sous la liquette nationale qu’en club, les deux hommes jouent leur partition en Bleu sans obtenir de résultats fameux. Un problème, symbolisé il y a quelque temps par la longue période de disette de KB9 devant les bois. Pourtant dotés d’un talent supérieur au reste de l’effectif, les deux compères semblent tout simplement prendre un peu trop de place pour que leurs partenaires s’épanouissent. Décomplexé face à la Norvège, le 11 titulaire s’est donc permis plus d’échanges et n’a pas eu à se demander où se trouvaient ses gâchettes de moins en moins létales. Au printemps à Madrid, le Real avait pu observer le même phénomène lorsque Cristiano Ronaldo avait déserté pour blessure, certains socios assurant que la Maison Blanche était meilleure sans son enfileur de perles portugais. Un constat vite démonté par l’intéressé. Tout comme les résultats du PSG en fin de saison sans Zlatan Ibrahimović.

Le poids des leaders

Tirer sur l’ambulance serait d'ailleurs trop facile. Car au lieu de se féliciter de la bonne entrée des futurs remplaçants au Brésil, les observateurs préfèrent encore et toujours chercher les maillons faibles d’une équipe qu’ils se plaisent à détester. Le lascar Nasri évacué sur civière en moins de 140 caractères, Ribéry et Benzema ont pris place sur ce spot peu enviable. Loin de son statut de minot de 2006, le milieu traîne à ses basques une réputation de blagueur lourdaud et n'a pas réussi à se laver entièrement des éclaboussures d’une affaire Zahia restée dans les mémoires collectives. De son côté, Benzema n'en finit plus d'être tancé pour sa nonchalance. De là à faire de Griezmann et Giroud des titulaires en puissance, il y a un boulevard qu’il ne faut pas franchir, et ce, pour des raisons de pragmatisme pur. D’une part, l’opposition plus que faiblarde offerte par une Norvège, si elle a permis de tester les forces en présence, n’a pas donné lieu à un combat de tous les instants. Face à Alexander Tettey, nul doute que Benzema et Ribéry auraient fait aussi bien. Rappelons tout de même qu'ils étaient titulaires lors du match retour héroïque face à l'Ukraine. D’autre part, à l’approche d’une grande compétition où les matchs risquent d’être moins ouverts que les amicaux, l’expérience des deux hommes comptera. Capables de faire la différence sur un geste ou une accélération, Ribéry comme Benzema disposent de qualités supérieures, sans doute amenées à s’exprimer d’autant mieux dans les rencontres à enjeux. Alors s’enorgueillir de la fraîcheur de Griezmann et de l’implication de Giroud, d’accord. Mais mettre au banc deux joueurs parmi les meilleurs mondiaux, ayant accumulé les trophées au cours des deux dernières années, non. Car même s’ils énervent ceux qui les suivent, les leaders sont faits pour mener. Pas l’inverse.

Par Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

La raie bosse man Niveau : Loisir
Comparer l'absence de Karim à celle d'Ibra ça vaut une deuxième Gaule du matin merci Raphaël.

La Norvège c'est de la merde, le match était amical et l'objectif la prise de rythme Les leçons à tirer c'est que nos attaquants muslims ont des remplaçants sympas. Et que surtout on a peut être trouvé un descendant à Platoche/Zizou, en l'occurrence le surdoué de l'équipe PAUL POGBOOM. Le Turfu c'est lui.
ouiouicestmoi Niveau : District
N'empêche que le fait d'avoir un attaquant dans les 16 mètres, contrairement à Benzema qui se prend parfois trop pour un 10, ca aide à enfiler les buts.

Après faut dire que Kaizer Franck et KB9 sont des brutes et que lorsqu'ils mettront respectivement un pointu et une madjer en 8e contre l'Honduras, la France entière retournera une énième fois sa veste et tant mieux
Si il n' a ya que Ce 4.3.3 de Dede et pas de plan B , effectivement
on pourra se passer d'eux , et on sera prévisible pour les équipes qui auront de vrai entraineurs européens, car dans cet conf KB et FR surjoueront
Alors SoFoot un article sur le Plan B?
Je me suis posé la question lors du match.

Ribery et Benzema sont de faux leaders. Des leaders parasitaires. Cela arrive souvent dans le football. La vedette devient un poids pour le collectif.

Je prendrais comme exemple les deux super-stars actuelles : Messi et Ronaldo.

Leurs statistiques restent impressionnantes mais, sur le terrain, on les sent à part, uniquement préoccupés d'eux-même, au point qu'ils finissent par nuire à leurs collectifs respectifs.

Benzema et Ribery évoluent dans des grands clubs où ils ne sont pas les leaders. Leurs performances y sont donc satisfaisantes. Avec l'EdF, on leur demande d'être des leaders et ils en sont incapables.

Alors, s'en priver? Peut-être pas. Mais les recadrer, oui. Leur épargner la charge supplémentaire de responsabilité qu'ils ne sont pas capables d'assumer. Heureusement pour l'EdF, Deschamps a assez de coffre pour prendre en charge le leadership.
L'idée, c'est d'avoir deux racailles en moins.
Oui monsieur HushCreep, +1.
Pour être un leader faut avoir un mental de sportif, ce que les 2 gus n'ont pas.
Encore qqs matchs et on comprendra la même chose pour Pogba qui a le QI d'une table basse
Note : 11
La question mérite d'être soulevée, dommage que l'article se conclue sur un truc aussi nul que "de toute façon c'est les meilleurs du monde donc faut les mettre sur le terrain". L'équipe de France joue plus libérée sans eux et se lâche davantage, ça c'est clair. Et en terme d'efficacité, je ne vois pas Griezmann inférieur à Ribéry et Giroud inférieur à Benzéma en bleu.
Jack Facial Niveau : CFA
Note : 17
Deschamps envoie un message fort : les plus cons seront remplaçants.
Fée Indouno Niveau : DHR
Message posté par daflalo
Oui monsieur HushCreep, +1.
Pour être un leader faut avoir un mental de sportif, ce que les 2 gus n'ont pas.
Encore qqs matchs et on comprendra la même chose pour Pogba qui a le QI d'une table basse


Eheh, ma table basse elle fait ce pour quoi j'lai mis au milieu du salon devant mon canapé et ça me suffit, je lui demande pas de parler de la crise des missiles de Cuba avec moi. Deschamps fait peut être pareil avec Pogba. Et rien ne dit qu'il deviendra ou qu'il est une buse sans cervelle. Il est juste jeune.
Message posté par mario
Je me suis posé la question lors du match.

Ribery et Benzema sont de faux leaders. Des leaders parasitaires. Cela arrive souvent dans le football. La vedette devient un poids pour le collectif.

Je prendrais comme exemple les deux super-stars actuelles : Messi et Ronaldo.

Leurs statistiques restent impressionnantes mais, sur le terrain, on les sent à part, uniquement préoccupés d'eux-même, au point qu'ils finissent par nuire à leurs collectifs respectifs.

Benzema et Ribery évoluent dans des grands clubs où ils ne sont pas les leaders. Leurs performances y sont donc satisfaisantes. Avec l'EdF, on leur demande d'être des leaders et ils en sont incapables.

Alors, s'en priver? Peut-être pas. Mais les recadrer, oui. Leur épargner la charge supplémentaire de responsabilité qu'ils ne sont pas capables d'assumer. Heureusement pour l'EdF, Deschamps a assez de coffre pour prendre en charge le leadership.



Ronaldo nuit tellement au collectif du real madrid qu'ils n'ont gagné la ligue des champions qu'après prolongation, sans lui et avec gomis en pointe, là il y aurai eu un vrai collectif, et ils auraient finit à 3-0 à la mi-temps, c'est sûr.
La puissance de la connerie est quelque chose de fascinant parfois ...
Au-delà d'une question de QI ou de comportement, représenter son pays c'est un poids important qui semble être bien trop lourd pour certaines épaules (evra, ribery, lloris, benzema(?)).

Je pense franchement qu'un mec hyper talentueux qui perds ses moyens et n'arrive pas à être présent aux moments importants mieux vaut s'en passer et prendre quelqu'un de moins de fort qui tiens la pression.

Perso j'aurai suspendu pendant 10 ans tous les mecs en 2010 et recommencé à zéro aux lieux de continuer à se poser les même questions sur les même joueurs. Personne n'est indispensable.
Je ne pense pas qu'il faille prendre le problème sous cet angle. Et encore moins s'abriter sous un "KB et FR sont capable de prouesses techniques à tout moment...".
1- D'abord, c'est une contre-vérité (un cliché en somme) : FR depuis quelques semaines (de très longues semaines finalement) n'est absolument pas performant en club, en bleu, en deux ans, il n'a pas réussi à apporter ce que Valbuena a apporté en un seul match la semaine dernière.
2- La Norvège est faible? Certes. La France a joué depuis plusieurs années contre des équipes aussi faiblardes sans jamais proposé un jeu collectif offensif aussi fluide et performant que celui développé face à la Norvège.
3- Il n'est pas question de comparer FR à Griezmann. Mais FR à Valbuena. FR, sauf blessure, tiendra son poste côté gauche. Il aspirera le jeu à lui (bêtement et inutilement comme c'est le cas 95% du temps). Valbuena sera alors castré alors qu'il est la clé du jeu offensif français. La garantie d'un jeu porté vers l'avant, intelligent, rapide et collectif. Valbuena ne se regarde jamais jouer.
4- FR n'a plus lieu d'être le titulaire indiscutable de l'EDF depuis qu'un certain POGBA a émergé. Le turinois passe les lignes, il est percutant et doit impérativement s'affirmer en contestant l'hégémonie stérile de FR. Cad, choisir de construire le jeu en passant aussi par Valbuena côté droit. Pas simple quand on connaît le caractère explosif de FR. Il est donc légitime à ce tire de se (re)poser la question du comportement de FR en équipe de France et ses capacités à faire taire son égo pour que le collectif bleu se porte mieux sur le terrain.
4- Qu'on l'accepte ou non, pour KB, le problème est similaire (bien que différent). A t-on vu KB inscrire ces derniers mois 2 buts aussi beaux que ceux de Giroud en pointe de l'attaque des bleus? S'est-il une seule fois été positionné aussi intelligemment et instinctivement que ne l'a fait Giroud la semaine dernière??
5- N'est-il pas plus judicieux finalement, avec la présence rassurante de Pogba au milieu, de laisser Valbuena s'exprimer encore et encore, de mettre Giroud en pointe, avec sur l'aile gauche un joueur qui n'aspire pas systématiquement le jeu à lui pour finalement aller s'enterrer seul au point de corner, idiot, et sans solution collective? Au point de gifler son adversaire ou de pourrir l'ambiance générale à cause d'une immaturité reconnue par tous.

Je n'ai rien contre Ribery, ni KB. Je suis juste un observateur du jeu des bleus. Et ce que j'ai vu contre la Norvège en début de semaine, je ne l'avais pas vu depuis 2006. Et les artisans de ce beau jeu offensif sont Pogba, VALBUENA et Giroud.

Evidemment qu'il ne faut surtout rien changer! Sauf si ce soir, les mêmes, déjouent.
@Ahtmos,

encore une groupie de Ronaldo! Vous commencez à me faire ch...!

Si tu n'es pas d'accord avec moi, argumente.

Tu l'as vue, ton idole, faire le kéké quand il a marqué son péno de la dernière minute quand le score était scellé? Tu l'as vue, ta star, essayer pathétiquement d'attirer l'attention sur lui au lieu de remercier Ramos qui lui a sauvé les miches? Tu les comptes les buts en bois qu'il a marqués tout au long de l'année, face à Valladolid ou Elche quand le résultat était déjà assuré?

Tu suces qui tu veux mais tu dois tolérer que d'autres n'aient pas les mêmes goûts que toi.
la montre Niveau : DHR
L'erreur en France a été de considérer que ribery et benzema étaient des leaders. Le premier peut être un leader technique au mieux de sa forme mais surtout pas un leader morale, quand à benzema il n'est jamais aussi bon que lorsqu'il est au service d'une équipe et pas l'inverse. Ce sont aussi deux joueurs qui ont besoin de confiance, de la part du groupe et de l'entraîneur.
Leur conséquences sur le jeu de l'équipe de France peut être intéressante sous plusieurs conditions:
On a un problème avec le côté droit, il risque d'être surchargé si ribery ne permute pas avec valbuena comme griezmann avait commencé à le faire, de plus si les milieux cherche ribery en première intention coûte que coûte, notre jeu sera trop lisible, pas assez créatif, et cela inhibera les autre joueurs.
Pour benzema, le système de jeu en 4-3-3 lui convient car en décrochant le milieu n'est pas surchargé, mais dans ce cas il faut que les deux ailiers repique au centre comme au real ou le système de jeu passe alors en 4-3-1-2, surtout en phase de contre attaque; ribery peut le faire, j'ai un doute sur valbuena. Je pense donc que benzema doit jouer de manière plus avancé et axial qu'avec le real mais ne pas s'interdire de décrocher en phase de contre attaque pour profiter de sa qualité de passe et de son jeu en appuie, et ainsi lancer les flèches sur les côtés.
ouiouicestmoi Niveau : District
Message posté par ouiouicestmoi
N'empêche que le fait d'avoir un attaquant dans les 16 mètres, contrairement à Benzema qui se prend parfois trop pour un 10, ca aide à enfiler les buts.

Après faut dire que Kaizer Franck et KB9 sont des brutes et que lorsqu'ils mettront respectivement un pointu et une madjer en 8e contre l'Honduras, la France entière retournera une énième fois sa veste et tant mieux



* en phase de poule
ParisianoLF Niveau : Loisir
C'est fou cette culture de l'instant, vous étiez tous là à adorer Benzema après son match contre les Pays-Bas et maintenant on me dit que Giroud en pointe serait la meilleure solution, ce qu'il faut pas lire.. Je suis un grand admirateur de Griezmann mais pour moi Ribéry ne peut pas perdre sa place SI IL est bien physiquement. Quant à Benzema ceux qui disent qu'il est moins tueur devant le but que Giroud et son fameux jeu en pivot, je remercie Dieu que vous soyez pas sélectionneur.
Message posté par ParisianoLF
C'est fou cette culture de l'instant, vous étiez tous là à adorer Benzema après son match contre les Pays-Bas et maintenant on me dit que Giroud en pointe serait la meilleure solution, ce qu'il faut pas lire.. Je suis un grand admirateur de Griezmann mais pour moi Ribéry ne peut pas perdre sa place SI IL est bien physiquement. Quant à Benzema ceux qui disent qu'il est moins tueur devant le but que Giroud et son fameux jeu en pivot, je remercie Dieu que vous soyez pas sélectionneur.


"vous étiez tous là à adorer Benzema" c'est fou cette culture de la généralisation...

Dieu? t'as parlé à Zizou?
Tiens c'est marrant, ça fait écho à un de mes posts y a peu. Oui, l'équipe tourne mieux sans eux. Ribéry aspire le jeu, qui devient archi-téléphoné, tout ça pour faire des grigris seul et finir par perdre le ballon 80% du temps. Et Benzema décroche sans arrêt.

Le jour où Benzema comprendra qu'il doit pas bouger de sa zone (c'est pas le Real, on n'a pas une palanquée de grands joueurs offensifs pour permuter avec lui dans la boîte), ça ira mieux. Quant à Ribéry... un rôle de super-sub lui irait peut-être mieux, pour l'équilibre de l'équipe et la circulation de balle. C'est con, c'est sans doute le plus doué, mais il pèse négativement sur le jeu.
Bande de journaleux de merde* yen a marre à chaque match de l'equipe de France ce sont des débats pour foutre la merde .
Benzema a 2 Giroud dans chaque pieds.
Griezmann a fait un match passables contres les pays bas et a bien joué contre la Norvege putain donnez lui le ballon d'or
Peaveycroquette Niveau : District
Ils ont joué sans Benzema pendant tous les éliminatoires, ça les a pas empêché de se qualifier.







ah bon il jouait?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 97