C'est quoi ces tacles assassins en Argentine ?

On connaissait le petit pont, le dribble et autres prouesses techniques des gamins venus des potreros argentins. Désormais, dans le football local, il reste surtout les patadas, les attentats, dont le dernier en date, un immonde tacle par derrière lors d'un match amical, a fait le tour de la toile. Explications.

Modififié
De quoi parle-t-on en Argentine depuis le week-end dernier ? De ce chef-d'œuvre, à montrer dans toutes les boucheries du pays - et elles ne manquent pas. Un charcutage aussi précis que violent. C'est l'été dans l'hémisphère sud, alors le centre du football argentin se déplace de Buenos Aires à Mar del Plata, station balnéaire de la côte Atlantique qui fait le plein au mois de janvier. Deux semaines, neuf matchs, dont un maximum de Clásicos. Histoire de rentabiliser la pré-saison. Samedi dernier, au stade José-Minella, Boca Juniors affronte donc le Racing de Diego Milito, dernier champion en date. Un premier match de préparation pour la bande du Basque Arruabarrena, à la quête d'un renouveau après des championnats peu glorieux, le départ des idoles (Bianchi et Riquelme) et des affronts à répétition face à l'ennemi millonario (défaite à la Bombonera en championnat et élimination en demi-finale de Sudamericana, notamment). Problème, la rencontre a duré à peine une demi-heure. En grosse difficulté derrière, Boca est déjà mené 2-1 quand ses joueurs sont devenus fous. La victime : Ricky Centurion, un ailier technique, un poil provocateur et souvent simulateur. À la 24e minute de jeu, Erbes se venge d'un petit pont avec un coup de coude dans la face. Rouge direct. Quatre minutes plus tard, c'est l'heure de l'attentat de Marin : un énorme tacle derrière le genou. Boca jouera une heure à 9, pour une défaite 4-1.

Vidéo

« On se bagarre, mais on ne joue plus »


Le lendemain, sur les réseaux sociaux, un peu d'humour : Yo Soy Centurion, Je suis centurion, apparaît un peu partout. Le bonhomme s'en est sorti avec un simple hématome. « Je l'ai senti arriver très fort, donc j'ai légèrement sauté avant l'impact, ce qui a allégé le choc. Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas fait découper comme ça » , sourit-il. Soulagement, et interrogation : comment deux professionnels, évoluant dans le club le plus populaire et médiatique du pays, peuvent-ils réagir comme des voyous à un petit pont et quelques passements de jambe, tronquant complètement la préparation de leur équipe ? Une réponse : c'est ce qu'est devenu le foot argentin, dans lequel le tacle en retard est devenu le geste technique numéro un. Observateurs et supporters sont presque tous d'accord là-dessus. Derrière la passion et l'engagement se cache la pauvreté technique. Selon Carlos Bianchi, aujourd'hui en Argentine, « on se bagarre, mais on ne joue plus » .

Gerardo Martino, lui, parle de « football hystérique » . Il y a peu, Tomas Carlovich, El Trinche, une légende du football à Rosario (Pékerman, Bielsa et Menotti ne rataient jamais un de ses matchs), nous racontait qu'à son époque (70's/80's), les équipes argentines possédaient « sept ou huit joueurs de bons pieds. Depuis plusieurs années, si elles en ont un, c'est déjà pas mal. » Les causes sont connues : l'arrêt Bosman, l'émigration massive des joueurs talentueux (parfois avant même de débuter en première division), la disparition progressive des potreros, le déclin économique des clubs, tous lourdement endettés. Résultat : à quelques exceptions près, les effectifs des clubs professionnels argentins se composent de joueurs de seconde zone et de revenants sur le déclin. Y compris à Boca, club le plus puissant du pays.

La culture de l'aguante


Ne reste alors qu'une seule arme aux joueurs dont l'Europe, le Brésil, le Mexique et le Moyen-Orient n'ont pas voulu : los huevos. Les couilles. N'ayant plus droit au jeu au sol, au toque de Bochini ou à la gambeta d'Ortega, les supporters exigent de ceux qui portent leur maillot d'être irréprochables sur le pré. « Regardez dans les stades. Les gens applaudissent quand leur équipe aligne deux passes ou quand l'un des leurs démonte un adversaire » , constate Juan Barbas, mondialiste avec l'Albiceleste en 1982 et passé par les meilleurs centres de formation du pays depuis. La culture footballistique locale tourne autour du concept de l'aguante, que Diego Murzi, sociologue et membre de l'asso Salvemos al futbol ( « Sauvons le football » ), définit comme « être plus fort, plus résistant, plus courageux que le rival » .

En tribunes, dans les chants, les affrontements, l'aguante est une obsession. Les joueurs doivent suivre sur le terrain. L'idée de « marcher sur l'adversaire  » est passée du sens figuré au sens propre. On peut ne pas savoir cadrer une frappe, mais pas lever le pied, au risque de passer dans la catégorie des pecho frio ( « torse froid » ), ces joueurs (Lucho González et Pastore, par exemple) qui n'ont pas le sang assez chaud au goût des supporters. Hormis quelques exceptions (le Newell's de Martino il y a deux ans, le San Lorenzo de Pizzi, puis Bauza, par moments le River de Gallardo), le football argentin ressemble davantage à un combat de gladiateurs qu'à un jeu de ballon. Ce n'est pas Ricky Centurion qui dira le contraire.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


PhoenixLite Niveau : Loisir
Je vois pas ce qu'ils ont d'extraordinaires ces tacles.
On voit Cabaye faire les mêmes toutes les semaines en France..
le niveau en argentine est faible, les matchs sont vraiment ennuyeux. dommage pour un pays qui a produit de nombreux artistes du ballon rond

L'arbitrage en Argentine , est sans doute le plus laxiste au monde , la ou meme en Angleterre ça commence a siffler plus de fautes et mettre quelques cartons jaunes .

http://2.bp.blogspot.com/--j13W4XIC4o/T … /crupo.gif

Armand leptitcon Niveau : Loisir
Mouais, c'est de la rigolade comparé à celui-là :
http://youtu.be/Y0CyygfJYYs
Ouais le tacle est dangereux mais le mec se roule par terre 10 minutes alors que c'est juste une grosse balayette ...
Enfin heureusement il avait pas le pied au sol
Message posté par El Xeneize

L'arbitrage en Argentine , est sans doute le plus laxiste au monde , la ou meme en Angleterre ça commence a siffler plus de fautes et mettre quelques cartons jaunes .

http://2.bp.blogspot.com/--j13W4XIC4o/T … /crupo.gif



Le tacle de Krupoviesa est sans doute le plus beau tacle des 10 dernières années en Argentine, pour l'aspect technique, le contexte et le dévouement hahaha. Le mec on le félicite encore pour ça.
On a souvent tendance à dire que le niveau du football argentin est faible mais alors quid du football brésilien et autres championnats sudaméricain ?? Je vous rappelle quand même que San Lorenzo est champion de la Libertadores et River de la Sudamericana sans parler de la séléction vice championne du monde ...
Rorschach Niveau : DHR
Message posté par Armand leptitcon
Mouais, c'est de la rigolade comparé à celui-là :
http://youtu.be/Y0CyygfJYYs


C'est pas vraiment pareil, dans ta vidéo le gars joue clairement au cécifoot.
Et dire qu'on qualifie les colchoneros de boucher.
Très bon article.

Je suis assez étonné de voir que personne dans les instances décisionnelles (la FIFA pour ne pas la nommer) ne s'empare de ce problème.
La concentration des moyens économiques entre les mains de quelques clubs (Real, Barca, Chelsea, City, PSG notamment) n'a jamais été aussi forte que depuis quelques années, et personne ne s'interroge sur la marche à suivre pour s'y adapter.

J'espère ne pas être le seul, mais je trouve que le niveau général des joueurs a énormément baissé depuis quelques années. Et pas seulement en Amérique du Sud.

C'est flagrant quand on regarde les équipes nationales d'il y a 15 ans, et qu'on les compare aux équipes actuelles:

-Le Brésil pouvait aligner des Cafu, R. Carlos, Dunga, Ronaldo, Rivaldo,Leonardo, Bebeto.
-L'Italie des R. Baggio, Bergomi, Maldini, Cannavaro, Nesta, Costacurta, Del Piero, Inzaghi, Vieri...
-La France des Zidane, Henry, Trezeguet, Thuram, Dessailly, Deschamps, Liza...
-L'argentine des Veron, Batistuta, Simeone, Ortega, Crespo, Gallardo, Delgado, J. Zanetti.

Je vais pas tous les faire mais honnêtement quand on voit les équipes actuelles, ça fait mal.

Et pour moi, l'une des principales raisons de cet apauvrissement est très clairement le recrutement de jeunes talents en grand nombre par les gros clubs européens.
Quand tu vois que Chelsea (par exemple) accumule des dizaines de jeunes dans l'espoir d'en sortir un bon...

Il y a dix ans, ces jeunes seraient sans doute restés, pour la plupart, dans leur club formateur, y auraient grandi, et auraient pu exploser plutôt que de voir leur carrière brisée dès leurs 20 ans à coups de prêts en 3ème division et de banquette.

L'exemple du championnat argentin est assez révélateur:
Veron par exemple a fait trois saisons pros en Argentine avant de signer en Italie.
Pareil pour J. Zanetti, Batistuta, Simeone...
Aujourd'hui, seul Neymar a réussi à résister pour grandir dans son club (c'est le seul nom de cette ampleur qui me vient en tout cas).

Alors bien évidemment, sur 75 joueurs achetés à 13 ans, on va réussir à en sortir un exceptionnel.
Mais quid des autres?

Bref, pour moi la situation est assez morose; je trouve ça triste de devoir me "contenter" de 4-5 joueurs incroyables quand ils se comptaient par dizaines avant.

Et je suis sûr qu'un retour à une situation plus raisonnable, où on interdirait le recrutement de joueurs trop jeunes notamment, ne serait pas si difficile que ça à mettre en oeuvre.

Laissez-moi rêver
Il pète un câble au sol et c'est normal. 75 kg qui arrivent lancés à 30 km/h sur une cheville c'est un coup à briser une carrière, sur un mec à 32 ans c'est moche, sur un jeune de 24 ans c'est scandaleux et ça devrait être 6 mois de suspension + la durée d'indisponibilité du blessé. Sinon c'est vrai que le football argentin est devenu laid, mais globalement c'est un peu pareil partout: l'appauvrissement de 95% des championnats nationaux au profit de la PL et de la Liga.
valeureux liégeois 74 Niveau : Ligue 1
Tu as parfaitement résumé la situation SPQR. Mtn, il suffit qu'un gamin de 16-17 ans sortent 2-3 bon matches pr se faire recruter par une grosse écurie d'un top championnat européens & bcp se font bouffer tt cru. Bcp d'appelés, peu d'élus.
Message posté par pulpito


Le tacle de Krupoviesa est sans doute le plus beau tacle des 10 dernières années en Argentine, pour l'aspect technique, le contexte et le dévouement hahaha. Le mec on le félicite encore pour ça.


C'est exactement ça , quand on regarde le ralenti , ou les photos , c'est un tacle artistique , bien que le pied soit trop haut !
Si Rolfi Montenegro passe , c'est un face a face avec le gardien , Krupo en tant que valeureux sauve la maison .
Des bourrins ces bouseux...
Message posté par S P Q R
Très bon article.

Je suis assez étonné de voir que personne dans les instances décisionnelles (la FIFA pour ne pas la nommer) ne s'empare de ce problème.
La concentration des moyens économiques entre les mains de quelques clubs (Real, Barca, Chelsea, City, PSG notamment) n'a jamais été aussi forte que depuis quelques années, et personne ne s'interroge sur la marche à suivre pour s'y adapter.

J'espère ne pas être le seul, mais je trouve que le niveau général des joueurs a énormément baissé depuis quelques années. Et pas seulement en Amérique du Sud.

C'est flagrant quand on regarde les équipes nationales d'il y a 15 ans, et qu'on les compare aux équipes actuelles:

-Le Brésil pouvait aligner des Cafu, R. Carlos, Dunga, Ronaldo, Rivaldo,Leonardo, Bebeto.
-L'Italie des R. Baggio, Bergomi, Maldini, Cannavaro, Nesta, Costacurta, Del Piero, Inzaghi, Vieri...
-La France des Zidane, Henry, Trezeguet, Thuram, Dessailly, Deschamps, Liza...
-L'argentine des Veron, Batistuta, Simeone, Ortega, Crespo, Gallardo, Delgado, J. Zanetti.

Laissez-moi rêver


Ca va, Gallardo il a fait 3 bonnes saisons. Typiquement le raisonnement absurde du vieux con*
Dans 15 ans, tu te rappelleras des joueurs d'aujourd'hui avec nostalgie. C'est juste que maintenant, t'es un peu plus vieux qu'il y a 15 ans quand tu t'extasiais sur Costacurta.

Et devine quoi, dans 15 ans, les plus jeunes d'aujourd'hui se rappelleront de Robben, Messi et tout le bordel comme des plus grands joueurs de l'histoire ayant bercé leur enfance.
Message posté par S P Q R
Très bon article.

Je suis assez étonné de voir que personne dans les instances décisionnelles (la FIFA pour ne pas la nommer) ne s'empare de ce problème.
La concentration des moyens économiques entre les mains de quelques clubs (Real, Barca, Chelsea, City, PSG notamment) n'a jamais été aussi forte que depuis quelques années, et personne ne s'interroge sur la marche à suivre pour s'y adapter.

J'espère ne pas être le seul, mais je trouve que le niveau général des joueurs a énormément baissé depuis quelques années. Et pas seulement en Amérique du Sud.

C'est flagrant quand on regarde les équipes nationales d'il y a 15 ans, et qu'on les compare aux équipes actuelles:

-Le Brésil pouvait aligner des Cafu, R. Carlos, Dunga, Ronaldo, Rivaldo,Leonardo, Bebeto.
-L'Italie des R. Baggio, Bergomi, Maldini, Cannavaro, Nesta, Costacurta, Del Piero, Inzaghi, Vieri...
-La France des Zidane, Henry, Trezeguet, Thuram, Dessailly, Deschamps, Liza...
-L'argentine des Veron, Batistuta, Simeone, Ortega, Crespo, Gallardo, Delgado, J. Zanetti.

Je vais pas tous les faire mais honnêtement quand on voit les équipes actuelles, ça fait mal.

Et pour moi, l'une des principales raisons de cet apauvrissement est très clairement le recrutement de jeunes talents en grand nombre par les gros clubs européens.
Quand tu vois que Chelsea (par exemple) accumule des dizaines de jeunes dans l'espoir d'en sortir un bon...

Il y a dix ans, ces jeunes seraient sans doute restés, pour la plupart, dans leur club formateur, y auraient grandi, et auraient pu exploser plutôt que de voir leur carrière brisée dès leurs 20 ans à coups de prêts en 3ème division et de banquette.

L'exemple du championnat argentin est assez révélateur:
Veron par exemple a fait trois saisons pros en Argentine avant de signer en Italie.
Pareil pour J. Zanetti, Batistuta, Simeone...
Aujourd'hui, seul Neymar a réussi à résister pour grandir dans son club (c'est le seul nom de cette ampleur qui me vient en tout cas).

Alors bien évidemment, sur 75 joueurs achetés à 13 ans, on va réussir à en sortir un exceptionnel.
Mais quid des autres?

Bref, pour moi la situation est assez morose; je trouve ça triste de devoir me "contenter" de 4-5 joueurs incroyables quand ils se comptaient par dizaines avant.

Et je suis sûr qu'un retour à une situation plus raisonnable, où on interdirait le recrutement de joueurs trop jeunes notamment, ne serait pas si difficile que ça à mettre en oeuvre.

Laissez-moi rêver


Je pense la même chose. Je me demande si le problème ne vient pas des règles de formation prises un peu partout?
Au moins 8 joueurs formés en angleterre dans noyau pour la premier league, Idem pour la coupe d'Europe dont 4 formés au club. Cette règle a été faite pour encourager à la formation, mais finalement, on n'a fait que déplacer le problème: les grands clubs achètent les joueurs plus jeunes, en espérant un taux de réussite minimum.
Regardez Odergaard, si le Real le prend maintenant plutôt que d'attendre de voir ce qu'il ferait dans un club comme l'Ajax (par exemple), je pense que c'est uniquement pour ces quotas européens.
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 13
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3
dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 21 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23