1. // Reportage
  2. // France – Ligue 1 – PSG – Nouveau centre d’entraînement

C’est quoi ce bordel autour du futur centre d’entraînement du PSG ?

Des agriculteurs qui s'attaquent fourche en main aux joueurs du PSG. L'image est belle, mais au fond, personne n'a vraiment compris pourquoi, la semaine dernière, la Chambre d'agriculture d'Île-de-France s'est fendue d'un communiqué contre le futur centre d'entraînement du PSG. Explications.

Modififié
10 9
Rien. Pas un bruit. Ou plutôt si. Celui d’un dimanche à la campagne. Seules quelques voitures viennent perturber le calme automnal de la plaine de Versailles. Le long de la D307, en suivant l’axe de Noisy-le-Roi, Saint-Nom-la-Bretèche et enfin Feucherolles, impossible de se dire que Paris n’est distante que d’une vingtaine de bornes. Au plein cœur de l’ancien domaine de chasse des rois de France, les effluves de terre humide se mêlent aux derniers rayons de soleil. Presque un tableau de Jean-François Millet. Au détour d’un sentier, un groupe de jeunes cavalières fait son apparition. On imagine le plaisir de monter dans un tel cadre. Connaissent-elles le PSG et Qatar Sport Investments ? « PSG, bah oui. Mais l’autre truc là, non… » La valeur du terrain que foulent leurs canassons leur échappent, forcément. Pourtant, c’est bien ici, sur le plateau des Alluets, au sud de Poissy, que « Paris City » pourrait voir le jour. Des champs, Mathieu Bodmer et un ballon de football. Le tableau est mirifique. Mais pas pour tout le monde.

Le mensonge est dans le pré !

QSI n’en peut plus du très peu fonctionnel et désuet Camp des Loges. Dernier couac en date : la construction d’une nouvelle cantine. Déçu par l’ouvrage, la direction a carrément décidé de s’en passer et envoie depuis les joueurs déjeuner au restaurant Relais&Chateaux du trottoir d’en face. Construire un luxueux complexe d’entraînement est donc devenu une priorité dans le plan d’appropriation du PSG par les Qataris. Pour Nasser Al-Khelaïfi et son staff, la première des choses à faire est de trouver un emplacement. Sur l’ensemble des possibilités étudiées, le schéma directeur de la région Île-de-France (SDRIF) retient trois sites : l’un à Montesson, l’autre à Louveciennes et un dernier à Montigny-le-Bretonneux. Soumis à un vote du Conseil régional, le projet doit, entre autres, valider le panel d’accueils possibles pour la nouvelle maison du PSG. Trois et c’est tout. Enfin presque.

Mardi dernier, la Chambre d'agriculture de l’Île-de-France crie au scandale. Furibarde, elle clame sur son site que la liste des prétendants a connu deux ajouts, tardifs et inattendus. Levée de boucliers : « Suite aux dépôts d’amendements par des élus locaux dans le cadre du SDRIF, deux nouveaux emplacements ont été retenus. D’une part celui de Saint-Germain-en-Laye (ailleurs dans la forêt, Ndlr), ce qui nous convient. D’autre part, la ferme du Poult sur le plateau des Alluets. Là, on est plus du tout d’accord, car c’est un terrain agricole. Mais le Conseil a suivi, maintenant il y a cinq sites possibles. (…) Le libre choix revient aux Qataris » , explique Patrice Febvret, responsable juridique et financier de la Chambre. Grand d’une dizaine d’hectares, l’espace dépend du territoire de la commune de Poissy et est la propriété de Nicolas Desjouis, un homme d’affaires manceau. Locataire de ce dernier, le gérant de la ferme du Poult n’a pas souhaité s’exprimer.

La grogne de M. Febvret est profonde, et la protestation à grand renfort « de tracteurs dans la plaine et de manifs syndicales » couve : « C’est un exemple pour dire : on ne peut pas d’un côté nous faire des promesses et un Grenelle de l’environnement sur la nécessité de limiter la consommation de l’espace agricole, et de l’autre, alors que le SDRIF n’est pas arrivé à son terme, déroger à tous ces engagements. » Pour se faire une idée de la menace dont parle Patrice Febvret, il faut avoir en tête une statistique : tous les sept ans, une superficie de terres agricoles équivalente à celle d’un département disparaît. Le message est limpide : déjà qu’on ne sait plus ce qu’on becte, si en sus, on sacrifie les rares terrains fertiles, ça relève du suicide.

« Je n’irai pas cultiver le Champ de Mars ! »

Mais alors, pourquoi, tandis qu’il y avait déjà trois emplacements disponibles, les élus du Conseil régional ont-ils requalifié in extremis des zones agricoles, comme celle de Poissy, en zones de loisir pour permettre l'implantation du futur site d'entraînement ? Pour la manne financière, pardi. Excités par le prix du futur centre d'entraînement de luxe (35 millions d'euros), certains élus ont finalement cédé à l’appel des Qataris. Comme on appâte le chaland à l’ancienne. C’est le président de la Chambre d’agriculture de l’Île-de-France, Christophe Hillairet, qui dévoile les dessous : « Ce sont des amendements officiels, consultables par tous. Le premier amendement a été déposé par M. (Eddie) Aït, patron du Parti radical de gauche (PRG) dans les Yvelines, pour Saint-Germain. L’autre, pour Poissy, a été sollicité par David Douillet (connaissance de M. Desjouis, ndlr) auprès de l’UMP et Valérie Pécresse. Cette dernière se défend d’avoir signé quoi que ce soit, mais elle fût bien signataire de cet amendement. C’est une bataille de politique territoriale. » Une course à la persuasion à laquelle Benoît Hamon aurait également participé. M. Hillairet affirme que le ministre délégué a « rencontré le consortium qatari pour les convaincre de venir chez lui à Montigny-le-Bretonneux » . Outré par la volte-face de ses élus, le boss de la Chambre d’agriculture s’est donc fendu du fameux communiqué.

Taxé d’entrave au développement intercommunal, M. Hillairet s’offusque de ces attaques. Il assure même avoir été l’objet de pressions et d’offres peu avouables : « J’ai eu des contacts avec des proches du monde politique, et des gens qui ont un intérêt et font miroiter des sommes d’argent : on vous donne un chèque et vous pourrez faire autre chose ailleurs. Ce qu’ils oublient, c’est que le foncier n’est pas renouvelable. Ce que je perds ici, à Poissy ou ailleurs, je ne le retrouve pas. Je n’irai pas cultiver le Champ de Mars ! (…) Je n’ai pas l’habitude de manger de ce pain-là. » Le Conseil régional a déjà fait savoir que ses prérogatives s’arrêtaient là. Les deux nouveaux sites ont été validés, et la cartographie modifiée. La région ne peut donc en rien s’opposer à la procédure. Les dirigeants du PSG sont désormais seuls maîtres à bord pour élire domicile.

Propos recueillis par Pierre Girard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Au détour d’un sentier, un groupe de jeunes cavalières fait son apparition. On imagine le plaisir de monter dans un tel cadre."

Certes.
C'est marrant de voir les gars de gauche et même de droite qui crache sur les salaires que les Quataris offrent, mais quand y'a de l'oseille pour eux, ils se jettent dessus comme des crevards.

Quelle belle bande de connards hypocrites et idiots de surcroit.
FrançaisJalouxetantiriche Niveau : Loisir
Les élus devraient calculer ce qui rapporterait le plus, le centre d'entrainement ou bien les champs, et voter en ce sens.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
nan mais Valbuena, c'est abusé comme ce nain se vautre par terre dans les champs de patates d'île de France!

(...)

ah merde, excusez moi, me suis trompé d'article
C'est bien, il y en aura qui auront de quoi s'occuper quand il y aura plus rien a foutre à Notre-Dame-des-Landes...
Ca pue l embrouille...
Nasser il en a marre de se battre avec les vieilles peaux du 16e et les culs terreux du 78.
il va le faire a eurodisney son stade.
La France est un pays de gaulois tjs prêt a se foutre sur la gueule a coups de poissons pourris.
Riggs & Murthaugh Niveau : District
J'habite proche du Camp des Loges et ce débat éternel sur le (nouveau) centre d'entrainement c'est un serpent de mer.
La faute en revient à la commune de Saint Germain en Laye qui souhaite garder le PSG dans son giron par rapport à l'histoire du nom, du club, etc...
Mais en même temps l'armée (du moins ce qu'il en reste) a des bâtiments qu'ils n'utilisent pas entièrement, voire pas du tout.
Pourtant, y en a de la place !
Pour dire, que l'équipe municipale de St Germain (droite ou gauche), ne (se) décide jamais. J'espère ne pas avoir été (trop) long.
Ouah les mecs !
Je peux pas plussoyer grâce à ce système à la con mais Jay-Jay,Scotch et Daw95 je vous l'fais mentalement.
je vais me plaire ici tiens.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
10 9