C'est pire que l'armée au FC Sion !

Modififié
0 0
Pour remédier aux mauvais résultats de son club du FC Sion, le président Christian Constantin a la solution. Rédiger un règlement interne et le faire respecter. Vingt articles qui tiennent sur six pages A4 destinés à l'ensemble de l'effectif de l'équipe suisse.

Et gare à celui qui passe outre les consignes du président. Le Brésilien Antonio Dos Santos l'a appris à ses dépens.


Il vient d'être licencié avec “effet immédiat” pour avoir été aperçu en pleine nuit au casino, à 36 heures d'un match de championnat : «  {Si vous voulez écrire que je suis un tyran avec mes joueurs, faites-le, conseille le président Constantin au quotidien Le Matin. Mais comment qualifier alors Saddam Hussein ? » .

Il paraîtrait que Didier Tholot, l'entraîneur du FC Sion, s'apprête à se couper ses bouclettes pour se raser la tête.

RP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Wright-Phillips se barre
0 0