1. //
  2. // Finale

C’est la même, même chanson...

Mai 1990, Crystal Palace et Manchester United s’affrontent en finale de FA Cup. À l’époque, Alex Ferguson n’était pas encore « Sir » , semblait proche d’un licenciement à United, Alan Pardew jouait à Palace, poussait la chansonnette, et la finale s’était déroulée sur deux matchs. Avec un peu de maraboutage et des beignets dedans.

Modififié
Entre Manchester United et Crystal Palace, il se passe toujours quelque chose. Éric Cantona n’a jamais oublié qu’au détour d’une expulsion contre Palace, il avait terminé son match les crampons dans la face d’un supporter de Palace. C’était le temps du kung-fu. Cinq ans auparavant, cette affiche se produisait à Wembley en finale de la FA Cup. Une finale incroyable puisqu’elle s’est déroulée sur cinq jours. Les 12 et 17 mai 1990 exactement. Un dernier round improbable au regard de la saison de deux équipes. En place à United depuis 1986, Alex Ferguson n’a encore rien gagné avec les Red Devils. Pis, il a failli se faire lourder début janvier. Son salut, il le doit à un gamin de vingt ans, Mark Robins, qui plante le seul but du match contre Forest en janvier. Une défaite, et l’histoire raconte que l’Écossais sautait de son poste. Mais voilà, Fergie a tout changé lors de l’intersaison 1989-1990. Il a commencé par couper des têtes, et notamment celle du duo Whiteside-McGrath surnommé les «   Booze Brothers United » (surnom donné par la presse à ce duo très porté sur la tise en hommage au Booze Brothers, un groupe de punk irlandais, ndlr). Dans la foulée, MUFC vend seize joueurs et recrute 18 bizuts. Ferguson tente déjà de miser sur les jeunes du cru. Ainsi, Mark Robins, Deiniol Graham, Russell Beardsmore ou Lee Martin apparaissent régulièrement avec l’équipe fanion. On les appelle les «   Fledglings’s Fergie  » .

« Coppell aimait signer des joueurs qui avaient de la colère en eux... »


Carrick, le roi du silence

Malgré tout, la saison est un échec (13e en championnat) et la finale de FA Cup est la seule planche de salut. Pour ce faire, il faut se débarrasser d’un invité surprise : Crystal Palace. En demi-finale, les hommes de Steve Coppell - une ancienne gloire de MUFC avant qu’une blessure au genou ne brise tout à 28 ans - balancent la foudre et sortent Liverpool après 120 minutes de jeu sur un dernier but d’Alan Pardew, celui qui officiera aujourd’hui sur le banc de Palace. Cette demi-finale folle se déroule quelques mois après un cinglant 9-0 encaissé par Palace contre les Reds en championnat. Après la demi-finale, l’équipe et le staff de Palace s’arrachent en bus de Villa Park, mais se retrouvent bloqués dans la circulation. La suite, c’est Coppell qui la raconte dans les colonnes du Mirror : « Un de nos intendants a trouvé une demi-douzaine de boîtes de beignets aux couleurs du club dans le bus. On est sur l’autoroute, bloqués, alors on descend du bus et on distribue des beignets à tout le monde. » C’est donc une équipe complètement libérée qui se pointe à Wembley. Palace, c’est une équipe de revanchards. Le onze de départ coûte moins cher que les 2,3 millions de Livres dépensés par Ferguson pour acheter Gary Pallister à Middlesbrough. Une manière de façonner son équipe avec le couteau entre les dents comme le raconte l’attaquant Mark Bright dans les colonnes du Guardian : « Coppell aimait signer des joueurs qui avaient de la colère en eux, des joueurs qui n’avaient pas été conservé par des clubs plus huppés. Nous étions tous issus des divisions inférieures, on avait globalement le même âge et on était sur la même longueur d'onde. Nous avons eu cette passion et cette envie de jouer le même football. »

Marabout et Gin


Mais pour espérer briller en finale, il faut pouvoir compter sur ses meilleurs éléments, à commencer par l’attaquant Ian Wright, qui n’est pas encore la légende des Gunners. Six semaines avant Wembley, l’attaquant se pète le tibia. Sa saison semble terminée. Le sort s’acharne sur Mark Bright aussi, l’autre avant-centre. Tout semble foutu. Sauf pour Coppell qui se laisse guider par une gloire anglaise, Lawrie McMenemy, qui lui conseille une guérisseuse atypique. Une spécialiste des chevaux de course. Palace tente le coup et emmène Bright. « Un jeudi, je frappe à la porte de cette dame, elle ressemble à l’actrice Margaret Rutherford. Il est neuf heures du matin, la télévision hurle et je pensais qu’à 9h30, tout serait fini et qu’on serait de retour à l’entraînement, se souvient Coppell pour le Mirror. J’implore Bright de me faire confiance. Elle commence à toucher ses jambes, mais me demande aussitôt un verre de gin tonic. Et pendant qu’elle le manipule, elle implore le ciel. On a passé notre temps à boire et à implorer le Seigneur. » Trois heures plus tard, le joueur boîte et se demande où il est allé. Le lendemain, l’histoire raconte qu’il s’est entraîné normalement. C’est donc une équipe miraculeuse qui va se pointer à Wembley. Comme le veut la tradition, chaque squad doit enregistrer une chanson de la finale, et pour Palace, c’est Alan Pardew – le dernier buteur de la demi-finale – qui s’y colle. À l'époque, Alan affiche presque 29 ans, et, sur le plateau de la Sky et de l'émission Jameson's tonight, la semaine précédant cette finale de 1990, il se fait plaisir dans les chœurs, constitués de nombreux de ses coéquipiers, pour interpréter un  Glad all over, l’hymne du club, du plus bel effet. Pardew était l’âme de Palace. Sur et dehors du terrain. « Il avait le meilleur score aux tests physiques que j’ai vu dans ma carrière, résume Coppell, toujours dans le Mirror. Il courait sur une colline comme d’autres descendaient une piste de ski. »

Youtube

Lee Martin, héros disparu


La finale se déroule donc à Wembley. Et l’atmosphère est forcément particulière, puisque pour la première fois depuis 1985, le vainqueur se qualifiera en Coupe d'Europe. Après cinq ans de punition suite à la tragédie du Heysel, les clubs anglais sont de nouveau acceptés sur le Vieux Continent. Dans un stade comble, Palace restera la dernière équipe composée uniquement d’Anglais à jouer une finale. Un détail. Les Eagles découvrent surtout le luxe d’une finale. Wright n’a jamais joué à Wembley et son début de journée tourne au rêve éveillé, lui qui raconte n’avoir jamais vu de salle de bain aussi grande que celle de son hôtel. À cours de forme, Wright débute sur le banc, mais ce sont ses coéquipiers qui ouvrent le score par O’Reilly de la tête. Dans les cages de United, le vieil Écossais Jim Leighton, 32 ans, est déjà aux fraises. Bien que touché, United reprend le cours du match par Robson, puis Hughes. On se dit que le match est plié… jusqu’à l'entrée en jeu de Wright à la 69e minute. C’est sa première sortie depuis sa grave blessure au tibia. Le short est trop petit. Les élastiques de celui-ci tombent sur ses cuisses musclées. Trois minutes plus tard, il récupère la balle, enrhume Pallister d’un dribble derrière sa jambe d’appui façon CR7 et fusille Leighton. Prolongation. Deux minutes après le début de la demi-heure supplémentaire, Wright transperce encore la défense de Manchester d’une reprise de volée. Terminé. Mais non, car Hughes trouve la ressource pour égaliser à la 113e. Pas de tirs au but, mais une finale à rejouer. Palace a mené deux fois au score, mais n’a jamais su aller au bout.

Youtube

L’équipe de Coppell le paiera cinq jours plus tard dans un replay beaucoup plus fermé et dans lequel Ferguson changera son gardien (Les Sealey) et Palace de maillot. Et le match basculera sur les parades décisives de Sealey, notamment devant Wright. Moralité, un but du jeune «   Fledglings’s Fergie   » Lee Martin peu avant l’heure de jeu donnera à United et Ferguson leur premier titre. Un but qui sera l’unique fait d’arme de Martin dans son club formateur. Un an plus tard, les Red Devils remporteront la Coupe des coupes. Même si Palace a perdu cette finale, l’état d’esprit affiché par les hommes de Coppell a marqué le club à jamais. Lors de la soirée du club, organisée en début de mois, l’ancien entraîneur de l’époque est revenu sur cette épopée : « Ce n’est pas par hasard que nous sommes arrivés en finale. Nous étions là-bas à cause du travail acharné et de l’engagement de tous, les joueurs estimaient qu'ils avaient quelque chose à prouver. » Une manière d’encourager la bande à Cabaye face aux millions dépensés par Van Gaal depuis deux ans.

Youtube



Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Pour aller en finale, MU a gagné 4 matchs à l'extérieur et une demi-finale en replay.
À noter qu'après l'égalisation de Wright, Robson toucha le poteau de la tête. Un Robson qui devient le premier capitaine mancunien de l'histoire à remporter trois FA Cup.
Suivie en direct à l'époque, et je me rappelle comme si c'était hier de cette finale (la première manche, du moins)..

Idem des parcours alors de Tottenham, Forest, Liverpool.. Ce foot anglais avait un charme fou encore..
Bel article.

A priori ça ne posera aucun problème pour United. Ca me rappelle un peu Arsenal - Aston Villa l'année dernière, une bonne équipe en forme contre une équipe moyennasse hors de forme.

A moins d'une catastrophe, ça sera le premier trophée de Van Gaal.
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM Hier à 20:54 L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 1 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:06 Kembo Ekoko à Bursaspor Hier à 18:17 La bastos de Marcos Alonso 3 Hier à 16:53 Il foire sa panenka à la 96e minute 21 Hier à 13:45 La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 Hier à 12:40 Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 54
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:46 Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 6 Hier à 11:19 Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 Hier à 10:18 La demi-volée de Gignac 10 Hier à 09:01 Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32
samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 14 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2
À lire ensuite
Carrick, le roi du silence