Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 16 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Guingamp-PSG

C’est l’heure du Ney !

Neymar s’est engagé officiellement avec le PSG il y a une semaine, il a son numéro de maillot, il a été présenté en grande pompe au Parc des Princes, il est même officiellement qualifié pour débuter au Roudourou. Pourtant, personne n’y croit. Parce que passer en un an de Jesé à Neymar sans palier de décompression, c’est forcément compliqué.

Modififié
Raí a fait ses débuts contre Montpellier au Parc des Princes. Il a envoyé une ouverture de quarante mètres en coup du foulard et marqué le seul but du match. C’était en 1993. Huit ans plus tard, les gencives de Ronaldinho illuminaient Auxerre pour sa première avec le PSG, un soir d’été. Ce soir, au Roudourou, là où Ronie s’était offert un but – inutile, mais magnifique – en 2003, Neymar Jr devrait débuter officiellement son aventure avec le PSG. Pour 222 millions de raisons, ce dépucelage est attendu par beaucoup de monde au-delà des Côtes d’Armor. L’un des trois meilleurs joueurs offensifs du monde va se retrouver face à Jordan Ikoko, un latéral formé au PSG, dont le mariage, le mois dernier, a été dignement fêté en compagnie de ses copains de promotion que sont Presnel Kimpembe et Adrien Rabiot. Neymar va aussi croiser la route de Kerbrat, de Briand, de Diallo, de Kombouaré. Surtout Kombouaré. Paris est capable de perdre au Roudourou, parce que la Ligue 1 est comme ça, cruelle, impitoyable, difficile. Parce que les petits, forcément pauvres, qui renversent les gros un peu trop riches sont toujours bien vus par ici. Mais l’essentiel est ailleurs. Neymar Jr, vingt-cinq ans, trente millions de followers et des gestes géniaux quand il est sur le pré, va enfin commencer son aventure parisienne, mais aussi française.

Ne jamais se réveiller


Au-delà de la curiosité, il y a surtout une formidable excitation de le voir enfin en action. Voilà une semaine que tous les suiveurs du PSG se pincent devant les vidéos d’entraînement, les stories Instagram des joueurs. Hier, Neymar a filmé Aurier et Kimpembe en train de s’enjailler sur le son de Naza, MMM. Qui l’aurait cru, le mois dernier, quand ces mêmes amoureux du club pleuraient devant les best of YouTube de Youri Berchiche, alors seule recrue du PSG. Neymar s’entraîne avec Marco Verratti, Javier Pastore, Ángel Di María, mais aussi Blaise Matuidi, Layvin Kurzawa et Christopher Nkunku. C’est irrationnel et beau à la fois. Aujourd’hui, on attend ses débuts comme la naissance d’un enfant. Les neuf mois d’attente ayant été concentrés en une semaine, longue et stressante. Même le premier match de Zlatan Ibrahimović en 2012 n’avait pas suscité autant de curiosité et d’excitation. Neymar au PSG, l’année qui suit la saison sportive la moins accomplie depuis cinq ans, est une dinguerie que personne n’avait envisagée. Même dans les parties de Football Manager les plus trafiquées, on avait le scrupule de ne pas pousser le vice jusqu’au bout... Alors, quand on se met à envisager les arrivées éventuelles de Mbappé et Fabinho, on a presque envie de dire non. Par peur. Peur que le réveil se mette à sonner. Peur que le rêve s’arrête. Depuis la signature de Neymar pour cinq ans, les fans du PSG sont sur un nuage. Et le retour sur terre est parfois brutal. Le 8 mars 2017 est encore, pour certains, dans toutes les têtes. Et Neymar Jr ne portait pas le bon maillot. Ce soir, si.



Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:00 Drogba repousse sa retraite et marque pour Phoenix 4
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE