1. //
  2. // CAN 2015
  3. // Groupe D
  4. // Côte d'Ivoire/Cameroun (1-0)

C'est l'éléphant le plus fort !

Concentrés et opportunistes, les Ivoiriens ont disposé de Camerounais maladroits, au terme d'un match âpre et disputé (1-0). Auteur d'un but splendide, Max-Alain Gradel a libéré la bande à Hervé Renard, qui file en quart de finale.

Modififié
43 15

Côte d'Ivoire - Cameroun
(1-0)

M. Gradel (36') pour Côte d'Ivoire


On attendait le duel pour enfin savoir qui du lion ou de l'éléphant était le plus fort. Implacable, la loi du monde animal a tranché. Au terme d'un féroce combat de 90 minutes, disputé dans la moiteur de Malabo, les pachydermes ivoiriens ont embroché les lions camerounais pour rejoindre avec la manière les quarts de finale de la CAN, inaugurant ainsi leur nouveau statut de rois de la savane. Mais rien ne fut simple pour les protégés d'Hervé Renard, qui ont longtemps douté face au puissant carnivore, qui ne s'est jamais avoué vaincu. En raison de la situation particulière du groupe, avec toutes les équipes à égalité au coup d'envoi, il aura fallu attendre le coup de sifflet final pour s'avouer l'âpre vérité : le lion indomptable a été dompté, et s'en retourne à Yaoundé sans la moindre victoire empochée.

L'éléphant engrange


Comme dans tout combat entre poids lourds, on commence par s'observer. Mais très vite, la carrure et l'intelligence de l'éléphant vont payer. La tactique est simple : quand il se sent menacé, le mastodonte n'hésite pas à montrer les muscles, quitte à charger. Sur un centre de Serge Aurier, Wilfried Bony se signale le premier, mais se heurte à Ondoa (6e). Sous pression, le gardien camerounais repousse une nouvelle tête de Serge Aurier (19e) avant de se faire trouer par une frappe de pachyderme du Stéphanois Max-Alain Gradel. Déjà buteur contre le Mali, l'homme providentiel libère tout un pays d'une magnifique inspiration qui finit dans le petit filet (36e). Brisé, le roi de la savane se retrouve sur le flanc, virtuellement éliminé. Sûr de sa force et conscient de son avantage, l'éléphant écarte ses grandes oreilles et se pavane : ce petit lion a trop vite cru pouvoir le croquer. Solide sur ses appuis, protégé des morsures par sa peau épaisse, la suite ne sera qu'une formalité pour lui.

Le lion vendange


Seulement, on ne devient pas roi des animaux par hasard. Généreux dans l'effort, les Camerounais ont des arguments à faire valoir, et sont assez courageux pour ne pas abandonner. Armé de ses griffes émoussées, c'est tout d'abord Edgar Salli qui sonne la révolte. Par deux fois seul face à Gbohouo, l'attaquant fait miroiter l'égalisation, mais il tarde d'abord à frapper (38e) avant d'envoyer une mine au-dessus (45e). La maladresse des hommes de Volker Finke, tous crocs dehors, s'intensifie encore dans une seconde période animée. Mais ni Vincent Aboubakar (52e, 81e) ni Clinton N'Jié (69e), entré en cours de jeu, ne trouveront la faille face à ce gros morceau bien regroupé, qui joue les contres et fait tourner la montre. Petit à petit, l'idée fait son nid : le Cameroun ne va pas marquer. Pas assez tranchant, visiblement émoussé, le lion blessé rend finalement les armes sous les risées. Ce soir, il a pu mesurer à quel point la défense de l'éléphant était bien affûtée.

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

el peruano loco Niveau : Ligue 2
Quel triste dénouement pour les Líons. Tant Finke faisait un taff impeccable durant les éliminatoires dans un groupe relevé qui avait aussi les Ivoiriens. Le Cameroun paie les occases vendagées face aux Guineens...
P'tit Filet Niveau : CFA
Marseille remercie Gradel.
Note : 2
Message posté par P'tit Filet
Marseille remercie Gradel.


L'OL aussi, ça fait Bedimo et N'Jie de retour
D'ailleurs c'est quoi ce délire, ce stade qui scande "N'Jie N'Jie" alors qu'il est même pas titulaire ?? Pis c'est N'Jie quoi
Je ne sais pas vous, mais je n'arrive pas à m'intéresser à la CAN...
J'essaie pourtant, surtout qu'il n'y a pas grand chose d'autre à se mettre sous la dent en ce moment. Mais non, impossible
kris prolls Niveau : CFA2
Message posté par Timmy


L'OL aussi, ça fait Bedimo et N'Jie de retour
D'ailleurs c'est quoi ce délire, ce stade qui scande "N'Jie N'Jie" alors qu'il est même pas titulaire ?? Pis c'est N'Jie quoi


On en reparlera ds 2 ans, N'jié va exploser et devenir le meilleur joueur africain
Très bon pr Lyon le retour de bedimo et N'jié
Note : 1
Message posté par kris prolls


On en reparlera ds 2 ans, N'jié va exploser et devenir le meilleur joueur africain
Très bon pr Lyon le retour de bedimo et N'jié


J'aime bien N'Jie hein. C'est un bon remplaçant.
Message posté par Timmy


L'OL aussi, ça fait Bedimo et N'Jie de retour
D'ailleurs c'est quoi ce délire, ce stade qui scande "N'Jie N'Jie" alors qu'il est même pas titulaire ?? Pis c'est N'Jie quoi


Ca me rappelle Ribéry en 2006. Pendant la prépa, les supporters le réclamaient.
J'ai vu un reportage de 2mn de canal taleur qui disait que Finke et Mbia étaient contestés au Cameroun à cause d'Njie. En gris captain Mbia s'est pris la tête avec et coach Finke l'écoute quand il dit qu'il veut pas qu'Njie joue alors que ce dernier est vu comme le sauveur de la nation par les Camerounais
C'est pas Moukandjo le sauveur de la nation camerounaise?
C'est l'hippopotame qui doit être déçu.
Message posté par Pulse
C'est l'hippopotame qui doit être déçu.


ce titre ^^

"attention, derrière toi ! c'est affreux !"
N'Jie a été plutôt bon durant les éliminatoires alors qu'il était quasi inconnu. Finke l'a révélé aux yeux des Camerounais. Puis à la CAN, il a décidé de s'en passer dans son Onze et ne lui a offert aucune entrée en jeu lors des deux premiers matchs.
Le peuple a manifesté son incompréhension alors que l'attaque manquait clairement de mouvement et d'un dynamiteur de son profil (Moukandjo affichant un niveau décevant).
D'où les "N'Jie" scandés par les Camerounais. On a d'ailleurs vu dès son entrée qu'il pouvait apporter quelque chose à une équipe aussi amorphe.

Voilà pour N'Jie.
Lassiam Etoo Niveau : District
Les éléphants étaient bons en défenses
Putain le stéphanois qui renvoie Bedimo et N'jie en L1 ... Aulas est passé par là bas à coup sur ...
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Message posté par leptesse
Putain le stéphanois qui renvoie Bedimo et N'jie en L1 ... Aulas est passé par là bas à coup sur ...


Oui et il en a profité pour ajouter une clause au contrat : Gradel coule l'ASSE face à l'OL.

1-0. But de N'Jie, à la 90ème, sur une perte de balle aux 25 mètres.

Qui pert le ballon ? Tu verras...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
43 15