1. //
  2. // Gr.C
  3. // Allemagne-Pologne (0-0)

C’est Jérôme !

Très justement élu homme du match nul entre l’Allemagne et la Pologne (0-0), Jérôme Boateng a une nouvelle fois prouvé qu’il était l’un des meilleurs défenseurs du monde.

Modififié
2k 27

Le 6 mai 2015, George Clooney avait beau fêter son anniversaire, le seul épisode d’Urgences proposé par la télévision internationale est un inédit en direct de Barcelone. Venus supporter leur FC Barcelone, les supporters présents au Camp Nou assistent au prélèvement de rein de Lionel Messi sur Jérôme Boateng. Mis à terre par le crochet de l’extraterrestre, le défenseur allemand est mis sous terre par le web. À une époque où le football se vit essentiellement sur les réseaux sociaux, le tsunami est inévitable. La vidéo fait le tour du monde et les détournements se multiplient. Boateng qui tombe dans un cratère, Boateng plaqué par un catcheur, Boateng abattu par un sniper. Certains joueurs sont nés sur YouTube, le Bavarois lui, semble y mourir au soir de cette demi-finale aller de Ligue des champions. Pourtant un plus tard, l’Allemand a prouvé toute sa force de caractère et surtout son talent. Car si on compilait les soirs comme ce jeudi, où Jérôme a dégusté Lewandowski et Milik, les serveurs des hébergeurs de vidéo pourraient bien tomber en rade.

Le quatrième salopard


Un parmi tant d’autres à s’être fait croquer par l’épouvantail Messi, Boateng est pourtant un défenseur unique. Dans un Euro jusqu’ici défensif, où les « trois salopards » italiens, Chiellini, Bonucci et Barzagli, ont mené la vie dur à la Belgique, le Berlinois est à sa place. À son aise, que ce soit aux côtés de Mustafi ou de Hummels, l’ancien de Manchester City compile des qualités assez impressionnantes. Costaud au duel, excellent à la relance où son jeu long n’est d’ailleurs pas sans rappeler celui de Bonucci, l’Allemand de 27 ans brille aussi par son intelligence tactique. Ce jeudi soir, il a récupéré 18 ballons, passé avec 95% de réussite en jouant très haut, gagné 100% de ses duels aériens et surtout, il a alterné le jeu dur et le placement impeccable pour s’occuper du cas de son coéquipier Robert Lewandowski. Dans un match où les actions défensives ont été plus impressionnantes que les phases d’attaque, son coup d’œil et sa réactivité pour mettre le neuf polonais hors jeu suite à une montée éclair d'Hummels prouve que Boateng est un des meilleurs. Mieux, il est faillible et il s’en moque. Quand on lui demandait de réagir à ce qu’il s’était passé avec Messi, il répondait tranquillement : « Ça ne m’affecte pas vraiment. Je riais de moi-même. Quand tu tombes ou glisses dans une situation et que quelqu’un marque un but, c’est normal. Je me fiche de ces choses-là. Je suis un défenseur, cela ne me tue pas. » Mais visiblement, ça l’a rendu plus fort.

Par Swann Borsellino, au stade de France
Modifié

Dans cet article

Je ne l'ai jamais porté dans mon coeur au Bayern (il était coutumier des bourdes et des fautes de marquage) mais force est de constater qu'il a énormément progressé ces dernières saisons.
comment c'est loin Niveau : DHR
Gros match ! En revanche sa main aurait pu être déterminante..
Rien que pour son retour sur robert avec ce tacle salvateur sur robert on lui pardonne la mimine.
Jérôme Kommander
ouaip, dans la cour de récré c'est le premier mec que j'aurais choisi pour battre les salopards de l'année supérieure
Le défenseur ultime. Le meilleur avec Godin depuis 3 ans pour moi.
Sa main aurait été sanctionnée d'un second jaune qu'on aurait pas pu crier au scandale.

Ce joueur a pris une autre dimension depuis la Coupe du Monde 2014. Il est devenu un des meilleurs défenseurs du circuit, alliant de manière tout à fait réjouissante aisance technique, physique de déménageur et lecture du jeu plus que correcte. A ce titre, on peut d'ailleurs féliciter Guardiola et le remercier, tant la prise d'ampleur du joueur est contemporaine de son intronisation en Bavière.

Boateng est peut-être la plus grande réussite individuelle du technicien catalan au Bayern.

Ce n'était pas gagné, je me souviens d'un joueur emprunté, presque violent et peu à l'aise une fois la balle dans les pieds. Je me souviens d'un joueur ne se reposant que sur des qualités physiques surnaturelles pour surnager sur le côté droit de la défense, un peu plus loin des secteurs où les erreurs sont nécessairement fatales.

J'espère qu'il ne souffrira pas trop de l'image du joueur ridiculisé par Messi l'an dernier en LDC car son match avait été un modèle de ce qu'un défenseur central doit savoir faire.
Et ses performances depuis sont tout aussi impressionnantes.

Bravo Jérôme.
"À une époque où le football se vit essentiellement sur les réseaux sociaux"
Si c'était que le football..
Et ce titre d'article, violent quand même.
"Un parmi tant d’autres à s’être fait croquer par l’épouvantail Messi" Il l'a quand même éteint en finale de CDM.
Message posté par Algiers
Sa main aurait été sanctionnée d'un second jaune qu'on aurait pas pu crier au scandale.

Ce joueur a pris une autre dimension depuis la Coupe du Monde 2014. Il est devenu un des meilleurs défenseurs du circuit, alliant de manière tout à fait réjouissante aisance technique, physique de déménageur et lecture du jeu plus que correcte. A ce titre, on peut d'ailleurs féliciter Guardiola et le remercier, tant la prise d'ampleur du joueur est contemporaine de son intronisation en Bavière.

Boateng est peut-être la plus grande réussite individuelle du technicien catalan au Bayern.

Ce n'était pas gagné, je me souviens d'un joueur emprunté, presque violent et peu à l'aise une fois la balle dans les pieds. Je me souviens d'un joueur ne se reposant que sur des qualités physiques surnaturelles pour surnager sur le côté droit de la défense, un peu plus loin des secteurs où les erreurs sont nécessairement fatales.

J'espère qu'il ne souffrira pas trop de l'image du joueur ridiculisé par Messi l'an dernier en LDC car son match avait été un modèle de ce qu'un défenseur central doit savoir faire.
Et ses performances depuis sont tout aussi impressionnantes.

Bravo Jérôme.


C'est clair Boateng a atteint un niveau auquel je pense personne ne s'attendait, en plus il est encore jeune, et qui sait,peut être sera-t-il meilleur?

Pour ceux qui parlent anglais sur cet article Boateng parle du job de défenseur:
http://www.theplayerstribune.com/jerome … -defender/
ZizouGabor Niveau : CFA
Note : 1
Message posté par Italia90
"À une époque où le football se vit essentiellement sur les réseaux sociaux"
Si c'était que le football..
Et ce titre d'article, violent quand même.


Kiss me, as you love me, ne t´en vas pas, souris un peu
Kiss me, as you love me, dis-moi goodbye mais pas adieu


C. JEROME (alias Claude Dhotel 1946-2000)
Message posté par ZizouGabor
Kiss me, as you love me, ne t´en vas pas, souris un peu
Kiss me, as you love me, dis-moi goodbye mais pas adieu


C. JEROME (alias Claude Dhotel 1946-2000)


Te rends-tu compte qu'il y a peut-être des jeunes à l'âme sensible sur ce site ?
Inconscient !
"Boateng est peut-être la plus grande réussite individuelle du technicien catalan au Bayern."

@Algiers c'était exactement ma pensée hier soir. Ce défenseur est le seul qui soit jouissif à regarder tout en étant excellent dans une époque où ce poste connaît un déficit de talents au vu des décennies précédentes.
La qualité de ses longues passes (transversales ou pas) est l'un des plus grand bonheur du football mondial.
Cette chanson est plus appropriée
https://www.youtube.com/watch?v=3GRaJvvC_5o
ZizouGabor Niveau : CFA
Tu trouves ? Moi j'aurais dit plutôt ça:
https://www.youtube.com/watch?v=3_FAHMSF8l8



Quoi, comment ça c'est du FUNK ...
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
87 de moyenne à FIFA 16 pour Jerome.. Tout est dit !

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Les notes de la Pologne
2k 27