Stars d'Amérique du Sud

Par Thomas Goubin

C'est Fred !

Ils ont brillé en Europe et ont fini par revenir en Amérique du Sud. Ils s'appellent Seedorf, Trezeguet, Heinze, ou Fred. Voici notre compte-rendu hebdomadaire consacré à ces vedettes américaines.

Note
6 votes
6 votes pour une note moyenne de 3.75/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note


La moustache de hipster de Fred, encore plus près
La moustache de hipster de Fred, encore plus près
Fred superstar. 20 buts pour 28 matchs disputés. Le dernier inscrit, dimanche, lors du match nul des siens sur le terrain du Sport Recife (1-1). Goleador du tournoi (il reste une journée à disputer), l'ex Lyonnais a pesé lourd dans le titre de Fluminense. Une évidence qui a conduit la Confédération brésilienne de football à le considérer comme le meilleur joueur du tournoi. Rien de moins. Dans l'équipe type de la saison, Fred est associé à Neymar à la pointe de l'attaque. Un cran en retrait sur le terrain, Ronaldinho et le futur Parisien Lucas sont chargés de les alimenter en bons ballons. Juninho, en revanche, n'apparaît pas dans cette équipe idéale. Victime de la rude concurrence, et peut-être aussi de son infraction au règlement lors d'un contrôle anti-dopage. Actuellement, l'ex coéquipier de Fred chez les Gones se repose. Une fatigue musculaire le tient à l'écart des terrains.

Dans la dernière ligne droite du Brasileiro, deux équipes ont beaucoup perdu. Le Vasco de Gama de Juni, et l'Atlético Mineiro de Ronaldinho. Le club carioca, victime de problèmes financiers, a violemment rétrogradé dans la hiérarchie, passant d'un rôle de prétendant au titre à une terne sixième place, qui le prive de Libertadores. Quant au club de Belo Horizonte, qui a longtemps campé le rôle de chasseur de Fluminense, il s'est finalement fait chasser de son siège de dauphin par le Grêmio de Zé Roberto. Si les positions restent intactes lors de la dernière journée, l'Atlético Mineiro sera contraint de disputer un tour préliminaire de Libertadores. Dimanche, le club de Belo Horizonte a toutefois entretenu l'espoir de retrouver son bien - un seul point le sépare du Grêmio - en allant l'emporter à Botafogo (2-3). Côté visiteur, Ronaldinho était absent. Pour les locaux, son ex coéquipier du Milan AC, Clarence Seedorf, était bien présent. Le Hollandais s'est signalé en contribuant aux deux buts des siens, consécutifs à deux corners dont il s'est chargé. Cette semaine, une rumeur a envoyé un autre ex Rossoneri terminer sa carrière au Brésil. On parle de David Beckham, et de 120 000 euros mensuels. Une arrivée qui ferait au moins les affaires de cette rubrique…

Botafogo – Mineiro (2-3)


En Argentine, le championnat touche aussi à sa fin. L'antépénultième journée s'est disputée ce week-end. Bilan : Vélez Sársfield a une bonne tête de vainqueur, et le Newell's de Heinze, Bernardi, et Maxi Rodríguez, longtemps leader de la Primera A, a lâché prise. Après avoir concédé leur première défaite de la saison, la semaine dernière face à All Boys, les hommes de Gerardo Martino n'ont ramené qu'un maigre nul du terrain d'Union de Santa Fé, la lanterne rouge (2-2). La semaine dernière, Newell's n'a pas seulement perdu son statut d'invincible, mais aussi Gaby Heinze et Maxi Rodríguez, blessés lors de la première période. Ce week-end, leur absence, qui se prolongera jusqu'au terme de la saison, ne peut qu'être mise en avant au moment d'analyser cette nouvelle contre-performance. Les Lépreux occupent désormais la troisième place, à cinq points du leader. Il faut croire aux miracles pour envisager un titre de champion pour les Rouge et Noir. Et Trezeguet dans tout ça ? Le champion du monde 1998 a débuté le choc de Buenos Aires entre Independiente et River sur le banc (2-2). Entré à la 61e minute, le roi David court toujours après son deuxième but de la saison. Sa première et unique réalisation remonte au 9 septembre. Il s'agissait du premier but de la saison encaissé par les Newell's Old Boys.

Independiente – River : 2-2

Par Thomas Goubin


 








Votre compte sur SOFOOT.com

3 réactions;
Poster un commentaire

  • Message posté par El Xeneize le 27/11/2012 à 00:53
      

    Comment dire , je vais etre rabat-joie mais ce n'est pas a prendre au premier degré car j'apprécie toujours les articles parlant de futebol o futbol .
    Mais ces étoiles sont sud-américaine et non américaine .. bref ;)

    en dehors des places pour la Libertadores qui se joueront lors de la dernière journée , un club mythique de Sao Paulo est tomber en D2 : Palmeiras !
    Pareillement pour Independiente qui est dans le dure a deux journée de la fin et pourrait jouer un match de barrage pour ne pas descendre !
    et dire que c'est le club qui a gagner le plus de copa Libertadores ..
    Quand a Velez ils sont bien partit pour jubiler comme Fluminense ! ( a une victoire du sacre )

  • Message posté par Moha313 le 27/11/2012 à 13:38
      

    Chupa Porcos!!!!
    En tant que Corinthiano, la descente du Palmeiras ne peut que me faire jubiler!!!

  • Message posté par DTC-DMC même combat le 28/11/2012 à 15:52
      

    Alors comme ça Clarence serait retourné en Amérique du Sud??? Mouais...
    Il est certes né à Paramaribo mais il me semble qu'il a fait toute sa carrière en Europe en ayant commencé en pro à l'Ajax... donc bon peut-être que j'ai loupé un épisode ou que Thomas G. devrait nous donner des infos ou des précisions sur la carrière du sieur Seedorf au Surinam à l'adolescence!


3 réactions :
Poster un commentaire