Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Orgasmic & Teki Latex

« C'est fou de claquer des millions et ne pas avoir de projet de jeu »

Tout fiers de leur cinquième compilation à la tête du label Sound Pellegrino (SND.PE Vol.5), Teki Latex et Orgasmic prennent le temps de parler ballon rond, de sapes et de l’inadéquation de Van Gaal et Benítez avec le football moderne.

Modififié
Orgasmic, ta dernière interview pour So Foot date de début 2014. Qu’as-tu retenu du foot depuis ?
O : Le parcours du PSG, principalement. Étant un grand fan de cette équipe, je suis assez heureux de constater sa progression, d’autant que je trouve le niveau du football européen assez bas en ce moment. Hormis la Liga, je trouve que le niveau affiché est clairement en deçà ces deux dernières années. En 2014, je me disais que c’était lié à la Coupe du monde, mais c’est encore pire en 2015/2016. Je trouve ça fou de voir des équipes claquer des millions et ne pas avoir de projet de jeu.

C’est ce projet de jeu qui fait la force du PSG, selon toi ?
O : Il y a aussi la stabilité de l’effectif, mais c’est indéniable que le 4-3-3 de Blanc fait beaucoup de bien. D’ailleurs, il ne le lâche pas souvent celui-là. On sent une vraie identité depuis plus d’un an avec un jeu porté sur le collectif et la possession du ballon. C’est le secret du football actuel, selon moi : aujourd’hui, il faut savoir garder le ballon et contre-attaquer rapidement quand on est dominé. C’est ce que le Barça, le Bayern et le PSG font très bien. Ce sont trois équipes à la fois très techniques et très physiques. Ce sont aussi des équipes très cohérentes dans leur effectif, contrairement à Manchester United où il y a beaucoup trop de nationalités et d’âges différents dans le onze type.

Tu penses que Van Gaal est dépassé ?
O : Ce qui est sûr, c’est que Van Gaal ne comprend pas la nouvelle génération. Ce n’est pas un hasard si Di María ne s’est pas adapté et si des joueurs comme Mata ou Depay n’y arrivent pas. Au Real, c’était pareil avec Benítez. On sent bien que Cristiano Ronaldo et Ramos, ça ne les a jamais fait rêver de jouer pour lui. Zidane, en revanche, je pense qu’il est plus en adéquation avec tous ces joueurs.

« Il y a tellement de changements d’entraîneur au Real que Zidane ne risque pas grand-chose. Il a même tout à gagner s’il joue à fond le rôle de manager plutôt que de technicien pur. » Orgasmic

Dans ce cas, j’imagine que tu n’es pas de ceux qui pensent que c’est trop tôt pour lui ?
O : Non, pas forcément. L’exemple ultime, c’est Guardiola. Et puis le Real, c’est vraiment le club où ce n’est pas discriminant d’échouer. Il y a tellement de changements d’entraîneur dans cette équipe que Zidane ne risque pas grand-chose. Il a même tout à gagner s’il joue à fond le rôle de manager plutôt que de technicien pur. C’est sur ce domaine qu’on va l’attendre, un peu comme Luis Enrique au Barça. S’il arrive à rendre aussi géniale la BBC que la MSN, ça serait dingue !

Vous voyez des similitudes entre le rôle de manager et celui que vous occupez sur vos différentes compilations ?
Teki : Oui, et particulièrement sur la conception de notre dernière compilation. À la base, c’était un CD mixé avant d’être une compilation. C’était une plage d’une heure à partir de laquelle on a commencé à réfléchir et à se demander quel titre on allait sélectionner. Un peu comme un entraîneur va choisir ses joueurs et leur donner une fonction selon le plan de jeu.

Et si vous deviez vous comparer à un entraîneur, ce serait lequel ?
T : Un mec plutôt sympa, ça c’est sûr !
O : Autrement dit, pas à Mourinho (Rires) ! Plus sérieusement, ça serait à Lolo White, tout simplement. C’est le genre de mec qui sait ce qu’il veut, qui sait où il va et qui ne panique jamais.

Dans ce cas, lequel des artistes présents sur SND.PE Vol.5 serait votre Zlatan ?
T : Matthias Zimmermann, indéniablement ! C’est le seul artiste qui soit vraiment signé chez nous et que l’on développe de A à Z. Il touche à une impressionnante palette de sons, et son premier album arrive bientôt. C’est notre poulain.

Ce n’est pas lié à son côté excentrique ou égocentrique dans ce cas ?
T : Non, il est même plutôt discret. Musicalement, en revanche, c’est vrai qu’il a un ego très développé : on reconnaît tout de suite ses morceaux. En gros, il a clairement son identité, comme Zlatan et ses cheveux longs que tous les mômes des quartiers copient aujourd’hui. En revanche, ce serait vraiment une mauvaise nouvelle si les gosses commençaient à mettre les mêmes chemises que Matthias (rires).

« Je crois que Gourcuff écoutait Cuizinier et TTC à l’époque » Orgasmic

Teki, je sais que tu n’es pas un grand fan de foot. Franchement, c’est quoi ton problème ?
T : (Rires) Je pense que si on n’est jamais vraiment tombé dedans à partir d’un certain âge, c’est définitivement fini. Bon, j’aimais bien Olive et Tom, mais je me suis toujours plus intéressé aux vêtements des sportifs qu’à leur attitude physique.


Et donc, tu penses quoi du look des footballeurs ?
T : Tu veux vraiment en parler (rires) ? Non, honnêtement, j’ai bien aimé la collaboration entre Nike et la marque japonaise Soph nommée FC Real Bristol. Mais ce qui m’intéresse aussi, c’est cette façon qu’ont les rappeurs et les footballeurs de s’habiller de la même façon.

Les connexions entre rap et foot sont de toute façon assez évidentes, non ?
T : Bien sûr ! Et j’aime beaucoup l’émergence de ces nouveaux rappeurs complètement obsédés par le foot. Comme Niska et son délire autour de Matuidi Charo ou MHD avec la Ligue des champions. C’est quelque chose auquel j’adhère, même si je ne pige pas tout.
O : Ce qui est intéressant aussi, c’est que les footballeurs parlent de plus en plus de musique. Ils font des playlists Spotify, ils dansent dans des vidéos et ils affirment clairement leurs goûts sur les réseaux sociaux. En ce moment, j’écoute beaucoup d’afrobeat et ça m’a fait plaisir de voir Ntep y faire référence dans une de ses interviews.

Vous savez si des footballeurs ont déjà écouté TTC ou des compilations de Sound Pellegrino ?
O : Je crois que Gourcuff écoutait Cuizinier et TTC à l’époque, mais ceux qui pourraient éventuellement nous écouter font forcément partie de l’ancienne génération.

Et vous, vous vous verriez composer un titre sur un footballeur ?
O : Avec Cuizinier, on avait commencé un titre sur Blaise Matuidi, mais on ne l’a pas fini. Je n’étais pas satisfait de la tournure du morceau, et Niska est arrivé avec son titre. Ça m’a tout de suite refroidi.
T : J’aimerais qu’Orgasmic sample les premières notes du générique d’Olive et Tom pour en faire un morceau de grime. J’ai eu l’occasion de le faire lors de quelques soirées et ça crée un bon feeling. Bon, maintenant que l’idée est lancée, si quelqu’un nous la pique, on saura que c’est à cause de So Foot (rires).

Propos recueillis par Maxime Delcourt
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier