1. //
  2. // 55 ans de Diego Maradona

« C'est comme si aujourd'hui Maradona avait 110 ans »

Aujourd'hui chef des sports au quotidien argentin La Nación après des décennies passées au Gráfico, Daniel Arcucci est l'homme qui a le plus interviewé Diego Maradona sur cette planète. 30 ans après sa première interview du Pibe de Oro, Daniel lui souhaite un bon anniversaire, à sa manière.

Modififié
Il est comment aujourd'hui Maradona, à 55 ans ?
Déjà, il fait la preuve qu'à 55 ans, il possède un physique hors du commun parce que peu de gens le voyaient capables d'arriver jusque-là. Pour presque tout le monde, il était condamné à une vie très courte. Lui-même, alors qu'il venait de fêter ses 40 ans à Cuba, a dit : « J'ai l'impression d'en avoir 80. » Du coup, c'est comme si, aujourd'hui, Maradona avait 110 ans. Il est plus que jamais un vrai mythe, avec ses imperfections certes, mais surtout on va rentrer dans une année particulière en 2016, puisqu'on va fêter les 30 ans de Mexico 86. Le moment où il est entré dans la légende.

Comment il gère ce statut de mythe du football qui ne rechaussera plus jamais les crampons ?
Je ne suis pas certain qu'il se voit comme tel. Je me souviens que lors de son dernier match, ce fameux jour où il a prononcé « le ballon ne se salit pas » , il n'a jamais parlé de retraite, pour lui c'était un hommage. Pour lui, il est toujours cet homme, en short et en crampons. Je me souviens qu'une de ses filles lui avait demandé : « Papa, quand est-ce que tu vas rejouer comme dans les vidéos ? » C'est ça, sa vie, le terrain, c'est là où il s'est le mieux exprimé et il aura toujours du mal à laisser derrière lui sa carrière de footballeur.

Aujourd'hui, il se sent toujours joueur de football ?
Oui toujours. Si tu lui demandes ce qu'il est, il va te répondre qu'il est joueur de football. Il ne dira jamais que c'est un ancien joueur. S'il doit remplir un formulaire, en face de la case profession, il écrira joueur de foot. Il n'y a qu'à le regarder quand il touche un ballon, malgré les difficultés qu'il peut avoir, son visage s'illumine. C'est clairement ce qui le rend le plus heureux.

Quel regard porte l'Argentine sur Diego ?
Ce qui me surprend le plus, c'est que même ceux qui ne l'ont jamais vu jouer, ou alors juste sur des vidéos, lui vouent une admiration sans borne. Ensuite, c'est un sujet controversé. Diego est adoré et détesté. Ceux qui le détestent, détestent le personnage Maradona, mais le Diego footballeur fait l'unanimité. En fait, Diego représente beaucoup de questions liées au concept même « d'argentinité » , dans le bon comme dans le mauvais. Se sentir fort dans l'adversité, lutter contre les obstacles, jouer à Barcelone ou à Naples et chercher la même chose peu importe le contexte. Et d'un autre coté, la fanfaronnade, la contradiction, mais qui fait partie du personnage. Dire que Maradona n'est pas un homme rempli de contradictions serait mentir. Il y a eu un début de polémique sur la présence de Diego chez les Pumas lors de la Coupe du monde de rugby, les gens disaient qu'il ne représentait pas les valeurs des Pumas, mais voici ce qu'a répondu Agustín Creevy, le capitaine : « Les gens peuvent dire ce qu'ils veulent, nous l'avons invité, on le voulait dans le vestiaire, c'est un symbole. » Diego c'est « l'argentinité » personnifiée dans tous les sens du terme, c'est un débat à lui seul.


Il est critiqué plus qu'il ne le mérite ?
L'Argentin moyen vit de controverse en controverse. Moi, ça fait 30 ans que je vis avec Maradona, ce Noël, ça fera 30 ans que j'ai écrit mon premier article sur Maradona. Je ne suis pas un défenseur, pas un fondamentaliste de Maradona, loin de là, je l'ai critiqué. Mais je n'ai jamais cessé d'essayer de le comprendre. Ce que ne font pas les gens qui le critiquent constamment. Qui serait capable de se mettre à sa place, de vivre ce qu'il a vécu ? Il y a d'autres footballeurs, avec des histoires similaires venant d'endroits similaires et qui n'ont presque pas changé, c'est vrai, mais aucun n'est Maradona. Personne n'est Maradona. Aujourd'hui, Maradona déchaîne les passions dans les mêmes propensions qu'à son apogée footballistique. Il a ça en lui, c'est dans ses gênes.

Son opinion vaut encore quelque chose ou ses contradictions permanentes font qu'on ne lui prête plus une réelle attention ?
Non, il continue d'avoir un vrai poids. Il y a plus que jamais un fanatisme autour de Diego. Et on peut le comprendre. Il reste encore celui qui a apporté la dernière Coupe du monde au pays, celui qui a battu les Anglais, celui qui a fait chuter le Brésil en 90, qui s'est battu contre la FIFA… Il est tellement profond qu'on ne peut le comparer à rien d'autre.

Tu as déjà rencontré un génie comparable au sien ?
Maradona est intégral. Le génie de Maradona n'aurait pas la dimension qui est la sienne sans l'exagération, la transgression qui l'accompagne. Au-delà du fait que j'ai pu ou non rencontrer un génie dans son genre, il n'y a qu'à écouter les anciens joueurs, les joueurs avec lesquels il a joué, et même ceux qui ne l'ont pas connu sur le terrain, tous disent plus ou moins les mêmes choses. Même quand on parle de Messi, on ne dit pas pareil. Mais moi, je ne veux pas de cette comparaison.

« Pour moi, la vie de Maradona depuis les années 90, ce n'est que morts et résurrections »

Il est toujours un héros moderne ?
Oui, il a quelque chose de la figure du héros, du rebelle. C'est ce qui plaît tant aux Argentins, la lutte contre l'adversité. Le mythe Diego s'est forgé dans le ressentiment. En 86, au Mexique, c'était « tous contre nous ? Je serai plus fort » . Cette logique lui a même valu de s'inventer des combats.

Diego a profité de sa résurrection pour vivre d'une autre façon ou alors il ne sait pas vivre autrement ?
C'est simple, pour moi, la vie de Maradona depuis les années 90, ce n'est que morts et résurrections. J'avais fait une infographie qui répertoriait : de Villa Fiorito à Barcelone, de sa chute à Barcelone, avec une hépatite et une fracture au ciel de Naples, puis du ciel de 86 au dopage de 91. Tout ça, en tant que joueur, est déjà symbolique, mais après sa carrière, c'est devenu réel. Maradona est mort plusieurs fois. En 2000, en 2001, en 2004. Si on fait une compilation de ses visages entre sa naissance et son 55e anniversaire, on va trouver bien plus que 55 visages différents. Ce sont des métamorphoses, des transformations. De morts et de résurrections, c'est ainsi qu'est faite la vie de Maradona, et heureusement, il ressuscite à chaque fois.

C'est quoi la suite ? Entraîner de nouveau ? Finir sa vie à Dubaï ?
Je ne crois pas qu'il entraînera à nouveau. Il doit assumer son statut de mythe et vivre comme tel. Moi, je ne voulais pas que Diego soit nommé sélectionneur parce que c'est un poste ingrat et qu'il mettait son statut de mythe en jeu parce qu'il ne pouvait pas se défendre sur le terrain. Les fois où je l'ai vu à Dubaï, ce sont les fois où je l'ai senti le mieux. Moi, j'aime le voir en ambassadeur du sport argentin, quand il va voir les Pumas ou les athlètes argentins aux Jeux olympiques. Bon, ce n'est pas un ambassadeur diplomatique, parce que s'il y a bien une chose que Diego n'a pas, c'est la diplomatie. J'aimerais qu'il savoure sa vie.

Tu es celui qui l'a le plus interviewé ?
Je peux me targuer de la longévité de notre collaboration. Personne n'a passé 30 ans avec lui. Personne n'est resté aussi longtemps. Peut-être que d'autres journalistes sont plus amis avec lui après tout. Mais moi, je suis heureux de cette longévité et d'avoir toujours chercher à le comprendre. Et je crois que je l'ai souvent compris. Mais oui, sur 30 ans, je dois être celui qui l'a le plus interviewé, je crois qu'on en a fait plus de 200 ensemble…


Propos recueillis par Aquiles Furlone // Traduction : Alex G.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Sur la deuxième photo, on peut clairement parler d'une aile de dindon à la Benitez.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 3
Sur la 1ère, on peut parler d'une sortie à la Natacha Kampusch.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Dingue d'avoir un point de vue sur le Pibe aussi convenu, aseptisé.

Interview pour que dalle.
Sur la toute première photo, celle qui m'a fait cliquer sur l'article, on peut voir à quel point la coupe du monde 86 est mythique. Cette qualité d'image, ce grain, c'est fou. Si je ne me trompe, l'intégralité de la compétition avait été filmé en pellicule, en plus de la retransmission TV classique, ce qui rend les archives encore plus sublimes. Y -t-il d'autres CduM qui ont été filmées de la sorte que vous sachiez?
Dieudoquenelle Niveau : CFA
O Alegria Do Povo: on ne peut pas comprendre ce que Maradona représente en Argentine, surtout pour ceux qui l'ont connu joueur !! Ce type a une égalise à son nom !! Alors crois moi une interview consensuelle sur El Pibe c'est presque une insulte envers le roi Diego !!
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 1
Message posté par drbenway
Sur la toute première photo, celle qui m'a fait cliquer sur l'article, on peut voir à quel point la coupe du monde 86 est mythique. Cette qualité d'image, ce grain, c'est fou. Si je ne me trompe, l'intégralité de la compétition avait été filmé en pellicule, en plus de la retransmission TV classique, ce qui rend les archives encore plus sublimes. Y -t-il d'autres CduM qui ont été filmées de la sorte que vous sachiez?


Pour moi, ça commence à partir de 82. C'est la première fois qu'on a vu un tel dispositif visuel. De vrais choix de mise en scène du foot.

Avant c'est plus compliqué. 78, c'est compliqué, pour les raisons politiques qu'on connait, mais en gros, l'archivage de qualité commence là. Le reste sont de belles reliques, mais faut prêter l'oeil pour reconnaître Puskas ou Léonidas...

On aura forcément une connaissance lacunaire par l'image. Moi ça me fait vraiment chier de ne pas avoir une vidéo concrète, dans la durée, qui me montre comment jouait la Wunderteam. Même, limite, la Hongrie 52-58.

Heureusement, y'a aussi des témoignages papiers. Des témoins de l'époque. Bref, on arrive à reconstituer, si l'on n'y met suffisamment de passion, et de temps.

Mais le plus important reste l'imaginaire. Bien nourri.

"Quand la légende est plus belle que la vérité, c'est la légende qu'on imprime."
Message posté par O Alegria Do Povo
Dingue d'avoir un point de vue sur le Pibe aussi convenu, aseptisé.

Interview pour que dalle.


Trop habitué à bouffer de la merde ss doute...

Éteins ta télé et relis l interview: les mots ont un sens. Cette interview n a rien d aseptisée, mm si c est un journaliste qui est interviewé.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 1
Message posté par Dieudoquenelle
O Alegria Do Povo: on ne peut pas comprendre ce que Maradona représente en Argentine, surtout pour ceux qui l'ont connu joueur !! Ce type a une égalise à son nom !! Alors crois moi une interview consensuelle sur El Pibe c'est presque une insulte envers le roi Diego !!


Je comprends, mais vu que je suis pas dans l'idolâtrie, ça m'emmerde ce genre de point de vue.

El Pibe dépasse le cadre du foot. Il dépasse le cadre de la passion. Il dépasse le cadre de son propre corps. Comme Jésus, comme (d'une façon moindre) Elvis ou Marilyn. Ce sont des gens qui sont dépossédés d'eux même. Pour devenir des putains d'icônes.

Or, ils n'ont pas l'envergure des vraies icônes, parce qu'une icône ne peut s'incarner, sauf pour Warhol.

Andreï Roublev, le peintre, le sait.
Message posté par O Alegria Do Povo
Dingue d'avoir un point de vue sur le Pibe aussi convenu, aseptisé.

Interview pour que dalle.


Si tu veux quelque chose de pas aseptisé, je ne saurai que trop te conseiller cette vision d' "artiste" (avec d'immenses guillemets, non seulement par souci évident de fausse modestie, mais surtout parce que je n'ai jamais considéré les prosateurs comme des artistes, m'enfin le débat n'est pas là) sur ce qui constitue le sommet de la carrière du Pibe, son point culminant (et terminal, car il ne s'en relèvera jamais) : http://obvisper.blogspot.fr/2015/10/la- … apoli.html

On est pas dans le chef d'oeuvre, je te l'accorde, mais j'ose espérer que ce ne soit pas trop convenu et que ce texte trouve grâce à tes yeux.
Message posté par .Pelusa.


Si tu veux quelque chose de pas aseptisé, je ne saurai que trop te conseiller cette vision d' "artiste" (avec d'immenses guillemets, non seulement par souci évident de fausse modestie, mais surtout parce que je n'ai jamais considéré les prosateurs comme des artistes, m'enfin le débat n'est pas là) sur ce qui constitue le sommet de la carrière du Pibe, son point culminant (et terminal, car il ne s'en relèvera jamais) : http://obvisper.blogspot.fr/2015/10/la- … apoli.html

On est pas dans le chef d'oeuvre, je te l'accorde, mais j'ose espérer que ce ne soit pas trop convenu et que ce texte trouve grâce à tes yeux.


Beau texte.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Message posté par .Pelusa.


Si tu veux quelque chose de pas aseptisé, je ne saurai que trop te conseiller cette vision d' "artiste" (avec d'immenses guillemets, non seulement par souci évident de fausse modestie, mais surtout parce que je n'ai jamais considéré les prosateurs comme des artistes, m'enfin le débat n'est pas là) sur ce qui constitue le sommet de la carrière du Pibe, son point culminant (et terminal, car il ne s'en relèvera jamais) : http://obvisper.blogspot.fr/2015/10/la- … apoli.html

On est pas dans le chef d'oeuvre, je te l'accorde, mais j'ose espérer que ce ne soit pas trop convenu et que ce texte trouve grâce à tes yeux.


C'est très beau.

Tu m'as replongé dans le contexte, j'en ai encore le goût dans la bouche. C'est un mélange d'acier, de sueur et de souffre.


Après, ouais c'est jeune, c'est vert, certaines tournures sont un peu trop scolaires, globalement ça manque de fièvre ! Mais qu'importe.

On fait pas du commentaire de texte, on partage une passion. Et j'épouse parfaitement la tienne.

Merci Pelusa.
Merci des compliments les copains.

Oui, c'est un texte très jeune et encore un peu scolaire (timide ?), ça a été écrit quand Maradona était sélectionneur et moi en études de lettres, je pense que ça se sent. J'ai hésité à le retravailler avant de le publier, mais en fait je préfère l'assumer comme ça. Quitte à le rebosser à fond, je pense que le plus intéressant serait de le transformer en pièce de théâtre - mais il n'aurait plus sa place sur internet, dès lors. Par contre au niveau de la passion, oui, carrément, c'est une époque où j'étais maradoniste avant tout. Et cet épisode est pour moi le sommet de sa tragédie.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Message posté par .Pelusa.
Merci des compliments les copains.

Oui, c'est un texte très jeune et encore un peu scolaire (timide ?), ça a été écrit quand Maradona était sélectionneur et moi en études de lettres, je pense que ça se sent. J'ai hésité à le retravailler avant de le publier, mais en fait je préfère l'assumer comme ça. Quitte à le rebosser à fond, je pense que le plus intéressant serait de le transformer en pièce de théâtre - mais il n'aurait plus sa place sur internet, dès lors. Par contre au niveau de la passion, oui, carrément, c'est une époque où j'étais maradoniste avant tout. Et cet épisode est pour moi le sommet de sa tragédie.


L'adapter en pièce c'est une super idée ! Rien ne t'empêche de le conserver tel quel pour le net, et de le rebosser pour les planches.

Franchement, je paye tous les jours pour aller voir ça sur scène.
il y a 3 heures Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 7 Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions
Article suivant
W pour Vendetta