1. //
  2. //
  3. // Itw Jérémie Aliadière

« C'est à Lorient que j'ai passé mes meilleures années »

Après deux saisons au Qatar, l’ex-grand espoir français Jérémie Aliadière, trente-trois ans, est de retour à Lorient. Entretien avec l’ancien protégé d’Arsène Wenger dont les blessures à répétition et certains choix de carrière posent question dans le milieu.

Modififié
Tu as passé l'été à attendre une offre concrète. Peux-tu nous raconter les détails de ton retour à Lorient ?
Cela faisait déjà quelque temps que j'étais en contact avec Lorient. C'était ma priorité. Après être parti du Qatar, si je rentrais en France, je voulais vraiment revenir à Lorient. Je ne voulais pas aller autre part. C'est pour ça que j'ai refusé quelques offres en France qui ne m'intéressaient pas. Il a fallu être patient. J'étais en contact avec le président. Lui était pour. Il y avait déjà du monde en place. Il a fallu attendre le bon timing pour me faire venir. La suspension de Benjamin Jeannot a joué en ma faveur. Je suis arrivé le dimanche 18 septembre, dans la soirée. Le lundi matin, je suis allé au camp d'entraînement. J'ai eu une super conversation avec le coach Sylvain Ripoll. À part les joueurs qui ont beaucoup changé, je connais tout le monde au niveau du staff.

Avec ton retour conjugué à ceux d'Arnold Mvuemba et Michaël Ciani, Lorient n'est-il pas en mode ex ?
Ils étaient aussi en fin de contrat, dans la même situation que moi. Ils voulaient revenir dans un club où ils ont passé de bonnes années et où l'environnement est bon pour se consacrer au foot. Arnold, après être parti de Lyon où il n'a pas beaucoup joué, voulait revenir dans un club où il se sent bien. Le fait qu'on revienne tous les trois en même temps, c'est du hasard.

Fin juin, tu confiais vouloir rester au Qatar. Puis courant août, tu déclares ta flamme à Lorient. Le Moustoir te manquait tant que cela ?
« Je voulais rester au Qatar, car on était installés là-bas. (…) Mais quand tu es en fin de contrat, même si tu as envie de rester, ce n'est pas toi qui décides. Je n'ai pas eu d'offres. »
En fait, je voulais rester au Qatar, car on était installés là-bas. Ma femme et mes enfants étaient là-bas. On était bien. Mon contrat se terminait. Quand tu es en fin de contrat, même si tu as envie de rester, ce n'est pas toi qui décides. Je n'ai pas eu d'offres. On s'est dit que c'était terminé et qu'il fallait retrouver une stabilité pour mes enfants. On a décidé de rentrer à Londres pour qu'ils retrouvent un équilibre, une scolarité et l'école où ils étaient avant. On a dû faire un choix. Lorient me manquait. Je me disais pourquoi pas finir ma carrière là-bas. J'ai toujours été en contact avec le président.

En effet, on te dit proche du président Loïc Fery...
On ne se parle pas au téléphone toutes les semaines. Mais c'est vrai que j'ai suivi Lorient toute la saison. J'envoyais des messages d'encouragement. Je regardais tous les matchs.

La devise du FC Lorient est « le foot autrement » . N'est-ce pas aux antipodes du foot qatari ? Ou te places-tu par rapport à cela ?
Tu vas dans un club et un endroit pour différentes raisons. Quand je suis venu à Lorient il y a cinq ans, c'était pour me relancer. J'ai vécu trois années dans un environnement familial après avoir connu une année sans jouer. J'ai retrouvé plein de bonnes sensations. Et après, forcément, on arrive à un stade où, passé la trentaine, tu es plus proche de la fin que du début. Pour le Qatar à Umm Salal, j'ai accepté une offre qui n'était pas refusable, on va dire. Je voulais tenter l'expérience et pouvoir me mettre financièrement à l'abri. Ayant vécu cette expérience et bien gagné ma vie, je suis désormais dans un autre état d'esprit. Je suis proche de la fin. C'est à Lorient que j'ai passé mes meilleures années footballistiques.

Outre le gros salaire, que retiens-tu de ton expérience au Qatar ?
J’ai fait deux clubs, Umm Salal et Muaither SC. Je m’y suis plu. Ce que j’ai aimé, c’est la vie, la sécurité. Pour la famille, les enfants, c’est le top. Au niveau football, ce n’est pas pareil. Ce n’est pas l’Europe bien sûr. C’est une expérience. Il faut y aller ouvert d’esprit, sans vouloir comparer avec la France ou l’Angleterre, sinon tu n’y arrives pas. C’est une mentalité ouverte. Ils essaient d’accueillir les gens, de développer le pays le plus possible, de se moderniser le plus possible. Beaucoup d’Européens viennent et apportent leur expérience. Et bien sûr, tout le pays parle du PSG. Ils sont à fond. Le pays entier suit les matchs du PSG en Ligue des champions.

Qui as-tu retrouvé sur place ?
La première année, des joueurs comme Nenê et Lisandro. Puis Yannick Sagbo est venu aussi, on a joué ensemble pendant six mois.

Beaucoup d'observateurs n'ont pas compris ton choix de partir au Qatar alors que tu étais en pleine bourre avec Lorient. La France découvrait en 2011 le Jérémie Aliadière tant espéré... Tu ne regrettes rien ?
« Si j'étais aussi bon qu'on le disait, d'autres clubs en France seraient venus me chercher. Ils ne l'ont jamais fait. L'OM m'a fait un coup que je n'ai pas apprécié. »
Je ne regrette pas du tout. Les gens parlent sans savoir. D'accord, tu es en pleine bourre. Mais si j'étais aussi bon qu'on le disait, d'autres clubs en France seraient venus me chercher. Ils ne l'ont jamais fait. L'OM m'a fait un coup que je n'ai pas apprécié. J’étais à deux doigts de signer. Tout s’est passé au mercato d’hiver, en janvier 2014. J’étais à l’aéroport et à la dernière minute, les dirigeants de l’OM m’ont dit de ne pas monter dans l’avion, que tout n’était pas réglé. Puis finalement, rien ne s’est fait. La saison où je marque 19 buts, l'OL aussi parle, mais rien ne se fait. Tu es en pleine bourre au niveau de Lorient. Est-ce que ça veut dire que tu peux aller plus haut ? Apparemment, les gens ne le pensaient pas. Si j'avais eu vingt-cinq ans, je ne serais jamais allé au Qatar. Mais à trente et un ans, mon espoir d'aller dans un plus grand club qui joue la Coupe d'Europe était peut-être terminé. Après, tu commences à penser différemment.

Tu as signé un contrat d'un an. Quels sont tes objectifs ?
C'est un challenge. J'ai envie de prouver que je peux encore être performant à trente-trois ans. Mais je ne me fixe pas d'objectifs personnels. C'est tout pour le club. C'est un début de saison difficile (Lorient est dernier après six journées, ndlr). J'ai envie de revoir le club dans le haut du classement. Lors de ma dernière saison ici, on a fini 8e. Nous en sommes capables. Je vais tout donner pour le club. C'est le coach qui décidera de comment il veut m'utiliser.

Penses-tu finir ta carrière à Lorient ?
C'est possible. Tout dépendra de comment va se passer la saison. Est-ce que je vais pouvoir retrouver mon niveau physique ? Je verrai ensuite si c'est ma dernière année ou si je continue. J'ai commencé l'entraînement. Je suis un programme individuel. Il va falloir un peu de temps pour revenir. Il ne faut pas forcer trop, ne pas se blesser. Il y a une trêve internationale qui arrive, donc cela tombe bien. Cela va me permettre de bien bosser, peut-être de faire un match amical. Et ensuite me fixer sur la compétition en Ligue 1. J’ai envie de jouer le plus longtemps possible, du moment que mon corps me le permet. Ce n’est pas le même niveau au Qatar qu’en Europe, on ne va pas se le cacher. Honnêtement, quand je regardais les matchs de championnat, il y avait une partie de moi qui avait envie de revivre ça, de rejouer dans des stades pleins, de ressentir un engouement autour d’une saison et de matchs importants. Une autre partie de moi privilégie la vie de famille, ma femme, mes enfants. Le haut niveau me manquait et j'avoue que j'avais envie de revivre ça au moins pendant un an.

Es-tu toujours en contact avec Arsène Wenger, l'homme qui t'a lancé à l'époque à Arsenal ?
Arsène restera toujours un deuxième père. Il m'a pris quand j'avais seize ans. Il s'est occupé de moi pendant de nombreuses années. On se parle encore au téléphone. On s'est revu quand je suis revenu à Arsenal il y a cinq ans pour m'entraîner. Puis cet été, j'ai utilisé les services d'un préparateur physique d'Arsenal avec qui j'étais en contact. J'ai également eu Arsène par rapport à ça.

Quel est ton meilleur souvenir chez les Gunners ?
Gagner la Premier League avec Arsenal en 2004 en étant invincible. C’était extraordinaire. Jouer avec Bergkamp, Henry, c’est fantastique. Il n’y a pas mieux.

Propos recueillis par Florian Dacheux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Qatar et Dubai. Ya toujours cette petite tournure de phrase: mais qu'est ce que t'es parti faire chez les polygames à chameaux. Tu regrettes pas d'avoir perdu ton âme?

Le mec il a brassé des millions, au soleil, les gosses doivent être bilingue, tout en faisant sa passion. Que demande le peuple
C'est dommage... Ce joueur laisse la sensation d'être passé à côté de sa carrière, presque d'avoir eu une carrière à rebours (si on enlève l'épisode Qatar)...

Par ailleurs, lorsqu'il évoque son transfert manqué à l'OM, je ne sais pas si c'est monnaie courante de se faire jeter comme cela juste avant d'embarquer dans les dernières minutes ou heures du mercato mais l'OM m'a l'air d'être spécialiste en la matière...
Message posté par Etche
C'est dommage... Ce joueur laisse la sensation d'être passé à côté de sa carrière, presque d'avoir eu une carrière à rebours (si on enlève l'épisode Qatar)...

Par ailleurs, lorsqu'il évoque son transfert manqué à l'OM, je ne sais pas si c'est monnaie courante de se faire jeter comme cela juste avant d'embarquer dans les dernières minutes ou heures du mercato mais l'OM m'a l'air d'être spécialiste en la matière...


On pourrait dire la même pour beaucoup de joueurs.
Je crois que dans ce cas là en particulier, ça illustre la séparation entre re talent intrinsèque et mental. En gros, le talent seul ne suffit pas, il faut savoir être entouré, mature très tôt dans une vie, bosser, ne pas se tromper quand les carrefours importants se présentent, etc....
Ça se joue parfois à peu de choses. Le gars a l'air d'en avoir tiré des enseignements, je ne sens pas de regrets dans ses propos.
Comme dit plus haut par rock'n'rolla, ça reste quand même une belle vie.
Message posté par boulaouane
On pourrait dire la même pour beaucoup de joueurs.
Je crois que dans ce cas là en particulier, ça illustre la séparation entre re talent intrinsèque et mental. En gros, le talent seul ne suffit pas, il faut savoir être entouré, mature très tôt dans une vie, bosser, ne pas se tromper quand les carrefours importants se présentent, etc....
Ça se joue parfois à peu de choses. Le gars a l'air d'en avoir tiré des enseignements, je ne sens pas de regrets dans ses propos.
Comme dit plus haut par rock'n'rolla, ça reste quand même une belle vie.


Oui, effectivement, il y a des vies plus dures que celle d'être (plutôt bien) payé pour jouer au foot ! :)
Message posté par RocKnRolla
Qatar et Dubai. Ya toujours cette petite tournure de phrase: mais qu'est ce que t'es parti faire chez les polygames à chameaux. Tu regrettes pas d'avoir perdu ton âme?

Le mec il a brassé des millions, au soleil, les gosses doivent être bilingue, tout en faisant sa passion. Que demande le peuple


Sa femme étant anglaise (d'ailleurs j'avais adoré une de ses interviews où il détaillait son amour pour la "culture anglaise"), je pense que les bambins n'ont pas trop de souci côté langues :)
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 13
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3
dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 21 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23
À lire ensuite
Le magnothérapeute