1. //
  2. // Huitièmes de finale
  3. // Tirage au sort

BVB-Juve, les retrouvailles

Modififié
3 2
Karl-Heinz Riedle est un coquin. Le double buteur de la finale de Ligue des champions 97 a tiré la Juventus Turin pour « son » Borussia, par lequel il vient d'être fraîchement nommé ambassadeur.

La Juve, un tirage forcément costaud à ce stade de la compétition, selon Hans-Joachim Watzke. « Quand on est en huitièmes de finale, on sait que l'on va tirer un adversaire ambitieux. Si on met les classements en championnat de côté, je dirais que c'est du 50-50. La Juve est devant en Serie A, a de l'expérience, c'est un adversaire très fort » , estime le CEO du BVB.

Le classement en Bundesliga, voilà ce qui perturbe les Schwarzgelben en ce moment. Et à juste titre. Finaliste de la LDC en 2013, le Borussia lutte pour ne pas descendre. « Je dois avouer que je n'ai pas vraiment vibré lors du tirage par rapport aux années précédentes » , concède Michael Zorc, le directeur sportif du club. « La situation en Bundesliga occupe tous les esprits. La Juventus est une vieille connaissance des années 90. J'espère qu'on évoluera de manière positive d'ici février. Une qualification sur deux matchs est tout à fait envisageable. »

Au pire, le BVB pourra toujours faire revenir Lars Ricken, qui s'amuse avec les jeunes du club.


AF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

gündojeanne Niveau : Loisir
le créatinico ?
Faut les dompter à Turin, le retour risque d etre chauuuud
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 2