Buts de légende (1er) : Dennis Bergkamp, et même le temps s'arrête

Il suffit d'un contrôle, d'une frappe, d'un but. Ou quand, l'espace d'un enchaînement contre Newcastle (ou l'Argentine), l'attaquant hollandais défit les lois de la pesanteur, pour mieux redéfinir le foot.

Modififié
Finalement un but, c'est quoi ? Un peu de tout et parfois même un peu n'importe quoi. Une reprise de volée parfaite de son pied faible. Une chevauchée folle en éliminant tout un pays et son histoire. Une talonnade aérienne sur un corner. Une combinaison inoubliable entre des joueurs qui donnent l'impression de se trouver les yeux fermés. Un retourné digne d'Olive et Tom qui qualifie son club en Ligue des champions à la dernière seconde. Des feintes de corps, un gardien cloué au sol et un ballon poussé dans des filets qui n'attendent que ça. Un toque tout en contrôle, des redoublements de passe, puis la faille, et enfin le but. Le but, ou le but même du football.

Et le but, au fond, c'est quand même souvent le même enchaînement de gestes, qui se décline en trois temps : un contrôle pour enrhumer son défenseur, un mouvement du bassin pour se replacer avant de placer un tir (ou plutôt une passe au filet) pour mettre le ballon hors de portée du portier. De là, à partir de ces trois gestes, des milliards de combinaisons sont possibles. Plus ou moins belles. Précises, inventives, rares. Exceptionnelles. De toutes, c'est celle de Dennis Bergkamp la plus belle. Sous le maillot d'Arsenal, contre Newcastle, le 2 mars 2002, à la 13e minute.

Vidéo

Ou, comme l'explique Wikipedia : « Sur une passe de Pires à environ 30 mètres de la surface, Dennis Bergkamp, dos au but, réalise à l'entrée de la surface, pour réceptionner la passe de son coéquipier, un contrôle de l'intérieur du pied gauche lui permettant de faire passer la balle derrière lui, la balle contournant son adversaire direct (grand pont) et lui-même pivotant dans le sens contraire, dans le but d'éviter ce défenseur trop proche, Níkos Dabízas. Après avoir esquivé le tacle de ce dernier, il enchaîne sur une frappe du plat du pied allant s'enfoncer dans le petit filet. »

Maintenant, si l'on remplace Wikipedia par l'auteur du chef-d'œuvre, Dennis Bergkamp en personne, les explications se font encore plus savoureuses : « Ce n'est pas forcément facile à expliquer, mais pour le coup, ça a sans doute à voir avec le fait que tout ce qu'un attaquant souhaite, c'est marquer. Si la première pensée qui m'était passée par la tête avait été : "Je vais contrôler et passer", je n'aurais jamais fait ce truc. Mais le premier truc auquel j'ai pensé sur cette action, c'est : "Je veux marquer, peu importe comment je récupère ce ballon." Trois mètres avant que le ballon n'arrive dans mes pieds, j'avais déjà pris ma décision : "Je vais le retourner." Je n'avais pas forcément réfléchi à l'endroit où était Dabízas, mais je savais où il était. Je le savais. Dans ces situations, tu sais d'instinct où le défenseur va être, tu sais que ses genoux vont s'écarter un peu et qu'il ne pourra pas se retourner. Et surtout qu'il ne s'y attendra pas. L'idée, c'était juste : "Récupère le ballon et on verra." Peut-être que le défenseur le bloquera, ou que ma pichenette ne sera pas assez longue, ou peut être qu'il réussira à l'anticiper et sera en avance. Mais peut-être aussi qu'il sera surpris et que ce sera moi qui aurai de l'avance. C'est assez instinctif, c'est quelque chose que tu acquiers au fur et à mesure que tu empiles les matchs et les entraînements. Tu sais que la balle va rebondir, tu sais comment le défenseur va se placer, tu sais où le ballon va aller quand tu le pousses, et tu sais où est le gardien. C'est pas comme si tu faisais ça pour la première fois. Ensuite, lorsque je me retrouve avec la balle en plein milieu de la surface, je dois prendre une décision. Si je tire du gauche, il va falloir plus qu'un bon tir, parce que l'angle est fermé, je ne peux pas vraiment orienter la balle comme je veux. Mais si j'arrive à me mettre sur mon pied droit…  »

La suite est connue de tous. Un but tellement sublime que même le temps s'est arrêté pour le contempler. Pourtant, ce but n'est même pas le préféré de son auteur. L'astre hollandais reconnaissant ainsi que « le facteur chance est capital. Si le défenseur recule d'un seul pas, c'est fini. Ce n'est pas un but si pur que ça. Le buts que j'ai pu mettre contre Leicester ou l'Argentine, eux, étaient purs : quand la passe arrive, je sais ce que je veux faire : contrôle, balle à l'intérieur, but. » Contre Leicester, le 27 août 1997, Dennis va ainsi coller un triplé que certains qualifient tout simplement de plus beau de l'histoire. Il faut voir la tronche des buts.

Vidéo

Et il faut surtout écouter parler le maître, d'abord à propos du premier de ces trois buts. Celui du corner. « Au corner précédent, j'avais vu que j'avais de la place à cet endroit, donc j'ai dit à Marc Overmars : "Au prochain, cherche-moi là." Ensuite, tu as juste à essayer. Mais j'ai le sentiment que n'importe qui peut marquer comme ça. Enfin, peut-être pas n'importe qui, mais tu n'as qu'à viser le but.  » Tu n'as qu'à viser le but… Facile à dire. «  Mais en fait, mon préféré, c'est le troisième but. Il est mieux, plus technique. Tu dois faire beaucoup de mouvements pour te sentir libre, pour contrôler la balle, pour marquer le but. Ça a commencé un peu avant, par un échange de regards avec David Platt. "Je la veux là !" David Platt était un joueur qui pouvait voir les espaces, il pouvait donner la balle où tu la voulais. Ensuite, tu te lâches et tu y vas : tu t'éloignes un peu du défenseur. Puis la balle arrive, et c'est parti : la première pensée va pour le contrôle du ballon. Il faut le contrôler de telle façon qu'au second contact, je puisse faire quelque chose d'utile avec. Donc, en gros, le ballon doit être calé après le contact. Mort. Pas un mètre plus loin. Raide mort ! Une fois que j'ai fait ça, je peux penser à : "OK, j'ai la balle ici et je veux aller là." Ça, c'est sur le deuxième contact. À ce moment-là, le ballon est encore en l'air. Le défenseur ne peut pas s'adapter. Parce qu'on va tous les deux dans un sens, mais de nous deux, je suis le seul qui sais où il veut aller. On peut penser que je vais aller vers le côté gauche, mais si je fais ça, j'aurai un pas de plus à faire. Moi, je pense à aller le plus vite possible. Donc j'utilise mon pied droit. Et j'ouvre mon pied tout de suite. Je suis en un contre un avec le gardien, mais il y a des joueurs qui reviennent. Mon troisième contact doit donc être un tir au but. Et il doit être précis. » Et le Hollandais n'est pas emmerdé par le concept de précision.

Vidéo

Reste que le but le plus célèbre de Dennis Bergkamp reste sans doute celui marqué lors de Hollande-Argentine à la dernière minute du quart de finale de la Coupe du monde 98, à Marseille, le 4 juillet 1998. Ce but, que Dennis lui-même considère comme son plus beau. « Pour le geste, mais aussi pour tout ce que ça représente. C'est un but qui nous emmène en demi-finale de la Coupe du monde, un stade énorme, une foule fantastique qui regarde et nous supporte… J'aime le beau football, mais ça doit avoir un sens. Cela doit m'emmener quelque part. C'est ce qui s'est passé avec ce but. »

Vidéo

« Encore une fois, quand la balle arrive sur moi, je n'ai qu'une idée en tête : créer ce petit espace qui me permettra d'aller au bout. D'abord tu récupères le ballon. Ensuite… Bon, Frank (de Boer, ndlr) sait exactement ce qu'il va faire. On s'était vus. Juste un instant. Je le regarde, il me regarde, et je saisis qu'il va me donner le ballon. Alors je cours aussi vite que je peux. J'ai dû mettre cinq ou six mètres au défenseur sur cet appel. Ensuite le ballon arrive au-dessus de moi. Là, deux options. La première : je le laisse rebondir et je le contrôle au sol. C'est le plus facile, mais je risque de me retrouver au niveau du poteau de corner. La seconde : sauter et essayer de le récupérer en l'air. Ce qui implique aussi de contrôler la balle en l'air. La contrôler complètement. Et après, c'est comme le but contre Leicester : je dois la prendre de l'intérieur parce que le défenseur se dirige vers moi. Je ne m'inquiète pas de l'angle de mon pied, parce que c'est quelque chose que je fais tout le temps : je sais comment contrôler presque n'importe quel ballon. Ce que je veux, c'est être hyper stable. C'est une question d'équilibre. Tu dois rester aussi calme et immobile que possible, comme si tu te tenais debout sans bouger... Mais en l'air, et en contrôlant le ballon. Si je bouge, le défenseur peut le récupérer. Donc il faut que je le garde sur l'intérieur du pied. Voilà. Ensuite, quand je le récupère, je pense juste : "C'est la première étape." Parce que je sais que la séquence entière, c'est trois touches. Et je sais que je ne peux arriver à la seconde étape que si la première se passe bien. Si la balle était allée plus loin que prévu, j'aurais dû me réajuster. »

Sauf que la balle n'est évidemment pas allée plus loin que prévu. Que tout s'est déroulé à la perfection. Dennis récupère la balle, de l'intérieur, il se débarrasse de Roberto Ayala et s'ouvre l'angle. Et là, au lieu de tirer du gauche, il place un extérieur du droit à vous réveiller les morts. « Parce que c'est ce que je sens le mieux à ce moment-là. C'est au milieu de mon pied et je me dis que ce n'est pas le bon angle pour la prendre du pied gauche. Alors je choisis de la prendre du droit, je vise le poteau opposé et hop. » Et hop…

Vidéo

« C'est ce que je voulais. La mettre loin du gardien. Je ne me dis jamais qu'il peut l'arrêter. Je suis dans mon truc... Tu sais comment c'est. Parfois, tu es dans un état d'esprit où tu te dis : "Ça ne peut pas foirer. Pas moyen !" C'est comme si tout ce que tu avais vécu dans ta vie t'avait conduit à ce moment précis. »

Pourtant, au moment de célébrer ce but, Dennis ne savait pas quoi faire.

« Ouais… C'est marrant, quand on y pense. N'importe qui, môme, rêve un jour de marquer un but décisif dans ce style en Coupe du monde. Et voilà, ça m'est arrivé. Alors sur le coup, j'ai repensé à moi gamin, à moi à sept ou huit ans, à l'époque où je jouais au foot dans mon jardin. C'était ce moment ! »

Un moment précis qui justifie tout le vécu d'une vie ; un rêve de gosse qui s'accomplit. En plus de mettre les plus beaux buts, Dennis Bergkamp a les mots les plus justes pour les définir. Normal pour un mec qui, en fait, leur préfère la passe : « Marquer des buts, c'est génial, bien sûr. Mais faire la passe décisive, c'est vraiment ce que je préférais. Dans une époque comme la nôtre où il n'y a pas beaucoup d'espaces, tu sais que ces ballons vont faire la différence. Et moi, c'est tout ce que j'ai toujours voulu faire dans ma vie : la différence. »

Et quelle différence, au fond, qu'elle se fasse avec le plus beau des buts ou les plus belles des passes ?

Vidéo

Retrouvez le top 100 des buts de légende



Par Simon Capelli-Welter
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


C'est pas immérité, ce but est simplement magique.
Parfait.

Merci encore pour ce classement, bien plus goutu et attendu qu'un calendrier de l'Avent.
The non-flying dutchman, quel but !
Là vous me faites plaisir !
Évidemment..
Sublime but.
merci SF pour ce classement, mais je suis surpris que vous n'ayez pas vibré lors du but de Wiltord à l'euro 2000, je n'avais jamais vu jusqu'à lors un but faire retourner un stade.
M'enfin, finir sur Bergkamp, ça reste beau.
Un génie, un virtuose, la classe ...
Et quel hattrick d'enfoiré.
merci de rendre a cette enorme joueur l'homme qu'il merite.
Stephanek 94 mukongo
Et dire que ce pays n'a gagné aucune coupe du monde c'est une anomalie quand tu vois tout les grands joueurs qui ont portés ce maillot !

Sinon le but est juste grandiose, des joueurs avec une telle classe t'en vois plus de nos jours !
Ya pas a dire offensivement les hollandais ça a la classe
Massilia Sans System Niveau : District
Voilà, ainsi s'achève le fameux classement des 100 buts de légende. 100 buts qui ont marqués l'histoire. Aucun doute la dessus. Aucun doute sur le fait que ce classement est subjectif et sur le fait également que Sofoot fait dans le décalé. Tellement décalé qu'on trouve dans ce classement des joueurs comme Corridon, Titi Camara et d'autres dont j'ai oublié la présence qui font nous remémorer quelques souvenirs. Ont ils marqués l'histoire? Sans doute pas. Les journalistes de Sofoot sont tellement imbus de leur personne qu'ils sont prêts à ravaler leur fierté par le fait de ne pas mettre dans ce classement le but de Boli contre le grand Milan, ou un des buts de Zidane face au Bresil ou le but de Trezeguet à l'euro, bref des buts qui ont marqués l'histoire, l'histoire du foot français, notre histoire a nous lecteurs.

Pour conclure, sifflez-vous un peu entre vous, ça vous dégonflera la ciboulot.
Le but est magnifique, personne ne le conteste, mais c'est ridicule de le mettre en n°1 pour un milliard de raisons évidentes. Pour le coup, Massilia Sans System (quel pseudo absude !) a bien raison : à trop vouloir la jouer décalé, on est à côté de la plaque.
Et comme on dit toujours dans ans cpareille situation... where will amazing happen? (cf dernière vidéo)
Je me demande s'il y'a meilleure façon que de décrire ces buts de fous que celle qu'a employé l'auteur !
"Bah je fais ça, je fais ça, et pus y'a ça, alors je fais ça et ça fait but. Ah il est beau mon but ?"

Merci SF pour ces 100 petits moments de plaisir !
Dans pareille situation * pardon!
putain** le troisième contre leicester est MAGIQUE! e fait penser à un but de Zidane en amical contre la Norvège vous l'avez sans doute oublié mais Berg (ex défenseur de Man Utd) s'en souvient encore
Ce que je préfère dans ce classement, c'est qu'il est émouvant. Il raconte le but du football par le biais du ressenti et c'est là le coeur de ce sport.
Ce but est assurément celui qui symbolise le mieux toute les parts d'instinct, de génie, d'incertain, de virtuosité qu'il y a dans le football. Il fait se coïncider tant d'éléments en l'espèce d'un instant si court qu'aucun autre but ne pourrait mieux dire le football.

Merci à Dennis Bergkamp aussi, qui avait ces jambes là parce qu'il a aussi un grand cerveau, un génie pur.

Franchement, le foot, c'est beau.
" je sais comment contrôler presque n’importe quel ballon. Ce que je veux, c’est être hyper stable." cette phrase me fait rêver !
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM Hier à 20:54 L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 1 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:06 Kembo Ekoko à Bursaspor Hier à 18:17 La bastos de Marcos Alonso 3 Hier à 16:53 Il foire sa panenka à la 96e minute 21 Hier à 13:45 La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 Hier à 12:40 Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 54
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:46 Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 6 Hier à 11:19 Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 Hier à 10:18 La demi-volée de Gignac 10 Hier à 09:01 Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32
samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 14 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2