France - Ligue 1 - 25e journée - Sochaux/PSG (3-2)

Butin: « Quitte à perdre, on voulait au moins attaquer »

Le 24 mars dernier, à Gerland, Édouard Butin rentrait dans Hugo Lloris et y laissait son genou. Les ligaments, le ménisque, la rotule, tout a pété. D’où ces dix longs mois d’absence. De retour lors de la victoire contre l’OM à Bonal, buteur lors de la réception de Saint-Étienne et très bon hier soir face au PSG, l’attaquant maison a redonné de l’allant au FC Sochaux.

Note
3 votes
3 votes pour une note moyenne de 4.67/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Edouard Butin (Sochaux)
Edouard Butin (Sochaux)
Edouard, comment vas-tu ?
Eh bah ça va, pas trop mal (rires).

Quel match de votre part !
Tout le monde nous voyait perdants, mais au final on a fait mieux que rivaliser. Notre victoire me paraît méritée. En plus de ça, il y a ce scénario un peu fou, donc c’est d’autant plus beau.

Vous avez battu le PSG en l’attaquant, du jamais vu cette saison en Ligue 1...
Oui, le coach avait insisté là-dessus avant le match. On ne voulait pas attendre derrière, prendre un but, deux buts et sortir plein de regrets. Quitte à perdre, on voulait au moins essayer d’attaquer, de tout donner. C’est ce que l’on a fait et ça a marché. On les a pressés haut, on est allés les chercher.

Comment as-tu trouvé les Parisiens sur le terrain ? Ils ont parlé d’un manque de motivation.
Il y a un ou deux joueurs que j’ai trouvé en dessous de leurs performances de d’habitude, comme Lavezzi, peut-être fatigué du match de Valence, mais sinon, non, il étaient concernés, dedans. Je pense que c’est Sochaux qui a été bon, plutôt que Paris qui a été mauvais, et c’est important de le dire.

Avec le niveau affiché par votre équipe hier, on se demande ce qu’elle fait en bas de tableau.
Et ouais, mais ça, on l’a déjà répété à maintes reprises. Notre gros défaut, c’est l’inconstance. On est un groupe jeune. Dans un même match, on a tendance à faire du très bon et du très mauvais. Mais quand on est tous à 100% sur un match complet, comme hier, on réalise qu’on a des joueurs de qualité et un collectif de qualité.

Au niveau personnel, tu as encore paru très en jambes hier. C’est un sacré retour que tu réalises, non ?
Oui, surtout après neuf mois et demi d’arrêt. C’est revenu plus rapidement que prévu. J’avais fait quelques entrées, là un but contre Saint-Étienne et deux titularisations consécutives, donc c’est très satisfaisant. Hier, le coach nous a demandé de les bouger derrière, c’est pour ça qu’il a mis deux attaquants rapides. Il fallait aller dans le dos des latéraux, gêner leurs centraux, très forts au duel, mais qui aiment moins courir vers leur but. On a aussi fait un gros travail défensif en allant systématiquement les harceler, et ça a payé.

Zlatan t’a demandé ton maillot à la fin du match ?
Non, non (rires). Zlatan, c’est Zlatan. Je suis encore loin de lui, il n’y a pas de soucis.

Vous avez bien fêté ça ?
Ouais, surtout qu’on avait une journée et demie de repos. C’était une victoire assez inattendue, depuis deux-trois mois, ils étaient sur une série impressionnante en championnat, donc les battre comme ça, en jouant, en marquant des buts, c’est génial.

Ton association avec Sio a rappelé la paire Maïga-Ideye de la dernière grosse saison sochalienne. Ça peut être un déclic pour la fin de saison ?
Je ne sais pas si on peut comparer, mais c’est vrai qu’hier ça s’est bien passé, surtout que pendant la semaine, on n’avait pas été associés à l’entraînement. Sio est un joueur intelligent, qui sait s’adapter rapidement. Donc oui, j’espère que l’on va rejouer ensemble, mais hier Sloan (Privat) et Cédric (Bakambu) ont aussi fait une super entrée. On est quatre attaquants, on va se relayer, l’important c’est que l’équipe tourne bien.

Quels sont tes objectifs personnels sur cette fin de saison ?
Là, je n’en ai qu’un seul, que Sochaux se maintienne. Après, les buts et passes décisives dépendront de mon temps de jeu.

Peut-être un autre objectif quand même, marquer à Gerland le 30 mars prochain ?br>
C’est le 30 mars en plus ? À quelques jours près, un an après ma blessure. Ça serait un petit clin d’œil sympa.

Propos recueillis par Léo Ruiz

 


 





Votre compte sur SOFOOT.com

8 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par Arkha le 18/02/2013 à 16:31
      Note : 2 

    Après une telle prestation hier et à lire une interview aussi agréable, terre à terre et modeste, on a juste envie de leur faire des bisous en leur disant bravo :p Savourez, vous l'avez tellement mérité...

  • Message posté par 20g. le 18/02/2013 à 16:40
      

    Bon état d'esprit, si toutes les équipes pensaient comme ça, on aurait un peu plus de spectacle en Ligue 1.

  • Message posté par filoche le 18/02/2013 à 16:40
      

    C'est tjs un plaisir de lire ce type. Je me souviens du rapido auquel il avait participé, priceless !

  • Message posté par Yo'Do le 18/02/2013 à 16:46
      Note : 1 

    Sochaux hier, c'est l'anti Ajaccio contre Paris en janvier qui avait bétonné en dégageant devant même à 11 contre 10.

    C'est vrai que Paris n'était pas ds un grand soir hier ms ce n'est pas eux qui ont perdu, c'est Sochaux qui a gagné. Ils se sont vraiment arrachés jusqu'au bout et y ont cru.

    C'est un état d'esprit que j'aime bien contrairement à Bordeaux hier. Quand j'entends Gillot complètement résigné après le 0-4 contre Lyon en disant "ils sont plus forts, on ne peut rien faire", dans ce cas là on attribue les places à l'avance à chacun et on ne joue pas ! On le voit en Coupe d'ailleurs, les exploits des petits contre les gros : s'ils pensent avant même de jouer qu'ils ont perdu parce qu'en face c'est trop fort, autant déclarer forfait !

    Bref, bravo aux Sochaliens qui m'ont impressionné hier !

  • Message posté par Tiken le 18/02/2013 à 17:09
      Note : 1 

    Un bon gars ce Butin, il avait été si malheureux l'an dernier en se faisant les croisés à un moment où il enchaînait de belles performances (4 buts en 3 matchs avant sa blessure il me semble).
    Il a bien raison de souligner l'importance du collectif, parce-que si Sochaux a battu Paris hier soir ou Marseille le mois dernier c'est avant tout grâce à un état d'esprit et une combativité exemplaire de la part de tous les joueurs. Gagner fait également du bien au niveau moral, j'entendais tant de critiques sur cette équipe que beaucoup envoyaient en L2 en regardant les résultats mais sans les voir jouer, alors qu'aujourd'hui tout le monde est unanime sur leurs qualités.
    A noter aussi le bon coaching d'Eric Hély sur les gros matchs avec une philosophie offensive. Contre Marseille il titularise pour la première fois le jeune Dias qui fait une passe déc et est à l'origine du 2ème but. Hier soir il fait jouer ses 4 attaquants contre le PSG (peut d'équipes l'ont osé) avec un bilan quasi-parfait : gros match de Butin, but de Sio et passe de Privat pour le but de Bakambu.
    Très belle performance !

  • Message posté par Sochauxerre le 18/02/2013 à 22:46
      

    Oué l'année dernière il se blesse alors qu'il avait été monstrueux contre Evian (3-2 pour sochaux) et qu'après il avait trop enchainé. Avec lui le maintien aurait été beaucoup plus simple, car les 2 grands de devant (Privat Bakambu) ça laisse pas beaucoup de diversité dans le jeu.

  • Message posté par El Burrito le 18/02/2013 à 22:54
      

    Un vrai trésor,ce Butin!

  • Message posté par KDurant le 19/02/2013 à 12:15
      

    Sochaux mérite cette année encore de se maintenir. C'est l'équipe du bas tableau qui joue le mieux au football avec Troyes. Et puis faire rentrer Bakambu et Privat face au PSG, c'est fort, car même à domicile pas grand monde l'aurait fait !

    Même si Hubert Fournier a quand même fait rentrer De Preville et La Fauve contre Sainté ce week end


8 réactions :
Poster un commentaire