But fantôme : Luis Garcia lève le voile

Modififié
1 14
C'est l'un des plus grands mystères de l'histoire de la Ligue des Champions.

Lors de la demi-finale retour entre Chelsea et Liverpool en 2005, les Reds reçoivent Chelsea pour une place en finale à Istanbul. Dès la 3e minute, Luis Garcia inscrit un but qui sera validé par l'arbitre de la rencontre, Lubos Michel, sans savoir vraiment si la balle avait ou non franchi la ligne de but. Au final, ce but permettra aux Scousers de rejoindre l'AC Milan en finale, avec le dénouement que tout le monde connaît.

Dans un article du Guardian, l'Espagnol revient sur l'action qui a suscité l'ire de José Mourinho. A quelques heures du choc de Premier League entre les deux équipes pour l'attribution du titre, le buteur ne sait toujours pas réellement si l'arbitre slovaque a pris la bonne décision.

« C'est une grande question, n'est-ce pas ? Je devrais demander un penny chaque fois qu'une personne me la pose, ironise l'Espagnol. Pour moi, il y a but parce que l'arbitre l'accorde. Si je dois être honnête, je me souviens du moment où je frappe la balle et lorsque la balle rebondit sur Gallas, je me retourne et je célèbre le but. Mais j'ai commencé à douter au bout de quelques instants, car aucun de mes coéquipiers n'étaient près de la ligne de but et je me suis dit : "Oh mon Dieu, peut-être que ce but n'y était pas." Mais quand j'ai vu l'arbitre et le juge de touche se replacer vers le centre du terrain, j'ai juste crié de joie. »

La chance a choisi son camp.

AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il ne lève rien du tout quoi. Sauf que personne n'aurait cliqué si SF avait titré "Luis Garcia ne lève rien du tout".

Quoique...
En gros lui même ne sait pas.

Saloprie de but fantôme !
En gros lui même ne sait pas.

Saloprie de but fantôme !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 14