1. //
  2. // Tops et Flops

Bundesliga : sélection un certain regard !

La saison est officiellement finie depuis le 8 mai dans le championnat allemand. Alors c'est le moment d'établir le top et le flop, éminemment subjectifs, club par club.

0 2
Bayern München


Bon là, c'est facile top pour Robben et flop pour Ribéry ? Bien sûr que non d'autant plus qu'Uli Hoeness a cassé sa tirelire pour conserver le Français. D'où Thomas Müller comme révélation de l'année ! Inconnu en début de saison, celui qui est devenu le "Marathonien" a été adoubé par Van Gaal au point de disputer l'intégralité des 34 journées de Bundesliga avec 13 buts et 11 passes décisives. Et son inefficacité en Ligue des Champions alors ? Pas grave ! Il est tellement populaire, le gamin, que même les sociaux-démocrates et les Protestants se mettent à aimer le club bavarois ! Il était annoncé comme le "Beckham de l'Ukraine", a coûté 11 millions d'euros et affirmait qu'il était « prêt à assumer le rôle du chef en Bavière » ! Tymoshchuk est aujourd'hui le secondant de Van Bommel. Et une belle casserole de plus laissée par Klinsmann.

Schalke 04


Ivan Rakitic était sur la liste des transferts au mercato d'hiver puis il a compris ce que Magath voulait faire de lui : un guerrier à la place d'un joueur talentueux. Autant on emporte l'Ivan ! Au point de marquer le but de l'année des Königsblauen dans le derby contre le BVB. Il a débarqué sans indemnité de transfert de Chelsea et devait stabiliser le milieu de terrain du club du Ruhrgebiet mais c'est bien un calvaire qu'a vécu Mineiro, 34 ans, ancien international brésilien. Et puis Joel Matip a explosé en n°6 au point d'envoyer la vieille star s'entrainer avec les amateurs.

Werder Bremen


Encore un fils de... oui le fils de Hansi Bargfrede s'est fait un prénom ! Philipp et surtout, à 21 ans, s'est fait une place dans le 11 de Schaaf à côté de Frings. Out Borowski et Jensen. « Ce fut une année de merde » ! C'est lui qui le dit ! Markus Rosenberg lequel, malgré un contrat jusqu'en 2011, ne sait pas où se trouve son avenir puisque Pizzaro, Almeida et Marin sont devant lui.

Bayer Leverkusen


En dehors de ses prestations sur le terrain, il aura alimenté la presse à cause du poker menteur entre le Bayer et le Bayern. Finalement le prodige Kroos retournera en Bavière où l'attend le maillot n°10 porté par Robben mais surtout pour gagner des titres. Une grave blessure, un Kiessling qui explose et voilà comment Patrick Helmes rate la Coupe du Monde. Une année à oublier.

BVB 09 Dortmund


Il voulait jouer les 34 rencontres cette saison, il n'en jouera finalement que 33 à cause d'une suspension. Nuri Sahin, 21 ans, s'est « considérablement amélioré dans ses courses et d'un point de vue athlétique » dixit son entraineur Jürgen Klopp. A mentionner aussi Kevin Grosskreutz qui est directement passé de la "Süd-tribune", la plus grande d'Europe, au terrain vert grâce à son kilométrage : cours Kevin, cours ! Un flop ? Passer si près de la Ligue des Champions ! Mais Dortmund est de retour en Europe et ça c'est le principal.

VfB Stuttgart


"Das Auge", l'œil est arrivé ! Christian Gross. Exit Markus Babbel et place au dictateur qui fait place nette en envoyant l'inamovible Hitzlsperger en Italie. Stuttgart passe de la 16ème à la 6ème place et accroche l'UEFA. On attendait beaucoup de lui pour son retour mais après Arsenal et le Barca, Aliaksandr Hleb n'est plus le même. Un vrai gâchis.

Hamburger SV


Top ? Pas trouvé. Le poisson, cela commence toujours par pourrir par la tête ! Flop : tout le reste dont l'élimination en 1/2 de l'UEFA par Fulham alors que la finale avait lieu dans leur stade !

VfL Wolfsburg


Dzeko ! Dzeko ! Dzeko ! 2ème meilleur buteur en Bundesliga lors de la saison précédente, il remporte le "Torjagërkanone" cette année malgré un club en crise ! Flop : le Volkswagen Arena ! Huit défaites en championnat et nouveau revers en Ligue des Champions contre Manchester United et en Europa League contre Fulham dans des matchs décisifs.


FSV Mainz 05


Inconnu au bataillon en début de saison, Thomas Tuchel s'est tranquillement installé dans le costume de l'entraineur en chef et a assuré sereinement le maintien. Flop : Andreas Ivanschitz ! L'Autrichien fut le chouchou de la première partie de saison : 6 buts et 6 passes décisives et meneur de jeu de l'équipe. Puis le trou noir : il perdit la forme, puis sa place, subit des blessures, une maladie, aligna les cartons jaunes puis rouges, les amendes pour son comportement et sortit du groupe pour logiquement ne plus être rappelé en équipe nationale d'Autriche.

Eintracht Frankfurt


Top : le collectif ! Flop : le collectif. Il est où le talent dans cette équipe pour viser plus haut ? Bein, Berthold, Grabowski, Hölzenbein, Möller, Pfaff et Turek ont pourtant été champions du Monde. Ah ça date ?

1899 Hoffenheim


Top : les supporters des autres clubs de la Bundesliga. Flop : les supporters d'Hoffenheim. 1899% Anti Hoffenheim ! 18,99€ Hoppenheim raus !!!

Borussia Mönchengladbach


Marco remplace Marko ou comment expliquer le départ de Marin au Werder par l'explosion de Reus qui n'a coûté qu'un million à l'achat. Flop : la fin de carrière en catimini du sympathique Oliver Neuville.

FC Köln


Il ne jouait qu'en Regionalliga puis fut lancé après la trêve hivernale dans le grand bain de l'équipe première. 9 matchs, 2 buts, 1 passe, Adam Matuschyk joue déjà comme un « vieux routinier » d'après son coach. L'un des autres "polak" des Boucs peut s'enorgueillir d'un triste record : 1425 minutes sans marquer de but en Bundesliga pour Lukas Podolski qui brille toujours en Nationalmannschaft, c'est toujours ça.

SC Freiburg


« Mieux vaut perdre une fois 4-0 que quatre fois 1-0 » dixit l'Abbé Platoche du temps de sa splendeur turinoise. C'est ce qu'a compris le gardien Pouplin, qui sauve plus d'une fois la baraque de ce club franchouillard. Flop : ben le nombre de buts pris justement !

Hannover 96


Top : le gardien Florian Fromlowitz a eu les nerfs assez solides pour succéder et assumer la disparition de Robert Enke. Flop, flop, flop : maintenant tu voles Robert.

FC Nürnberg


Il a débarqué d'on ne sait où mais Albert Bunjaku fut l'une des révélations de la saison avec ses 12 buts. Au point de débuter en équipe nationale Suisse. Flop : ok, ok le maintien grâce aux barrages pour la deuxième année de suite mais il y a un moment où ça craque.

VfL Bochum


Top : Kaiserslautern et Sankt Pauli qui montent. Flop : lorsqu'on utilise quatre entraineurs dans la saison pour une descente, c'est qu'on n'a rien compris au football.

Hertha Berlin


Top : 1931, 1932 la capitale allemande, seule grande ville encore à gauche, remporte ses deux seuls championnats alors que la peste brune gagne du terrain. Flop : "L'humour du nazisme s'arrête à la porte des cabarets" frondait l'insolente libertaire République de Weimar. Hertha t'as oublié ton histoire. Rideau !

POLO

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Salut Polo.
Pour moi Ribery a ete un flop cette saison.
Alors peut etre que c'est une bonne chose de l'avoir prolongé mais bon sur cette saison il a pas eu le rendement esperé.
Bonne idée ce top, flop... Je vois que tu fais preuve de mansuétude avec Ribéry qui n'a pas connu une saison facile...flop ou pas flop,pour moi, ce serait plutôt l'Arlésienne pour le coup. Hoffenheim ! Je vois que tu portes toujours ce club dans ton coeur, tu l'as dit, c'est très subjectif (trop ? peut-être, il y a bien un top là dedans...). Article très agréable. Bravo Polo.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 2