Bundesliga : les hommes pour l'Europe

Le Bayern, Dortmund et Schalke sont quasiment certains d'aller tous les trois en Ligue des champions. Reste la quatrième place à se disputer, ainsi que les places pour l'Europa League. Surtout que depuis que l'on sait que la finale de la Coupe d'Allemagne sera Bayern-Dortmund, la 7e place est elle aussi qualificative. Qui va aller en LDC ? Qui va aller en C3 ? Qui va se prendre une saucisse ? Voici les symboles des cinq équipes qui vont se battre pour être admises en Europe. Cinq équipes pour quatre places. La lutte s'annonce acharnée.

Modififié
8 6
Stefan Kiessling (Bayer Leverkusen, 4e, 51 points)
En dépit de tous les efforts de Sami Hyppiä, cette équipe de Leverkusen n'a pas de leader. Quand elle gagne, difficile de dire qui a sonné la révolte. Quand elle perd, difficile de trouver quelqu'un pour lui sortir la tête de l'eau. Alors le Bayer compte sur ses valeurs sûres, comme Stefan Kiessling. Qui marque, marque, et marque. Auteur de cinq buts sur les six derniers matchs de Bundesliga, Stefan Kiessling donnera tout ce qu'il a pour garantir à son équipe la 4e place, synonyme de barrages en Ligue des champions. Et dire que malgré ses 15 pions et ses quatre assists, il n'ira pas au Brésil... Triste.

Matchs à venir : 1. FC Nuremberg (Extérieur), Borussia Dortmund (Domicile), Eintracht Francfort (E), Werder Brême (D).

Youtube
Maximilian Arnold (VfL Wolfsburg, 5e, 50 points)
Wolfsburg a beau claquer des millions pour attirer Luiz Gustavo ou Kevin De Bruyne, la vraie star des Loups vient de son centre de formation. Bien qu'il ait très mal commencé sa saison, le jeune rouquin de 19 ans s'est très vite affirmé comme incontournable dans le 11 de Dieter Hecking. Capable aussi bien d'évoluer en 8 que derrière l'attaquant, le gaucher est très à l'aise techniquement et a une frappe assez sympa. Preuve en est ses sept buts, saupoudrées de trois passes décisives. Un futur grand, à n'en pas douter. Toutefois, Maxi Arnold aura un regret tout au long de sa carrière : il ne jouera jamais avec Tobias Willi.

Matchs à venir : Hamburg SV (E), SC Fribourg (D), VfB Stuttgart (E), Borussia Mönchengladbach (D).

Youtube
Max Kruse (Borussia Mönchengladbach, 6e, 49 points)
Max Kruse est de retour. Après une longue période de disette (895 minutes + les arrêts de jeu sans marquer), le natif de la banlieue de Hambourg s'est réveillé juste à temps pour le sprint final. Le déclic a eu lieu à Dortmund, où Gladbach a montré qui était le vrai Borussia des deux (victoire 1-2). Depuis, Kruse passe et marque à tout va, et avec 11 buts, a déjà égalé son record en Bundesliga de l'an dernier. Si l'on ajoute à cela les 11 passes qu'il a données à ses copains, et ces caresses adressées au ballon qui font chavirer le Borussia Park, on se dit que Lucien Favre a fait une sacrée bonne affaire en ne virant que 2,5 millions sur le compte en banque du SC Fribourg. La Ligue des champions, mission impossible ? Pas avec Kruse dans l'équipe.

Matchs à venir : SC Fribourg (E), FC Schalke 04 (E), FSV Mayence 05 (D), VfL Wolfsburg (E).

Youtube
Johannes Geis (FSV Mayence 05, 7e, 47 points)
Comme à son habitude, Mayence fait plaisir à voir jouer. Un jeu direct, tout en verticalité, qui n'a rien à envier à celui du Borussia Dortmund. C'était également le cas les années précédentes, avec plus ou moins de réussite, la faute à une défense vacillante. Mais cette année, ces problèmes n'existent plus, grâce à la présence au milieu du terrain d'un bonhomme de vingt ans : Johannes Geis. Mais si, vous vous en rappelez ! Le jeune homme a beau avoir la vingtaine, c'est lui le patron dans cette équipe : il fait partie de ceux qui courent le plus, de ceux qui touchent le plus de ballons, et surtout, des mecs comme le capitaine Nikolče Noveski (34 ans), Bo Svensson (34 ans aussi) et Zdeněk Pospěch (35 ans) l'écoutent quand il parle. Car ils ont très vite compris qu'ils avaient là un bijou en leur présence. Et ce n'est pas la peine de chercher des vidéos de lui, il n'y en a pas. Ce que Geis fait sur un terrain n'est peut-être pas spectaculaire, mais c'est drôlement efficace.

Matchs à venir : Borussia Dortmund (E), 1. FC Nuremberg (D), Borussia Mönchengladbach (E), Hambourg SV (D).

André Hahn (FC Augsburg, 8e, 42 points)
D'après Bild, André Hahn touchait 6 000 euros net par mois il y a un an et demi de cela, quand il jouait encore aux Kickers Offenbach, en troisième division. À Augsburg, il touche actuellement 16 000 net (sans les primes). Et à partir de juillet prochain, Hahn touchera 100 000 euros net par mois pour avoir accepté de porter le maillot du Borussia Mönchengladbach. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il a réalisé une saison de malade, une saison où il a fait parler sa vitesse, sa frappe et son jeu de tête, une saison où il est pour l'instant à 10 buts et 7 passes décisives en 28 matchs, une saison qui l'a vu être convoqué chez les A (et qui pourrait bien partir au Brésil avec les copains, tel un David Odonkor en 2006). Bref, la saison 13/14 est pour le moment celle d'André Hahn. Ne reste plus qu'à en faire celle d'Augsburg. À cinq points de Mayence, mais avec un calendrier abordable, le FCA peut finir européen. Surtout qu'avant de quitter la basse-cour, le coq aimerait bien pouvoir chanter une dernière fois.

Matchs à venir : Hertha Berlin (D), Hambourg SV (D), Eintracht Brunswick (E), Eintracht Francfort (D).

Youtube


Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Rakamlerouge Niveau : National
J'aime Kiessling, je comprendrai jamais l'entêtement de Löw.
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
Message posté par Rakamlerouge
J'aime Kiessling, je comprendrai jamais l'entêtement de Löw.


Kiessling a dit qu'il ne jouerait plus en équipe d'Allemagne tant que Löw serait sélectionneur je crois.
monclubcettebaltringue Niveau : CFA2
Je profite de ce billet pour espérer une réponse à mes interrogations: Pourquoi Wolfsburg a vendu le wonderkid Julian Brandt au Bayer Leverkusen ?
Ce n'est pas comme si Bayer était un club avec une classe de plus que Wolfsburg, que Wolfsburg ne donne pas de temps de jeu à ses jeunes (la preuve avec Arnold), ou que le chèque du Bayer était plus que conséquent. C'est vraiment un mystère pour moi de voir le club lâcher un tel talent de la sorte.
Wolfsburg en LDC pour changer un peu j'aimerai bien
Merci Ali pour nous faire découvrir ces jeunes pépites prometteuses : depuis 2006, les centres de formation allemands carburent à fond. Le gros problème, c'est de confirmer. Je me souviens de Gentner, Leno, A. Beck qui se sont perdus en cours de route...Le football professionnel est trop cruel !
Rakamlerouge Niveau : National
Message posté par Anfield_Road


Kiessling a dit qu'il ne jouerait plus en équipe d'Allemagne tant que Löw serait sélectionneur je crois.



... et on le comprends. En même c'est pas lui qui décide, mais Löw. En fait Joachim ne joue qu'avec une pointe et ne veut pas s'encombrer de plus de deux n°9 dans son groupe. Or ces deux là, par définition s'appellent Gomez et Klose. Cette saison a été une calamité pour les 2, longtemps blessés à tour de rôle. Et malgré cela Löw a continué de refuser d'appeler Kiessling, en argumentant que cela ne serait pas fair play vis à vis de lui car dès que Klose et Gomez seraient de retour il n'aurait à nouveau plus sa place.

Pourtant Klose a 35 ans. Avec son expérience et son sens de la compétition (il revient toujours à l'heure H) il peut encore faire une belle coupe du monde mais après c'est terminé. Hors mis à part Gomez (s'il retrouve un jour son niveau du Bayern quand il était titulaire) je ne vois personne en Allemagne pour palier au départ de Miro. Max Kruse je le sens pas non plus comme un potentiel top player.
Bref je pense qu'il aurait fallu garder Kiessling dans le groupe élargi, c'est le meilleur attaquant allemand en Bundes depuis le naufrage de Patrick Helmes.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
8 6