1. //
  2. // Manchester United/Middlesbrough

Bryan Robson, le génie oublié

Numéro 7 mythique des Red Devils, dont il a été capitaine pendant 12 saisons, Bryan Robson a terminé sa carrière en officiant en tant qu'entraîneur-joueur, à Middlesbrough. Retour sur un joueur mythique, parfois injustement oublié au moment de citer les très grands.

Modififié
Il y a quelques semaines, lorsqu'il assurait la promotion de son nouveau livre, Sir Alex Ferguson déclarait qu'il n'avait eu que quatre joueurs « de classe mondiale » durant ses 25 ans passés à la tête de Manchester United, avant de les nommer : Éric Cantona, Paul Scholes, Ryan Giggs et enfin, Cristiano Ronaldo. Si le manager écossais est évidemment le mieux placé pour porter un jugement sur les joueurs qu'il a dirigés, de nombreuses voix s'étaient pourtant élevées pour déplorer l'absence de Rooney, de Ferdinand, de Roy Keane ou encore de David Beckham.

Pourtant, au milieu de ces grands noms et de la myriade de trophées qui leur sont associés, l'on peut avoir le sentiment qu'un homme manque à l'appel. Cet homme, c'est évidemment Bryan Robson, ses 13 saisons chez les Red Devils, ses 461 matchs et ses 99 buts. Surtout, Robson a eu un rôle primordial dans les années les moins favorables de ce qu'est aujourd'hui l'une des institutions de sport les plus célèbres de la planète. Celui qui totalise 90 sélections avec les Three Lions était un joueur que l'on pourrait qualifier d'en avance sur son temps. Rapide, physique, doté d'une technique fine, d'un œil aguerri pour la passe et d'un sang-froid rare pour un milieu de terrain à l'époque, Robson a été une sorte de bande-annonce des milieux ultra-complets, tels que Scholes, Lampard ou Gerrard, qui allaient apparaître dans le Royaume dans les décennies suivantes. Transfert le plus cher de l'histoire de la première division anglaise (1,5 million de livres) lorsqu'il débarque en provenance de West Bromwich Albion en 1981, remporte deux FA Cup, en 1983 et en 1985, sous la houlette de Ron Atkinson.

Le capitaine des années sombres


Mais il sera surtout le premier fidèle lieutenant de Sir Alex Ferguson. En effet, il est d'abord l'un des joueurs dont l'hygiène de vie inquiète le manager écossais, qui lui reproche son penchant un peu trop prononcé pour la bière. Mais convaincu par le discours de celui qui aura sa statue devant Old Trafford, Robson applique les consignes, et porte son équipe, brassard au bras, pendant les cinq premières saisons blanches de Ferguson à la tête des Red Devils. La consécration viendra finalement tard, à 36 ans, avec son premier titre de champion à l'issue de la saison 93-94, bien qu'il ait vu Brian McClair lui prendre progressivement sa place au milieu de terrain. Après une dernière saison, couronnée d'un deuxième titre de champion, mais au cours de laquelle Sir Alex Ferguson l'a progressivement écarté de l'équipe - une décision qu'il décrira plus tard comme « l'une des plus difficiles de sa carrière » - Bryan Robson, qui avait dû lâcher son mythique numéro 7 pour l'offrir à Cantona, décide de prendre le large.

Entraîneur-joueur, à succès


Alors, une deuxième vie s'offre à « Robo » . En effet, Middlesbrough, alors en Division One (Championship), lui propose le poste d'entraîneur-joueur. Et autant dire que Robo montre autant de prédispositions sur le banc que sur la pelouse, puisque sa première saison est couronnée d'une montée en Premier League. Après une première saison à l'étage supérieur passée à flirter avec les places européennes, avant de dégringoler au classement, la faute à une cascade de blessures, pour finalement terminer à une honorable 12e place, Robson attaque la saison 96-97, qui marquera un énorme tournant dans sa vie d'entraîneur et de joueur. En championnat, la saison est extrêmement difficile, et Middlesbrough ne parvient pas à s'extirper de la zone de relégation. Pire encore, le club se voit retirer trois points après qu'un virus frappant 23 de ses joueurs empêche Robson d'aligner une équipe pour le match face à Blackburn censé se tenir le 21 décembre, et finalement reporté.

96-97, la saison des tournants


Lors de la 22e journée, et alors que son équipe est 19e, Robson s'aligne, à 40 ans, pour ce qui sera sa dernière apparition sur un terrain lors d'un déplacement à Highbury (défaite 2-0). Pourtant, dans les coupes nationales, la musique est tout autre, puisque l'ancien capitaine des Red Devils parvient à qualifier son équipe pour ses deux premières finales domestiques. Deux finales finalement perdues, face à Chelsea en FA Cup, et Leicester, après prolongation, en League Cup. En championnat, un match, à Old Trafford, pour le compte de la 26e journée, marque un tournant pour les deux clubs. Face à son ancien mentor, Robson aligne une formation très offensive et mène 1-0, puis 3-1, avant de se faire rejoindre en seconde mi-temps, grâce au premier but de Gary Neville, et un but du tout jeune Solskjær.

United file alors vers le titre, et Middlesbrough voit la relégation devenir progressivement inéluctable. Si Robson restera au club, et le fera remonter en Premier League au bout d'une saison dans l'antichambre, nombreux sont ceux qui portent un jugement plutôt négatif sur son passage dans le North Yorkshire. À ceux-là, Robson répond, comme pour se justifier, dans son autobiographie : « J'ai laissé Boro en Premiership, ce que j'avais toujours voulu faire. En fait, ce n'est pas entièrement vrai. Je les ai emmenés en finale de trois coupes, ce qu'ils n'avaient jamais fait auparavant. Mais mon objectif était de devenir le premier manager de leur histoire à ramener un trophée majeur. » Comme quoi, la reconnaissance se joue finalement sur des détails.

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


A certains égards, ce papier vient combler une sacrée injustice en effet. Que Robson ait dû aliéner son numéro 7 à Cantona se passe par exemple de commentaires..

Qu'eût été sans lui le United pré-Ferguson (et pré-dérégulation du football européen..)? Bien peu de choses assurément..

Seuls les supporters de l'époque mesurent ce qu'il leur a apporté, ce que leur club lui doit.. Dans un registre analogue, je verrais bien le Preud'Homme "vieillissant" de Benfica, club alors en sérieuses difficultés sportives et financières, et qui sans le brio du gardien belge..

Bémol à l'article : l'addiction à la bière, bon.. Rien de sensass pour l'époque ; et s'il est exact que Robson ne put çà et là donner sa pleine mesure, c'était sans doute bien plutôt du fait de blessures à répétition..
La raison du manque de reconnaissance de Robson tient aussi (et surtout) au fait de son manque de performances en sélection.
Pas de sa faute, car le copain était particulièrement poissard :
- en 1982, l'Angleterre saute sans perdre un match
- en 1984, pas d'Euro avec un Robo absent vs Danemark et Grèce en qualif
- en 1986, il se blesse en poule contre le Maroc
- en 1990, il se blesse en poule contre les Pays-Bas

En gros, il n'y a qu'à l'Euro 1988 où il est au top et c'est le meilleur anglais.
Ça joue énormément quand en club, il n'y avait pas grand chose à se mettre sous la dent.
Pour info, ce fut le premier joueur à remporter 3 fois la Cup en tant que capitaine de MU.
Message posté par Franz
La raison du manque de reconnaissance de Robson tient aussi (et surtout) au fait de son manque de performances en sélection.
Pas de sa faute, car le copain était particulièrement poissard :
- en 1982, l'Angleterre saute sans perdre un match
- en 1984, pas d'Euro avec un Robo absent vs Danemark et Grèce en qualif
- en 1986, il se blesse en poule contre le Maroc
- en 1990, il se blesse en poule contre les Pays-Bas

En gros, il n'y a qu'à l'Euro 1988 où il est au top et c'est le meilleur anglais.
Ça joue énormément quand en club, il n'y avait pas grand chose à se mettre sous la dent.
Pour info, ce fut le premier joueur à remporter 3 fois la Cup en tant que capitaine de MU.


Manque de performances en sélection, je suis d'accord (je mettrais tout de même, et décidément, l'accent sur le côté poissard du personnage)..et cependant fut-ce comme par hasard des meilleures sélections (la meilleure moderne?) proposées par l'Angleterre sur la scène mondiale, Robson n'y était point pour rien (parmi d'autres, il est vrai - Hoddle, Waddle, Lineker, Barnes..)..

A la rigueur, tu aurais pu ajouter leur parcours d'Euro 1980 aussi, même s'il n'y joua qu'un rôle mineur je crois.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Message posté par Bota67


Manque de performances en sélection, je suis d'accord (je mettrais tout de même, et décidément, l'accent sur le côté poissard du personnage)..et cependant fut-ce comme par hasard des meilleures sélections (la meilleure moderne?) proposées par l'Angleterre sur la scène mondiale, Robson n'y était point pour rien (parmi d'autres, il est vrai - Hoddle, Waddle, Lineker, Barnes..)..

A la rigueur, tu aurais pu ajouter leur parcours d'Euro 1980 aussi, même s'il n'y joua qu'un rôle mineur je crois.


Je ne suivais pas le foot avant 86 (trop jeune) mais la meilleure sélection anglaise que j'ai vue jusqu'à aujourd'hui était celle de la CDM 90, avec notamment un joueur que l'on a un peu oublié depuis, David Platt.
Message posté par Alain Proviste


Je ne suivais pas le foot avant 86 (trop jeune) mais la meilleure sélection anglaise que j'ai vue jusqu'à aujourd'hui était celle de la CDM 90, avec notamment un joueur que l'on a un peu oublié depuis, David Platt.


Pour ma part, bons souvenirs de ces deux tournois vus et revus, je ne prétendrais pas que leur jeu était des plus enthousiasmants ni dominants, premiers tours à l'arrache tant en 1986 qu'en 1990, puis qualifications très flatteuse face aux Belges voire face aux Camerounais..mais les équipes de Bobby Robson ne manquaient à l'évidence ni de coeur ni de talent, à l'image d'ailleurs du personnage dirais-je..

Et puis la coupe du monde 1990 qui avait vu Robson renouer avec un libéro en la personne de Mark Wright devant son gardien Shilton, tous deux titularisés malgré saison pas loin d'être désastreuse avec Derby ; les titularisations décisives de Gazza ; l'alignement d'un joueur de D2, le fort bien nommé Steve Bull.. Rien de bien folichon, équipes en mode forteresse derrière et laisser faire les talents devant, et curieusement non-dépourvue d'un charme un brin suranné..
Etonnant qu'aucun ancien ne remémore son doublé en CM 82 contre la France d'Ettori...
30 secondes de jeu et 1-0 pour l'Angleterre..
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 4 heures Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 9 il y a 6 heures Les ultras allemands répondent à la DFB 13 il y a 8 heures Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 9
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22