Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  • Portugal-Maroc Aujourd'hui à 14:00
  • Uruguay-Ar. Saoudite Aujourd'hui à 17:00
  • Iran-Espagne Ce soir à 20:00

Bruxelles vie

La large victoire du PSG à Anderlecht (0-4) est bien gentille. Mais elle est aussi insuffisante pour fermer les yeux sur le fait que cette soirée de football du 18 octobre 2017 appartient à Anderlecht, à Bruxelles et à la Belgique. Et à rien d'autre.

Modififié
Le 18 octobre n’est pas n’importe quel jour pour le peuple belge. Il s’agit de la date d’anniversaire de Jean-Claude Van Damme, qui a vu le jour en 1960 à Berchem-Saint-Agathe, l’une des dix-neuf communes de Bruxelles-capitale. Dans son corps de nouveau-né, JCVD pensait déjà certainement au cheminement qui allait lui permettre de réussir, un jour ou l'autre, à casser un bambou avec son tibia. La future star de cinéma ne pouvait en revanche pas imaginer que cinquante-sept ans plus tard, jour pour jour, la Belgique vivrait une soirée de football pas comme les autres. Et les 90 minutes quelconques livrées par les joueurs d’Anderlecht face au PSG n’ont rien à voir là-dedans. Le stade Constant Vanden Stock a beau se situer à dix minutes en voiture de l’endroit où Van Damme a poussé ses premiers cris, c’est loin des frontières belges que l’histoire a décidé de s’écrire en ce mercredi 18 octobre 2017.

Mile Svilar bat le record de Casillas

Sur les coups de 20h45, à Lisbonne, Mile Svilar, né à Anvers en 1999 et formé à Anderlecht (qu’il a quitté cet été), a profité de la réception de Manchester United pour devenir le gardien le plus jeune à commencer un match de Ligue des champions. À 18 ans et 52 jours, le portier du Benfica a détrôné Iker Casillas, dont le dépucelage européen avait eu lieu à 18 ans et 3 mois. Pour sa grande première, Svilar a été plutôt bon. D’ailleurs, ses filets n’ont jamais tremblé. Mais il a tout de même encaissé un but, la goal-line technology le trahissant sur un coup franc anodin de Marcus Rashford capté du bout des gants à l’intérieur de sa cage...


Le Belge (international U16, U17, U18 et U19) se sentait coupable de la défaite des siens au coup de sifflet final (0-1). Alors son adversaire et compatriote Romelu Lukaku (lui aussi un ancien d'Anderlecht) lui a fait un gros câlin pour le réconforter. L’avant-centre de Manchester lui a aussi sûrement glissé un mot concernant son avenir international. Car c'est un sujet qui commence à brûler en Belgique : le père de Mile, Ratko Svilar, ancien gardien international yougoslave et légende de l’Antwerp, a récemment laissé entendre que son fiston pourrait opter pour la Serbie si la Fédération belge ne lui montrait pas un peu plus de considération.

Jupp Heynckes bat le record de Raymond Goethals

À quelque 2450 kilomètres de Lisbonne, la feuille de match de ce Bayern Munich-Celtic ne proposait le nom que d’un seul Belge : Dedryck Boyata (originaire de Bruxelles), pilier du club écossais depuis trois saisons, ancien de Manchester City et vague international chez les Diables rouges (3 sélections). Mais Boyata n’a été rien d’autre qu’un figurant dans cette nuit bavaroise, au premier rang de laquelle s’est trimbalée l’âme de Raymond Goethals. Jusqu’à mercredi soir, l’homme qui s’est éteint en 2004 à l’âge de 83 ans était aussi le plus vieux coach à avoir exercé en C1. Il avait alors 71 ans et son ultime match était une finale de Ligue des champions remportée avec l’Olympique de Marseille face à l'AC Milan. Mercredi, donc, le coach allemand Jupp Heynckes a déboulé avec ses 72 balais et ses sourcils froncés pour mettre à jour l'histoire. Cela a au moins eu le mérite d’avoir une pensée pour Raymond Goethals, son accent bruxellois, ses cigarettes et son physique à la Paul Préboist. Sitôt la gloire européenne rencontrée avec Marseille au printemps 1993, Goethals avait décidé de finir par une pige d’un an sur le banc d’Anderlecht, là où il avait réussi à soulever la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe seize ans plus tôt, en 1978.

Messi s'efface devant l'histoire

Mercredi soir, Anderlecht a reçu une belle raclée par le Paris Saint-Germain (0-4), mais Bruxelles a tout à fait le droit de s’en foutre. Car Anderlecht était partout ailleurs. À Lisbonne, à Munich et aussi à Barcelone. Au Camp Nou, Lionel Messi a inscrit le 100e but européen de sa carrière. On peut être insensible aux chiffres étourdissants qui valident un peu plus chaque jour le génie de l’Argentin, mais cent buts sur la scène européenne, c’est tout de même quelque chose. Dans cette soirée un peu spécial, Messi a accepté de mettre son nombril au second plan. Ce but, il l’a planté lors d'une victoire face aux Grecs de l’Olympiakos (3-1). Sa victime, qui a touché du bout des gants le ballon avant de le voir nettoyer les filets, n’est pas n’importe qui. Il a 34 ans, s’appelle Silvio Proto et a gagné son statut de légende d’Anderlecht en jouant là-bas onze ans, entre 2005 et 2016. La nuit dernière, Mile Svilar et Raymond Goethals se sont forcément réunis quelque part dans Bruxelles pour parler de ce coup franc.




Par Matthieu Pécot
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:26 Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises lundi 18 juin Froger vers l’USM Alger lundi 18 juin Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre