1. // JO 2012
  2. // Femmes
  3. // 1/4 Finale
  4. // Suède/France

Bruno Bini, le vendeur de rêve

Depuis 2007, l’équipe de France féminine est en progrès permanent. Éliminées en quarts de finale de l’Euro 2009 et en demi-finale de la Coupe du Monde 2011, les Bleues viennent de décrocher leur billet pour les quarts des Jeux Olympiques de Londres où elles affronteront la Suède vendredi. A la tête de cette équipe, un homme, Bruno Bini. Imposteur pour certains, génie pour d’autres, celui qui admire Raymond Domenech et qui se définit comme un « petit vendeur de rêve » ne laisse personne indifférent. Un personnage à part.

0 6
Bruno Bini n’est pas un entraîneur comme les autres. Entier, il dit ce qu’il pense, surtout quand ça dérange. Poète dans l’âme, son discours est parfois confus et peut laisser perplexe. « Je n’ai pas la vérité, il y a plusieurs chemins. Je ne suis pas sur l’autoroute, ça c’est sûr. Je suis sur les petits chemins, qui sentent bon la noisette » explique-t-il par exemple l’année dernière dans 20Minutes. Et quand Chronofoot lui demande ce qui est le plus important entre les Jeux Olympiques et la Coupe du monde, la réponse détonne encore. « Si une bonne fée me demandait ce que je préférerais gagner… Je dirais la Coupe du monde sans hésitation. Par contre, si cette même fée me dit "tu ne peux pas gagner, tu préfères être vice-champion du monde ou avoir une médaille ?". Je préfère gagner une médaille de bronze que de perdre une finale de Coupe du monde. » Un exemple parmi d’autres de l’excentricité du bonhomme. Un atypisme qu’il pousse jusque dans sa façon de s’entourer et d’entraîner.

Domenech en modèle

S’il aime se comparer à Aimé Jacquet et qu’il apprécie Claude Onesta et Didier Deschamps, Bini est surtout un fervent admirateur de… Raymond Domenech. «  Il sait que je l’adore  » avait-il confié il y a quelques mois lors d’un rassemblement entre les sélections féminine et masculine. Il respecte profondément l’ancien sélectionneur des Bleus, à tel point qu’il s’entoure des mêmes hommes que lui : Pierre Repellini, vice-président de l’Unecatef dont Bini est le secrétaire général et Domenech le trésorier, Jean-Louis Morin, conseiller en communication, et Jean-Pierre Doly, homme de l’ombre de Domenech entre 2006 et 2010. Il fait du premier son manager, il fait appel au deuxième pour une séance de média-training et il prend régulièrement conseil auprès du troisième de manière officieuse.

En 2011 par exemple, à quelques heures du match pour la troisième place de la Coupe du monde entre la France et la Suède, les Bleues se voient remettre un livret intitulé "Ce qu’il faut faire pour gagner la médaille de bronze". Selon Le Journal du Dimanche, ce document serait signé Doly. Pourtant, le conseiller est persona non grata à la Fédération française de football depuis l’Euro 2008. Ses fréquentations ne plaisent pas Boulevard de Grenelle. Certains membres de la FFF voient en Bini un imposteur. Le fameux projet de vie de l’entraîneur de 57 ans n’est pas fait pour arranger les choses.

Bini le gourou

Pour lui, pas question de sélectionner une joueuse qui pourrait avoir un impact négatif sur le groupe, quand bien même elle serait la meilleure sur le terrain. «  Le projet de vie est très important. La personne qui ne peut pas se l’approprier ne vient pas avec moi en sélection, se justifie-t-il dans 20 Minutes lors de la dernière Coupe du monde. Une personne à son poste qui me fait gagner 10% par rapport à une autre, mais qui me fait perdre 40% dans la vie de groupe, il n’y a pas photo, je ne la prends pas. » Ces mots cachent un autoritarisme fort qui a déjà été fatal à plusieurs joueuses, notamment des Lyonnaises, qui ont été exclues du groupe et qui n’ont eu droit à aucune explication.

La méthode Bini ne s’arrête pas là. Tous les matins, les joueuses reçoivent un journal de quelques pages écrit par leur coach la nuit. A travers ses textes et ses chansons, le successeur d’Elisabeth Loisel essaye de faire passer des messages. « Je me définis comme un petit vendeur de rêve » commente-t-il. Oui mais voilà, certaines joueuses n’adhèrent plus à ce discours plein de bons sentiments et pas assez tourné vers le jeu à leur goût. En novembre dernier, le JDD dévoile qu’une discussion agitée a eu lieu entre plusieurs d’entre elles et Bini quelques semaines avant France-Israël. Reste que les résultats des Bleues, en passe d’accéder aux demi-finales des JO, n’ont jamais été aussi bons. En cas médaille olympique, Bruno Bini n'aura plus qu'à convaincre les sceptiques de son rôle dans cette aventure.

Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Ca serait bien aussi d'évoquer l'assistant de Blini : Tarama (Jean-Claude).
Note : 1
Mouais. M'est avis que la hausse de niveau de l'équipe de France est très certainement plus due à Jean-Michel Aulas qu'à Bruno Bini. On a juste des filles, qui sont devenues professionnelles, se consacrent à plein temps au football, toute l'année, et qui en plus jouent quasiment toutes ensemble en club. Elles ont en plus acquit de l'expérience en Champions League.
Pas bête, on devrait essayer ça à l'OM...poêmes de Baup en occitan avant l'échauffement pour motiver les troupes
Danny Houellebecq Niveau : District
Un seul mot pour Mr Blini et Mr Tamara: Chapeau!
Childebert1 Niveau : DHR
J'avais vu une longue interview de lui sur une chaine de télé improbable (pas moyen de me rappeleer laquelle) et c'était pathétique, le cliché absolu : je suis du sud, je suis un petit de la campagne hein, on est modeste nous pas comme les gens de la ville, je passe mon temps à rêver en regardant les nuages... et ensuite c'est devenu effrayant quand il expliquait qu'il obligeait les filles à chanter des chansons qu'il avait écrites lui-même, qu'il leur offrait des poêmes (pas glauque du tout le mec de 50 piges qui offre des poêmes dans les vestiaires à des filles de 20 ans) et tout un tas de conneries* new-age/hippie/à la limite de la secte. Bravo les filles pour tenir le coup avec un tel boulet !
Pierre du Bayern Niveau : CFA2
C'est exactement le même que Domenech ... un type trop chelou...

Sérieusement, le coaching féminin, si tu sais commener gérer une composition d'équipe de milieu de tableau Ligue 1 sur Fifa, tu peux le remplacer comme tu veux... il te met la Necib technique en donneuse de ballon et celle qui est nulle mais qui court comme une gazelle, Thomis, devant. Moi j'ai exactement la même avec l'ETG Croix de Savoie :)

Sans déconner, j'aime bien le commentaire de Childebert, "un mec de 50 piges qui donne des poemes a des filles de 20 ans dans les vestiaires" ... XD
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 6