Bruno Alves est un joueur international de football professionnel né le 27/11/1981 à Porto, Portugal. Il appartient actuellement à l'équipe de Fenerbahçe.
Bruno Alves Fenerbahçe SK 1907
Portugal
32 ans
Né le 27/11/1981 à Porto
Joueur International

Photos de Bruno Alves

Olivier Giroud, au chevet de Bruno Alves, lors du tour préliminaire en 2013 Bruno Alves (Zenit) Nani et Bruno Alvès (Portugal)

Statistiques de Bruno Alves

Palmarès

Titres

Débuts
1999/2000, FC Porto (Portugal, )
International
depuis 2006/2007, 75 sélections (Portugal )

Carrière de Bruno Alves

Saison
 
Club
Div.
Championnat
Champ.
Matchs
M.
Buts
B.
Europe
Eur.
Matchs
M.
Buts
B.
Sélection
Sel.
Matchs
M.
Buts
B.
  Fenerbahçe
2014/15
Spor Toto Süper Lig 
2013/14
Süper Lig 
25 
3 
10 
2 
  Zénith St. Petersbourg
2012/13
Premier League 
21 
1 
10 
3 
2011/12
Premier League 
36 
17 
2010
Premier League 
14 
1 
  FC Porto
2009/10
Liga Sagres 
27 
5 
1 
14 
1 
2008/09
Liga Sagres 
30 
5 
10 
1 
3 
2007/08
SuperLiga 
27 
2 
11 
1 
2006/07
SuperLiga 
28 
2 
2005/06
SuperLiga 
  AEK Athènes
2004/05
Superleague 
27 
  Vitória Guimarães
2003/04
SuperLiga 
26 
1 
Farense
2002/03
 
Farense
 
2001/02
 
Farense
Primeira Divisão 
15 
  FC Porto
2001/02
Primeira Divisão 
2000/01
 
FC Porto
 
1999/00
 
FC Porto
 

Articles sur Bruno Alves

L'équipe type du milieu de semaine

Bilan - Europe - Équipe type

L'équipe type du milieu de semaine

Blues en inscrivant un but face à Bolton (2-1). Zoum Zoum Zoum. Weligton (Málaga) : La coupe de Bruno Alves, l'essuyage de crampons de Zidane. Sacré mélange, ce Brésilien. Gian 36
Qui pour succéder à Paulo Bento ?

International - Sélection portugaise - Départ Bento

Qui pour succéder à Paulo Bento ?

n vieux sage qui a le don de lancer des jeunes dans le grand bain (Falcao, Fernando, Hulk ou encore Bruno Alves ont tous explosé sous sa tutelle). Et ça tombe plutôt bien, car le Port 21
Le Portugal doit nettoyer et reconstruire

International - Éliminatoires Euro 2016 - Groupe E - Portugal/Albanie (0-1)

Le Portugal doit nettoyer et reconstruire

nt tripoter par ses nouveaux appareils hi-tech afin de récupérer de son interminable blessure. Oui, Bruno Alves était lui aussi absent, mais Paulo Bento possédait des ressources, des 42
Le Portugal, ce pays qui n'aimait pas les éliminatoires

International - Euro 2016 - Portugal/Albanie

Le Portugal, ce pays qui n'aimait pas les éliminatoires

e s'imposer, mais galère dans les grandes largeurs. Un sauveur sort alors du rang. Cristiano ? Non, Bruno Alves dont le coup de boule garde sa sélection en vie. Un nul miraculeux plus 9
En Turquie, qui pour un 20e titre ?

Turquie - Süper Lig – Présentation de la saison

En Turquie, qui pour un 20e titre ?

Turquie. Parmi les têtes de gondole, citons Moussa Sow, Emmanuel Emenike, Dirk Kuyt, Raul Meireles, Bruno Alves et les internationaux Gökhan Gönül et Caner Erkin. Le revanchard : G 7
Boye in da hood

Coupe du monde 2014 - Groupe G - Portugal/Ghana (2-1) - Les notes

Boye in da hood

uárez sans doute. Mais on lui a expliqué que le Portugal n'avait aucune chance de se qualifier ? Bruno Alves (4) : Danny Trejo a délaissé sa machette pour chausser les crampons. Ma 11
Les compos de Portugal/Ghana

Coupe du monde 2014 - Groupe G - Portugal/Ghana

Les compos de Portugal/Ghana

ana, Appiah associera Waris et Gyan sur le front de l'attaque. Portugal : Beto - Pereira, Pepe, Bruno Alves, Veloso - Moutinho, W. Carvalho, Amorim - Nani, Eder, Ronaldo Ghana
Quel avenir pour le Portugal ?

Coupe du monde 2014 - Groupe G - Portugal/Ghana

Quel avenir pour le Portugal ?

suffisamment de recul pour admettre que ses soldats - Raul Meireles, Hélder Postiga, Hugo Almeida, Bruno Alves - ne sont plus que l'ombre de ce qu'ils étaient pendant leur jeunesse. 9
Müllerminator

Coupe du monde 2014 - Groupe G - Allemagne/Portugal - Les notes

Müllerminator

Auteur d'un triplé et d'une prestation splendide, Thomas Müller a déjà marqué la Coupe du monde 2014 de sa frêle empreinte. Costaud, le reste de la Mannschaft a eu affaire à une équipe portugaise très décevante, à l'image d'un Cristiano Ronaldo extrêmement frustré. 72