Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // JO 2012
  2. // Gr.C
  3. // Grande-Bretagne/Sénégal (1-1)

Britanniques et Sénégalais ennuient

Pour la première compétition internationale de Ryan Giggs et durant une pâle partie que l'histoire du football a déjà oubliée, les British ont voulu gérer leur avance et se sont fait reprendre par des Sénégalais maladroits mais courageux.

Modififié
Grande-Bretagne - Sénégal : 1-1
Buts : Bellamy (20ème) pour la GB. Konate (82ème) pour le Sénégal

Dans un Old Trafford rempli, en introduction, la sélection de Grande-Bretagne, composée d'Anglais et de Gallois, fait honneur à son football et fait ce qu'elle sait faire de mieux : elle balance. Les trois vétérans en présence sont Micah Richards, Craig Bellamy, et Ryan Giggs. Les Sénégalais, qui participent à leur premier tournoi olympique, font, eux, un peu ce qu'ils peuvent et défendent surtout. Pape Souaré, jeune joueur du LOSC, se démène tout seul sur son aile gauche souvent pour rien. Les Britanniques combinent beaucoup dans le vide avec la passe en retrait bien molle comme ambition majeure. Les dreads du coordinateur de l'équipe sénégalaise Ferdinand Coly sont bien dans les tribunes et le match suit son cours, sans rythme, entre petites fautes et fausses bonnes idées. Après 20 minutes de jeu, pour la première occas', Bellamy se retrouve seul dans la surface, ajuste une demi-volée et ouvre le score. Balde tente dans la foulée une reprise aérienne et se met en valeur. Pour la note artistique. Butland se dégage n'importe comment dans les pieds de Mane posté en pointe, qui s'avance, et lobe le goal britannique. A côté. Le Sénégal termine mieux mais se montre très approximatif. Les dix dernières minutes de la mi-temps ne méritent même pas qu'on les évoque.

Bellamy fauché en plein vol

Bellamy met un coup de coude, récolte son carton et la deuxième mi-temps démarre. Balde, bien lancé en profondeur, dépose une petite frappe astucieuse mais Butland la repousse. L'ennui peut ensuite reprendre. Le Sénégal met des coups, tricote et cumule les maladresses à l'approche des trente derniers mètres, tandis que les Britanniques gèrent tranquillement. La crête de Pape Souaré est un peu partout, alors que Saliou Ciss envoie une jolie patate sous la barre. Les attaques placées sénégalaises sont toujours sans surprises. Bellamy se fait copieusement faucher dans la surface. Les deux pieds de Saliou Ciss sont dans les airs. Le joueur s'en sortira sans rien. Même pas un petit carton, même pas une petite faute sifflée. Le dernier quart d'heure approche et le match se termine comme il a commencé : par un round d'observation. La Grande Bretagne ne semble pas angoissée par sa maigre avance. Elle aurait dû. Lancé subtilement en profondeur par Mané, Moussa Konaté trompe Butland et égalise. Peu après, Ramsey sert Sordell qui frappe en pivot sur la barre. Mane rate lui sa tête. Le match se termine. Il était temps.

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais
Partenaires
Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier