Affaire Brice Taton

Brice Taton : peines réduites pour les meurtriers

Note
3 votes
3 votes pour une note moyenne de 4.67/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note


Brice Taton : peines réduites pour les meurtriers
Brice Taton : peines réduites pour les meurtriers
L'affaire Brice Taton connait un nouveau rebondissement des plus douloureux pour les proches de la victime.

Les peines de prison prononcées par le tribunal de Belgrade en janvier 2011 contre les 14 personnes impliquées dans le meurtre du Toulousain ont été réduites de moitié. Les peines étaient initialement comprises entre 4 et 14 ans de prison, celles prononcées par la Cour d'appel vont désormais de 4 et 15 ans de prison.

"La Cour d'appel estime que le tribunal a correctement établi les circonstances (...) mais, pour la plupart des accusés, ces circonstances n'ont pas été prises en compte lorsque les peines initiales ont été prononcées" a indiqué la Cour d'appel dans un communiqué.

Le chef d'accusation de "meurtre aggravé" a été maintenu, et la cour estime que les peines réduites vont "pleinement couvrir la raison de la punition".

Brice Taton s'était déplacé en Serbie pour la rencontre d'Europa League entre Toulouse et le Partizan Belgrade le 17 septembre 2009. Le Toulousain de 28 ans s'était fait agresser quelques heures avant la rencontre dans la capitale par des supporters serbes. Il succombera à ses blessures douze jours plus tard dans un hôpital de la ville.

"J'ai le sentiment qu'il s'agit d'une décision de compromis, afin de satisfaire le besoin de punir les meurtriers, mais aussi de réduire leurs peines, car la Cour n'a pas réussi à établir ce qui s'est passé exactement", a confié Me Slobodon Ruzic, l'avocat serbe de la famille Taton.

Les parents de Brice veulent désormais "retrouver une paix morale, à défaut de sérénité", a expliqué leur avocat Me Guy Debuisson, "après ce marathon judiciaire qui a ricoché de renvoi en renvoi".

Brice Taton a été inhumé près de Toulouse il y a quelques semaines.


AS


 








Votre compte sur SOFOOT.com

4 réactions;
Poster un commentaire

  • Message posté par Pandelis le 27/01/2012 à 16:31
      

    Quel fait divers horrible. Les anciens militaires et paramilitaires de l'armée Serbe se sont reconvertis dans le Hooliganisme, et malheureusement le pouvoir Serbe n'a pas encore tourné la page des tristes évènements qu'a subie les nations Yougoslaves ces 25 dernières années...

  • Message posté par Pandelis le 27/01/2012 à 16:32
      

    Quel fait divers horrible. Les anciens militaires et paramilitaires de l'armée Serbe se sont reconvertis dans le Hooliganisme, et malheureusement le pouvoir Serbe n'a pas encore tourné la page des tristes évènements qu’ont subi les nations Yougoslaves ces 25 dernières années...

  • Message posté par Glorious Bastard le 28/01/2012 à 10:44
      

    qu'on m'explique par contre comment Brice Taton, décédé fin septembre 2009, n'a "été inhumé qu'il y a quelques semaines".
    bravo à l'auteur du short-cut pour le copié-collé.

  • Message posté par letefeciste le 29/01/2012 à 13:44
      

    @Glorious Bastard. La semaine dernière, la dépouille de Brice Taton, après avoir été inhumé provisoirement le 6 octobre 2009 au cimetière de Cazères, a été transférée dans la banlieue sud de Toulouse, au cimetière de Roques-sur-Garonne (nouvelle partie du cimetière).


4 réactions :
Poster un commentaire