1. //
  2. // Groupe B
  3. //
  4. // Ludogorets/Liverpool (2-2)

Brendan Rodgers satisfait du nul

Modififié
0 12
Dans un match où la défaite était interdite, Liverpool n'a pu faire mieux qu'un match nul 2-2 sur le terrain de Ludogorets, mardi soir. Aussi fou que cela puisse paraître, les Reds ont encore leur destin entre leurs mains, s'ils dominent Bâle lors de l'ultime match, à Anfield.

Au centre des critiques, le manager de Liverpool a pourtant semblé serein et satisfait de son équipe à l'issue du match. « Remonter un but encaissé si tôt dans la rencontre est compliqué, et on a vu l'état d'esprit de mon équipe, a déclaré Brendan Rodgers. Avant le match, nous avions dit qu'il fallait inverser la tendance négative. Il fallait montrer du caractère. Nous sommes déçus d'avoir pris ce dernier but qui ne change pas grand-chose dans tous les cas : il faudra gagner contre Bâle, chez nous. Ce résultat nous fait du bien car Razgrad est une équipe très difficile à manier. »

Comme en 2005, les Reds joueront leur qualification pour les huitièmes de finale dans un match couperet devant leur public. La suite est connue, avec un parcours et une finale à Istanbul héroïque. ES
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Quel bonheur de voir tant de lucidité et d'auto critique de la part de Rodgers, cette année l'équipe est fantastique, ça fait 16 ans que je rêve de voir Liverpool aussi compétitif, et ça y est !

La gestion du club est d'une logique implacable, les investissements intelligents, le recrutement aux petits oignons...

Il faut pas se le cacher, c'est bien sur le terrain que Liverpool impressionne le plus depuis le début de saison, des cadres à leur meilleur niveau, un gardien solide, un défense en place et sûre de sa force, et un attaquant en pleine bourre, ça fait rêver.

Cette année s'annonce passionnante avec Rodgers à la baguette qui mène son équipe d'une main de maître qui sent bon la sérénité tactique et psychologique.

Objectif doublé Premier League - Ligue des Champions, Liverpool s'apprête à marcher sur l'europe.

Peace !
floyd pink Niveau : CFA
"ce dernier but qui ne change pas grand-chose dans tous les cas"

Donc Liverpool a de quoi mettre plus de 20 M sur Dejan Lovren (mon dieu), mais a pas de quoi de se payer un bon conseillé de com...
Ça craint, en plus comment tu peut dire ça quand tu sais que c'est pas la première fois cette année que les reds perdent des points dans les arrêts de jeu
TuniqueRouge Niveau : DHR
La chute est culotée quand même!
Message posté par HolyCheat
Quel bonheur de voir tant de lucidité et d'auto critique de la part de Rodgers, cette année l'équipe est fantastique, ça fait 16 ans que je rêve de voir Liverpool aussi compétitif, et ça y est !

La gestion du club est d'une logique implacable, les investissements intelligents, le recrutement aux petits oignons...

Il faut pas se le cacher, c'est bien sur le terrain que Liverpool impressionne le plus depuis le début de saison, des cadres à leur meilleur niveau, un gardien solide, un défense en place et sûre de sa force, et un attaquant en pleine bourre, ça fait rêver.

Cette année s'annonce passionnante avec Rodgers à la baguette qui mène son équipe d'une main de maître qui sent bon la sérénité tactique et psychologique.

Objectif doublé Premier League - Ligue des Champions, Liverpool s'apprête à marcher sur l'europe.

Peace !


Vente de Suarez + Pont d'or à Sterling du haut de ses 19 ans + recrutement de Balotelli. Liverpool est devenu un petit club comme Milan, l'Inter, la Juve etc...
PhoenixLite Niveau : Loisir
Jean-Michel Padambition
Message posté par Kinshu


Vente de Suarez + Pont d'or à Sterling du haut de ses 19 ans + recrutement de Balotelli. Liverpool est devenu un petit club comme Milan, l'Inter, la Juve etc...


Beaucoup de clubs aimeraient être des petits clubs comme Milan, l'Inter, la Juve...

Merci Captain Obvious, tu as le Marcel d'Or de l'analyse en carton l'année.
Rodgers ne gueulent jamais dans la presse mais j'espère qu'il a collé une bonne soufflante aux joueurs dans les vestiaires, ok Ludogorets c'est bien donné sur le terrain mais ça reste ludogorets, c'est le petit poucet de la compétition cette année.
Faut pas déconner en disant que le résultat n'est pas si mal.
Franchement respect, tout le monde le critiquait lui, ses choix tactiques, ses recrues, ses dents blanches et ses UV, et là: BOOM, match nul contre des bulgares ! How you like them apples?!

La suite, on la connait, Borini meilleur buteur de PL, Allen ballon d'or et BR manager of the year.
Jemincruste1 Niveau : CFA
Quand tu passes d'une doublette Luis / Sturridge à un turnover entre Balotelli et Lambert, forcément les ambitions...

L'après 2013-2014 est plus rude que prévu, mais s'alarmer à chaque contre-performance ne change rien. Il faut attendre le retour de Sturridge devant, laisser le temps au collectif de prendre forme et surtout trouver un vrai schéma défensif efficace, l'année dernière ils ont failli être champions avec une défense catastrophique.
Message posté par HolyCheat


Beaucoup de clubs aimeraient être des petits clubs comme Milan, l'Inter, la Juve...

Merci Captain Obvious, tu as le Marcel d'Or de l'analyse en carton l'année.


Avant ils ne vendaient pas leurs meilleurs éléments, je ne parle pas de leur histoire mais de leur condition présente de victime du BIG FIVE européen (Madrid/Chelsea/City/Barça/Bayern).

Vendre Suarez et espérer retrouver un rendement équivalent...quelle blague.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 12