Brendan Rodgers ne se sent pas à l'abri

Modififié
4 19
Avec une 6e défaite en championnat dimanche sur le terrain de Crystal Palace, Liverpool a perdu autant de matchs en 12 journées que sur l'ensemble de la saison dernière.

Forcément, les tensions internes montent et les premières voix exigeant le départ du coach de Liverpool, Brendan Rodgers, se font entendre. Le principal intéressé a d'ailleurs conscience de ne pas disposer d'une immunité totale chez les Reds et en a fait part en conférence de presse : « Je ne suis pas assez arrogant pour penser que je suis à l'abri de tout. J'ai beaucoup parlé avec les propriétaires. Nous avons été assez honnêtes et nous devons avoir des résultats. Maintenant, je dois me battre encore plus fort. La responsabilité des résultats me revient entièrement. »

Même si la grande majorité des Scousers affirment toujours leur soutien pour le coach nord-irlandais, l'absence de réaction en championnat couplée à une élimination dès la phase de poules de LDC pourrait voir son bail sur les bords de la Mersey se finir plus vite que prévu.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

jean-registre Niveau : CFA2
Est-ce que c'est lui qui a choisi Balotelli et Lovren ? Pourtant y a de quoi faire avec les 90 millions de Suarez... s'il a choisi ces joueurs il est responsable. Et sinon le cas Sakho et Agger c'est du n'importe quoi. Avec un milieux faible comme celui-là faut pas s'attendre à un miracle cette année. Les reds sont déjà morts
JustinBieber Niveau : Loisir
Avec l'effectif de branques qu'il a faut pas s'attendre à des miracles non plus. Ceci dit, je vous demande vous supporters des Reds, quel est son pouvoir de décision sur les transferts ? Parce que Balotelli quoi...
Gilles de la Kolo Tourette Niveau : CFA
L'hiver approchant, il mérite quand même le bonnet Brendan.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 19