Bréchet, déjà fini ?

Modififié
0 21
Seule recrue bordelaise sur le marché français, Jérémie Bréchet (34 ans), qui définit lui-même son recrutement comme « pas très sexy » , sait que la saison sera longue pour lui et pour son vieil organisme. Privé de Trophée des champions face au PSG car suspendu, et de Monaco, car remplaçant, l’ancien Troyen ne se fait pas d’illusions sur sa saison.

« Je ne peux pas encore faire part de mes impressions parce que je n’ai pas encore joué, mais bon, si dans deux mois, je n’ai toujours pas joué, alors peut-être que je pourrai répondre, indique-t-il prudemment, quand on l’interroge sur ses premières sensation. Pour l’instant, je sais très bien que je ne vais pas jouer tous les matchs, et qu’il y en aura beaucoup, explique le défenseur central, avant de développer. Premièrement, parce qu’il y a une grosse concurrence (plusieurs choix de défenseurs centraux : Henrique, Planus, Savić, Orban, Sané ou Faubert, ndlr). Et deuxièmement, parce que je ne pense pas être capable de faire 58 matchs dans l’année… Il faut être objectif. »

Mais pas question de se prendre la tête non plus. « Il ya beaucoup de compétitions à jouer et j’ai envie de goûter à toutes, mais je pense que dans la saison, ça va tourner, poursuit-il. Ce sera différent de ce que j’ai vécu ces dernières saisons dans des clubs moins bons que Bordeaux, donc je vais m’y habituer. Mais ici, j’ai la chance de retrouver un grand club et de participer de nouveau à une Coupe d’Europe. Donc, il y a le revers de la médaille… »

Conclusion ? « C’est une bonne chose, parce que ça permet de se remettre en danger, et au travail, histoire de ne pas se croire arrivé. »

Mouais, disons que ça commence vraiment à sentir le sapin… LB, à Bordeaux.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

LB, le Oliech de sofoot !
Puavre type, va. T'es qui, toi ?
j'aime bien Oliech connard*
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 21