Bravo, capitaine éternel

Nul depuis le début de la saison avec Manchester City, Claudio Bravo est l’indiscutable capitaine de Juan Antonio Pizzi. Logique car le Chili sait ce qu’il doit à son gardien de but. Et parce que les performances en club ne sont pas déterminantes dans le fonctionnement particulier de la Roja.

Modififié
Cela devait être l’année de la consécration pour Claudio Bravo. Après deux années à se partager les bois du Barça avec Marc-André ter Stegen sans jamais avoir le droit de tâter de la Ligue des champions, il s’était enfin vu accorder la pleine confiance d’un coach dans un top club. Et pas n’importe qui, puisque c’est Pep Guardiola qui demandait au Chilien d’être le gardien de ses idées et de Manchester City. La consécration donc pour Bravo, de fait enfin considéré comme l’un des meilleurs portiers du monde.

Sauf que tout a vite tourné au vinaigre. Pour ses débuts avec City, Bravo entrait dans le bain à Old Trafford le 10 septembre. Et commettait sa première boulette : une sortie aérienne complètement foirée et un but offert à Zlatan. Sans conséquence certes, puisque City gagnait (2-1). Mais entre cette bévue et un crochet raté suivi d’un tacle très limite sur Wayne Rooney, Bravo donnait déjà du grain à moudre aux tabloïds anglais qui n’en demandaient pas tant. La suite est à l’avenant : l’ancien de Colo-Colo, jamais décisif, enchaîne les matchs ratés, se loupe pour son retour au Camp Nou face au Barça en se faisant expulser. La presse britannique, qui le voit comme un caprice de Guardiola, se gausse, les vidéos de ses plus beaux fails fleurissent sur YouTube et, logiquement, il perd son poste de titulaire au profit de Willy Caballero.

Vidéo

Pizzi : « Ce qu’il apporte est indispensable »


Au Chili, l’écho de ses performances ratées résonne fortement. Pourtant, personne n’imagine sérieusement remettre en question la place du Capitan. À commencer par ses partenaires et surtout son coach Juan Antonio Pizzi qui déclarait en janvier, au plus fort de la tempête : «  Il y a des joueurs qui transmettent de la sérénité par leur seule présence. Bravo fait partie de ceux-là. Qu’il fasse un bon ou un mauvais match, ce qu’il apporte est indispensable. » Et si le fait que Bravo ne soit pas titulaire en club pour la première fois de sa carrière inquiète, les Chiliens se rassurent en regardant de l’autre côté des Andes. En Argentine, Sergio Romero a beau n'avoir joué que dix-sept fois en championnat depuis quatre ans, il est pourtant indéboulonnable avec l’Albiceleste.

En sélection, Bravo a rarement déçu. Certes, il y a bien eu quelques erreurs, mais le natif de Buin a toujours su se relever. À l’image de ce qu’il a réalisé lors de la Copa América Centenario en juin dernier. Aux États-Unis, il connaît un premier tour mi-figue, mi-raisin conclu par une faute de main terrible contre le Panama.

Vidéo

Critiqué à Santiago, le gardien se relève et emmène la Roja avec lui. À partir des quarts de finale, il ferme boutique et n’encaisse plus un seul but. Trois clean sheets, un titre de meilleur gardien de la compétition et une deuxième Copa América en tant que capitaine de la meilleure génération de l’histoire du football chilien. Voilà qui pose un homme. D’autant qu’il y a eu un arrêt énorme sur une tête de Sergio Agüero et cette belle horizontale sur le tir au but de Lucas Biglia.

Vidéo

Pas le seul à se transcender en sélection


Aujourd’hui donc, Bravo est indéboulonnable. Parce que ses 111 sélections en font un monument. Parce qu’il est difficile d’imaginer Christopher Toselli (vingt-huit ans, Universidad Catolica) ou Johnny Herrera (trente-cinq ans, Universidad Chile), ses suppléants qui sont deux gardiens de but assez moyens, lui prendre sa place. Mais aussi parce qu’au Chili, le fait d’être titulaire et performant en club n'a jamais été un critère de sélection comme il peut l’être pour Didier Deschamps. Le Chili a élevé au rang d’art le syndrome Lukas Podolski, dont les performances en club ont toujours fait tache à côté de son rendement sous le maillot de la Mannschaft. L’équipe chilienne est quasiment inamovible depuis la Coupe du monde 2014. Avec Sampaoli ou Pizzi, les joueurs convoqués sont toujours plus ou moins les mêmes, peu importent leurs performances en club ou même le fait qu’ils y jouent ou pas.


Le cas le plus frappant est évidemment celui d’Eduardo Vargas. En 2014-2015, l’attaquant évolue à Queens Park Rangers. Même pas titulaire, il inscrit 3 buts en 21 matchs. Pourtant, il termine meilleur buteur de la Copa América. Rebelote l’année suivante, Turboman n’avance pas une cacahuète avec Hoffenheim, mais il marque 6 fois en 6 matchs lors du tournoi continental ! Et les exemples sont légion, Gonzalo Jara accumule les erreurs avec la U de Chile, mais vient de fêter sa centième sélection. Jean Beausejour ne s’est jamais imposé dans un top club, mais il est indispensable depuis dix ans avec la Roja et vient d’annihiler Messi à Buenos Aires. Jorge Valdivia traîne son spleen aux Émirats arabes unis, mais il redevient le Mago quand il se pare de rouge. C’est ce supplément d’âme insufflé par chacun des sénateurs, et la parfaite connaissance des hommes et du système de jeu qui font du Chili une des sélections les plus fortes du monde, à défaut d’être une accumulation de grands joueurs. Autant dire que Claudio Bravo a encore quelques années dans les bois des champions d’Amérique devant lui.

Par Arthur Jeanne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Qu'est ce qu'il fait qu'il s'est planté à Manchester City?

Pour le peu que je l'ai vu jouer, je l'ai trouvé bon sans toujours être exceptionnel, mais, visiblement, il avait une très bonne cote au Barça...
Sidney_Gobou Niveau : DHR
Au Barça, sa côte était en effet énorme mais il ne supportait plus de ne jouer que les matchs de championnat, laissant les matchs de coupe (et donc matchs européens) à Ter Stegen, d'où son départ.

Il n'a clairement rien gagné au change à City où il ne joue ni l'un ni l'autre. Concernant son éviction, mon interprétation est qu'il a connu un début de saison très poussif, sans jamais véritablement réussir à incarner la prestance/aura/charisme qu'il avait du côté de Barcelone. Ca se ressentait lors de chaque prestation, il semblait clairement manquer de confiance (pas rassurant dans son jeu au pied alors qu'il avait été recruté pour ça, pas rassurant dans ses prises de balle, hésitant dans ses sorties...) et ça l'a petit à petit poussé sur le banc. Enfin pour moi, le vrai problème de fond c'est ça. Après y'a peut-être des suiveurs de City ou de la BPL qui en savent plus mais dans tous les cas ça ressemble à une très mauvaise opération tant pour le joueur que pour le club.
A Barcelone il était tout simplement monstrueux. Pour moi, bien meilleur que Ter Stegen à l'époque.
Cf sa performance lors du match aller contre le Real l'année dernière. Le Barça gagne 4-0 mais le meilleur jouer du match c'est lui, ça aurait pu faire 4-4.
2 réponses à ce commentaire.
Franczeska1
Intéressant article <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5bkqdf_osiolki_animals?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
il y a 5 heures Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 il y a 9 heures La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) il y a 10 heures Une remontée historique des Seattle Sounders 18
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 4
Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41 vendredi 30 juin Percuté par un scooter, il rattrape le chauffard grâce à ses coéquipiers 18