1. // Coupe des confédérations
  2. // Demies
  3. // Portugal-Chili (0-0, 0-3 tab)

Bravo Bravo !

Dans un duel où les coups bas auront pris le dessus sur le beau jeu, le Chili est venu à bout du Portugal aux tirs au but. Merci qui ? Merci Claudio Bravo, qui a repoussé les tentatives de Quaresma, Moutinho et Nani. Comme ça.

Modififié

Portugal 0-0 (0-3 tab) Chili



L’atmosphère est tendue, les deux capitaines sont les moteurs de chaque sélection par leur discours, qui s’avère déterminant dans ce type de situation. Cristiano Ronaldo d’un côté, Claudio Bravo de l’autre. L’épreuve des tirs au but, tant redoutée par chaque équipe, va donner le nom du premier qualifié pour la finale de dimanche. Vidal ? Contre-pied parfait. Quaresma ? Sorti par Bravo. Aránguiz ? Contre-pied parfait. Moutinho ? Sorti par Bravo. Alexis ? Contre-pied parfait. Nani ? Sorti par Bravo. Fin du suspense, merci capitaine.

Le casse de Kazan


Fernando Santos se signe au moment où les hymnes prennent fin, comme un rituel afin de permettre au Portugal de forcer le destin. Une protection divine dont la Selecção das Quinas a bien besoin, privée de deux titulaires en défense avec Pepe et Raphaël Guerreiro. Bien entré dans son match malgré la frappe écrasée d’André Gomes, Rui Patrício se mue ensuite en sauveur grâce à une sortie parfaite pour boucher l’angle de tir d’Eduardo Vargas. En bon berger, Cristiano Ronaldo répond à la bergère chilienne d’une superbe passe vers André Silva, mais le néo-Milanais bute sur Claudio Bravo, aussi impassable qu’impassible. Après dix premières minutes d’une grosse intensité, Arturo Vidal se lance dans son art favori, le trash-talking, et les deux clans se regardent dans le blanc des yeux.

Aux actions dangereuses succèdent les liaisons dangereuses. William Carvalho pose un tampon sur Pablo Hernández, Gonzalo Jara s’essuie les crampons sur la cheville d’André Silva, mais aucun de ces hommes libres ne parvient à faire une infidélité à ce score nul et vierge. Par deux fois, Charles Aránguiz possède un droit de cuissage sur la défense lusitanienne, mais les mailles du filet se refusent à sa fougue pourtant évidente. Moins en vue sur son côté, Alexis Sánchez multiplie les pressings hauts pour gêner les relances portugaises. Le match évolue vers un faux rythme, dont la Roja profite au maximum pour se montrer menaçante. Excédé par le traitement infligé à son égard, André Silva récolte un carton jaune pour protestation. Des paroles, mais peu d’actes. Kazan attend encore son prince charmant.

Santo Rui Patrício


La pause sert davantage aux Portugais qu’aux Chiliens, dont les jambes sont coupées dès le démarrage du second acte. Plus créatifs, les coéquipiers de CR7 voient un premier frisson parcourir leur échine au moment où Vargas tente un retourné acrobatique que seul Rui Patrício parvient à détourner de sa course vers le but. Encore une fois à réaction, les Portugais répliquent par leur quadruple Ballon d’or, dont la frappe est repoussée avec peine par Bravo. La théorie du coup pour coup est d’actualité, et au regard de la qualité des deux blocs, la tendance est à ce que le moindre but s’avère décisif pour s’inviter en finale. Du côté des champions d’Europe, les anciens Nani et Ricardo Quaresma viennent apporter du sang-froid dans un match où l’atmosphère s’électrise au fil des minutes. Cristiano Ronaldo doit se rendre à l’évidence : son talent intrinsèque est insuffisant pour qualifier son Portugal sans l’aide de la prolongation.

La cartouche d’Alexis, le pétard de Vidal


Désireuse d’un peu de rab, la partie est proche de basculer pour le Chili quand Mauricio Isla adresse un centre vers Alexis Sánchez, dont le smash de la tête permet à la balle de frôler le montant d’un Rui Patrício touché par la grâce. La fatigue se lit sur les visages de tous les joueurs sur le terrain, et Juan Antonio Pizzi détient l’avantage de sélectionner des joueurs frais afin d’envisager une éventuelle séance de tirs au but. Sans scooter pour faire le pitre, Eliseu quémande un coup franc, mais l’arbitre ne veut pas entendre parler de faute. José Miguel Fonte crochète Francisco Silva dans la surface ? Pas de faute. Vidal et Rodríguez tapent tous les deux les montants du béni Rui Patrício, preuve que les tirs au but étaient le meilleur moyen de décider quelle sélection posséderait la meilleure forteresse. Cinq lettres suffisent : Bravo.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

AH AH Ronaldo 2 qui voulait comme d'hab tirer en dernier pour la gloire (ca va ca va je sais que le dernier tireur est aussi celui qui a le plus de pression...si il y a égalité), raté mon pote, calotte de Bravo sur ta bouche!
Note : 1
N'était-ce pas déjà le cas en 1/2 finale de l'Euro 2012 ?

Je crois qu'il était dernier tireur mais que l'Espagne s'était imposée avant...
The Chosen One Niveau : CFA2
Faut arrêter avec la légende de celui qui tir le dernier est le mec qui a le melon et veut toute la gloire

Le meilleur tireur frappe soit le premier, soit le dernier tout simplement.
Jacky du Bled Niveau : Loisir
Ça paraît plus logique de faire tirer le meilleur tireur en premier. Surtout que là le tir de Quaresma était tout moisi. Mais il doit y avoir des enjeux qui m'échappent, et comme toi je pense pas que ça soit spécialement un signe comme quoi Ronaldo a le melon (et pourtant ce ne sont pas les signes de cette affirmation qui manquent)
The Chosen One Niveau : CFA2
Tu fais frapper le meilleur en 1er ou en dernier, les 2 se valent

En premier parce que s'il marque Il donne une bonne dynamique


En dernier, parce que s'il y a égalité ou le penalty de la gagne Il y a énormément de pression et tu veux pas un guignolo pour le frapper
Boxe-to-Bosse Niveau : DHR
Sans vouloir t'offenser... Qu'est-ce que tu dis comme conneries à chaque fois.

Je t'ai jamais vu poster quoique ce soit d'intelligent sur le forum.

Evidemment que Cristiano Ronaldo frappe en dernier pour avoir la gloire du but décisif. Franchement, vu l'insupportable ego du personnage, ça t'étonnes ?

Le meilleur tireur frappe en premier. En dernier, il vaut mieux garder sous le coude un bon tireur. Les bleus époque 98 le faisaient, avec deux excellents tireurs en premier (Zidane et Djorkaeff) et Blanc en dernier, plus le vice de caser un gaucher en troisième (Lizarazu). C'était rôdé. Mais le premier tir conditionne la pression subie par les tireurs suivant (si c'est loupé, le troisième tireur a potentiellement un penalty décisif).

Donc ouais, CR7 fait chier tout le monde avec ses caprices de Diva. D'ailleurs hormis contre l'Angleterre en 2004 et en 2006, qui, je crois, n'a jamais éliminé personne aux tirs-au-but, le Portugal a pas perdu toutes ses scéances depuis dix ans ?
marchisio del grillo Niveau : CFA2
La Pologne l'année dernière?
Pandurovic
Djorkaeff ne tire pas contre l'Italie en 1998, c'est Lizarazu qui est en deuxième !
Y a pas de premier ou dernier. Tu fais tirer les spécialistes en premier, c'est d'une logique qu'un enfant de primaire peut saisir !
Et tu prends la frappe en premier pour essayer de faire la course en tête, mais là ça dépend du tirage au sort ....
Ce commentaire a été modifié.
The Chosen One Niveau : CFA2
Box to box

Merci pour ton commentaire plein de condescendance

Je prend note de ton intelligence supérieur et de ta connaissance en matière de football qui a force de loi

Tu as le melon aussi gonflé que le portugais que tu critiques mais contrairement à toi, Il peut se permettre de l'avoir au regard de sa carrière par contre toi j'en suis moins certain ..
Quaresma râte rarement ses penaltys.
el.maestro Niveau : CFA
Chosen one, son comm est peut être condescendant', il n'en est pas moins juste concernant Ronaldo. Vu l'ego du bonhomme on sait pertinemment qu'il veut toujours le dernier tir au but. Ca n'enlève rien à ses immenses qualités footbalistiques, mais CR a toujours voulu que la gloire des victoires soit majoritairement sur lui, d'où le fait qu'il tire toujours les derniers penos.
Ces qu'on pourrait te reprocher sur ce post, et de manière générale, c'est que tu n'acceptes jamais un semblant de critique sur Cristiano (de ce que je peux voir en tout cas). Pourtant il n'est pas question ici de dénigrer ses qualités de footballeurs, simplement de pointer du doigt son principal défaut: son ego, qui lui fait parfois oublier que le foot est un sport collectif.
C'est tout à fait ça. Y a juste qu'à se rappeler des "têtes" qu'il peut faire après avoir marqué un 5ème penalty décisif. Persuadé d'avoir porté le match à lui tout seul, de l'avoir gagné uniquement grâce à son "talent" même si il a fait un match pourri.

Je reconnais la qualité du footballeur, de l'athlète... mais je n'accepterai jamais cette mentalité de merde, même si c'est peut-être ce qui l'a amené à être si haut.

"L'homme humble ressent des choses qu'ignorent les plus puissants..."
Carlos Henrique Reposa Niveau : DHR
Je pense aussi que ce match montre aussi comment ronaldo n'est pas décisif quand il n'a pas une équipe taillée​ sur mesure autour de lui.
Certes il est un très bon joueur, redoutable d'efficacité (pas dans ce match) mais à mon avis il ne mérite pas tous ses éloges.
The Chosen One Niveau : CFA2
C'est pour ça qu'il a ete décisif l'été dernier quand le Portugal avait besoin de lui, Hongrie, Croatie, Pays de Galles
T'as pas compris,il est le capitaine de l'équipe,c'est comme ça que l'on fait...on motive les troupes,on distribue les rôles tout en assumant le plus difficile,le dernier tir ,qui peut-être determinant ou pas...
En gros,le capitaine tire en dernier,si nécéssaire.
D'ailleurs,celà va à l'encontre de la théorie 'Ronaldo> Ego++' . Si vraiment il avait le boulard,il les tirerait systhématiquement en premier,ce aui n'est pas le cas en Selecçao.
16 réponses à ce commentaire.
Note : 1
Bon, c'est mérité pour le Chili, on va pas se mentir. Notamment avec les prolongations et le péno non sifflé. Mais j'ai trouvé le Portugal plus séduisant que lors de l'Euro ce soir. Je pense que la présence de Bernardo y est pour quelque chose. Quel classe ce joueur.

Bravo a, en quelques minutes et 3 arrêts, évacué toute la frustration de sa saison.
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : CFA2
Je suis bien d'accord. Je n'ai pas vu le Portugal à ce niveau une seule fois pendant l'euro!
Par contre, j'étais SUR qu'ils allaient gagner les pénos. Après la moule qu'ils ont eu en prolongations (penalty oublié, combo poteau-barre), ça ne pouvait aller que dans leur sens. Mais non.
Du coup, je l'ai mauvaise qu'ils aient aussi bien tiré contre ma Pologne et qu'ils aient aussi mal tiré leurs tab ce soir.
En géneral,le Portugal n'est aussi fort que son maillon le plus faible. Contrairement à ce que beaucoup pourraient croire,ce n'est pas une équipe basée sur des personalités,mais bien un collectif,où même Ronaldo défend.
Sûrement un des matches de sa vie,pour Bravo.
Bravo! bravo brav bra br b b ... J'essaye de mettre un 'Delay',sûr le texte,pas évident...!
2 réponses à ce commentaire.
Mountains made of steam Niveau : Loisir
Le Portugal, c'est quand même de la merde en barre!
Champion d'Europe, putain!
Quelle honte, cette équipe, quelle honte!
Note : 1
Ils ont certes quelques joueurs bien bien surcotés mais dans le jeux, ils pourraient proposer bien mieux quand même les Portugais. C'est triste à voir.
Mountains made of steam Niveau : Loisir
@rty
C'est pour ça que je me plains du jeu du Portugal parce qu'ils ont les joueurs pour en créer.
La Grèce 2004, aucun reproche à lui faire, c'était une petite équipe sans joueurs.
Ça m'a rappelle une certaine équipe de France.
À croire que Santos est un "pragmatique" !
Gunner's Dude Niveau : CFA
Note : 7
Tu as eu le droit à un +1 : tes trolls anti-portugais ont nettement plus de succès que tes trolls anti-français. Pour ma part, je suis déçu : je ne m'attendais pas à ce que tu flattes les franchouillards du site.
D'autant plus que si le Portugal était faible pendant l'Euro, il n'y avait rien de véritablement honteux. Cette équipe était aussi faible que le niveau général de cette compétition. Rien de bien scandaleux.
mixmaster Niveau : DHR
Je pensais pas que la haine des portugais était forte au point de mettre des +1 à ce type ! Surtout que c'était pas brillant, mais bien mieux qu'à l'Euro !
Ce commentaire a été modifié.
chauve sourit Niveau : DHR
Les Français en veulent encore aux Italiens à cause d'une défaite en finale -méritée pour moi- vieille de 11 ans.
Alors imagine 2 secondes une défaite à cause d'un but d'Eder, il y a de quoi les blacklister pour quelques décennies.
Jemincruste1 Niveau : National
"La haine des portugais". Rien que ça.

De la rancoeur tout au plus.
mixmaster Niveau : DHR
Tu me diras, je détestais les grecs jusqu'à l'année dernière, puis on a gagné de la même façon qu'eux et tout a changé !
Jemincruste1 Niveau : National
La finale 2006 n'a rien à voir.

On y a atteint des sommets de tension, d'Histoire, de dramaturgie entre deux nations intrinsèquement et magnifiquement rivales.

France-Italie, c'est pour beaucoup (dont moi) le Graal du match international.

Les italiens ont tout juste commencé à sécher leurs larmes de 2000 en 2006...

France-Portugal, c'est bien moins haut. Et 2016 ne m'a rien fait ressentir de spécial à part de la déception le soir même. Je pense que les portugais ont été plus heureux que les français malheureux. La puissance émotionnelle d'un premier titre international sans doute.
chauve sourit Niveau : DHR
Peu importe l'adversaire ou la compétition, perdre en finale à domicile qui plus est, à cause d'un mec qui ne met pas un pieds devant l'autre habituellement a de quoi frustrer.

Surtout quand on prends en compte le poteau de Gignac et la main imaginaire de Koscielny juste avant.
Mountains made of steam Niveau : Loisir
Tout à fait, je m'incruste.
Comparer les 22 protagonistes de 2016 à ceux de 2006, c'est insulter le foot.
Mountains made of steam Niveau : Loisir
Oui mais la France a tellement volé les allemands que ce n'était que justice.
chauve sourit Niveau : DHR
Tu ne dois pas aimer l'Atletico puisque la France a joué de la même manière.
Note : 4
+1 à Jemincruste1

Rien à voir entre les finales 2006 et 2016.

Intensité, jeu, dramaturgie, la première est digne de France-RFA 1982.
Celle de 2016 c'est au mieux un Stoke-Sunderland de fin de saison, quand les deux équipes n'ont plus d'enjeu.
(je sais, c'est - un peu - éxagéré)
La Ruud, on est bien d'accord pour une fois ! France-Allemagne à l'Euro on peut le rejouer 100 fois, les Allemands gagnent 99 fois mais bon, ce soir-là les dieux du foot étaient avec la France...
Ce commentaire a été modifié.
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
Note : 5
2016, je m'en suis remis vachement vite. Cette compétition était tellement IGNOBLE, que j'ai jamais réellement vibré.

Jamais vu une compétition aussi nulle, des matchs chiants à mourir, le système des meilleurs troisièmes qui détruit tout le spectacle, des équipes qui prennent ZERO risque... A part sur le but de Payet contre la Roumanie, et les quelques situations chaudes en finale, j'ai jamais été comme un fou chez moi devant la télé, comme je peux l'être pendant un match du PSG en LDC.

Cette compétition était tellement pourrie que la gagner n'avait presque pas d'intérêt. Même notre parcours n'avait rien d'exceptionnel.

2006, en revanche, c'est une autre histoire. On tape l'Espagne, le Brésil, le Portugal... Et puis Zizou, quoi.

Là pour le coup il y avait quelque chose de beau dans la victoire : La légende qui sort de sa retraite, marche sur l'Espagne, danse la Samba contre le Brésil et claque une panenka en finale devant des milliards de personnes.

Imaginez s'il avait gagné sa deuxième CDM dans ces conditions... c'est quand même plus classe qu'une victoire après avoir sorti une Islande cramée, une Irlande à 10 et l'Albanie à la 90 ème.

Puis il y a ces deux coups de têtes, l'un repoussé par la main de Gigi, l'autre par le torse de Materrazzi, qui viennent renforcer la dramaturgie de la défaite.

Voilà pourquoi Italie 2006, c'est 10 fois pire que Portugal 2016.
Jemincruste1 Niveau : National
Le simple fait de me souvenir de ce 12 juillet 2006 ravive en moi un sentiment de douleur et de tristesse mêlées à une douce nostalgie des très grands matchs internationaux sublimés par les très grands joueurs.
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
*cet euro.
Mountains made of steam Niveau : Loisir
La France a joué comme la Grèce, elle a garé le bus, n'a même pas eu d'occasions de but jusqu'au péno insifflable finalement sifflé alors que Pogba démonte Kroos dans la surface et rien du tout.
C'est là que ça se joue, en plus de l'absence de Hummels, de Gomez, la non sélection de latéraux et d'avant-centres de la part de Low.
Mountains made of steam Niveau : Loisir
Puis, franchement, c'est limite rendre service à la France que de ne pas gagner cette compétition ignoble.
La France a joué à peu de chose près comme le Portugal.
Contre Les grosses équipes elles ont garé le bus. Contre les petites, elles n'ont pas réussi à faire le jeu.
Je ne suis (quelle surprise) pas d'accord.
La France a presque autant tiré (17 à 15), et a plus cadré (6 à 7). Ça reste des stats, mais ça veut dire ce que ça veut dire. Après j'entends bien, tu dis "pas eu d'occasions de but jusqu'au péno", mais le péno est à la 45e, pas à la 89e.
L'Allemagne a dominé dans le jeu, je suis bien d'accord, d'où la possession, mais n'a finalement pas produit grand-chose.
Quant au pénalty, je ne vois pas comment il est insifflable, mais ça, ça a déjà été discuté des centaines de fois ici et ailleurs, on ne va pas recommencer.
Ce dont on a moins parlé par contre c'est du carton rouge qui aurait dû sortir de la poche de m'sieur Rizzoli à destination du sieur Emre Can, déjà averti, sur l'action du pénalty.
[img]https://i.gyazo.com/80e7ac4e8c860b956015e2a684f7824a.png[/img]
J'ai pas la version gif, mais l'essuyage de crampons est réel, et la balle est à l'opposé, comme le prouvent les charmantes têtes blondes qui contemplent le désastre schweinsteigerien.
Ce commentaire a été modifié.
chauve sourit Niveau : DHR
@Mitsuo
La France à l'Euro 2016 est l'équipe:
-qui a marqué le plus de buts
-gagné plus de duels
-heurté le poteau/transversale le plus de fois

Quant au stats de France-Allemagne, la France a eu un 16 tirs (dont 7 cadrés) et l'Allemagne 17 tirs (dont 6 cadrés).
Ça fait beaucoup pour une équipe qui gare le bus non?
Compte tenu de ces chiffres, je pense que nous sommes d'accord pour dire que ça n'a rien à voir avec le Portugal.

Source: http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2016 … index.html
Ouais et l'équipe du Portugal est celle qui a tiré le plus.

Cimer Les Stats.

tu peux faire dire tout et n'importe quoi en te basant des stats sans analyser le contenu.
Par ailleurs le parcours du Portugal est tout de même plus difficile que celui de La France.
En poule certes on a une relative similitude de niveau. Le Portugal finit 3 eme. La France première mais sauvée par des buts de fin de matchs pour Les deux premiers matchs et match nul et vierge pour le dernier.
En phase Finale, j'estime que Croatie + Pologne + Pays de Galles restent tout de même supérieur à Irlande + Islande + Allemagne.
Mountains made of steam Niveau : Loisir
Les frappes, c'est l'argument risible par excellence.
Une D4 pourrait jouer le Real et avoir autant de frappes.
De plus, j'ai dit " Jusqu'au péno"
Suffit de se souvenir des commentaires TV jusqu'au corner qui amène le péno pour s'en rendre compte.
Franchement, c'était honteux pour une équipe qui joue à dom, pas le souvenir d'avoir déjà vu ça.
Tout ça sans rentrer dans les détails des 2 pénos non sifflés sur les allemands, de la main de Schweini qui est à 10 cm de la tête d'Evra.
Le pire, c'est que 2 mois plus tard, t'as un péno nettement plus valable non sifflé contre Kos contre les PB.
Délirant l'arbitrage actuel en faveur de l'EDF!
Laisse Ruud, on a des oeillères et on veut pas admettre que La France méritait de gagner...
gwynplaine76 Niveau : CFA2
Le 9 juillet.
Le 12, c'était en 98.
chauve sourit Niveau : DHR
Vous avez dit que la France avait un jeu semblable au Portugal : "j'attends derrière, je balance devant en espérant un miracle".

Je vous prouve que non chiffres à l'appui mais vous continuez dans vos raisonnements absurdes, c'est juste de la mauvaise foi.

@Mirko, tu me parles du parcours, mais tu sembles oublier que la "dernière grande EDF" selon vous, a bien failli ne pas sortir des poules en finissant 2ème de son groupe derrière la Suisse en 2006 (bilan 2 nuls, 1 victoire). Ce n'était que le Togo et la Corée du Sud, donc ça veut dire que c'est une EDF de peintres puisqu'ils n'ont pas gagné les trois matchs 4-0.
Les matchs internationaux sont plus serrés et c'est normal, rares sont les sélections à avoir des automatismes comme en club.

Pour revenir à 2016 ce n'est pas la faute des Français si les Anglais se sont pris pour des cadors et sont tombés dans le piège Islandais au lieu de nous offrir un beau France-Angleterre en quart.
Pour info, la même Islande qui fini devant le Portugal en poule.

Tu me parles du contenu du match contre les Allemands mais j'imagine que tu oublies volontairement que le but du 2-0 fait suite à un pressing haut réussi.
Ça ne ressemble pas beaucoup à la tactique d'une équipe qui joue à 10 derrière.
Quand c'est l'équipe de Simeone on crie au génie.

@Ruud les 15 première minutes du match sont dominés par la France, souviens toi de la frappe de Griezmann qui fait suite à une combinaison avec Matuidi.
L'argument des frappes permet simplement de prouver que l'EDF à apporté le danger dans la surface adverse, d'ailleurs le corner du penalty fait suite à une occasion franche.
On ne gagne pas de duel si on subit les évènements ou si on garde le bus, d'où l'utilité de cette stat. Tu veux une preuve? La fin de match du PSG le jour du fameux 6-1.
Tu n'as pas souvenir d'une équipe qui s'est fait dominée par une plus rôdé ?

Facile:
-L'Allemagne contre l'Espagne en finale de l'Euro 2008
-Les Pays-Bas face au même adversaire en 2010
-Ou encore l'Italie en finale de l'Euro 2012

Je continue ?
chauve sourit Niveau : DHR
On ne gagne pas autant de duels si on subit les évènements ou si on gare le bus*
Au contraire, si tu gares le bus, tu passes ton temps à défendre et à gagner des duels.
C'est pas parce que tu gagnes des duels que t'es forcément dominateur.
Les 2 meilleures équipes de l'Euro se sont entretuées en quarts. La France, son parcours ultra favorable, ses jours de récupération en plus, et ses victoires à l'arrache contre les terribles roumains et albanais, ne méritait rien de plus sur cet euro que les portuguais.

Arrêtons un peu avec cette frustration et cette aigreur...
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
Note : 3
Je doute que Ruud soit dégoûté de la défaite française:-)
Mountains made of steam Niveau : Loisir
Pour tout dire, Raviere.
J'ai trouvé la victoire française en demie honteuse, plus que tout ce qu'on peut imaginer.
Rarement vu une équipe aussi peu méritante gagner un tel match.
Du coup, j'étais pour le Portugal et je m'en suis senti honteux tellement sur cette finale là, la France méritait plus.
Mon sentiment profond, c'est que l'Allemagne se trouve à des galaxies au dessus du reste de l'Europe et du monde.
C'est juste Low leur problème.
Jacky du Bled Niveau : Loisir
Je suis entièrement d'accord avec toi sur le parcours de la France. Mais d'un autre côté je me dis que ça faisait du bien au milieu d'une année bien triste d'avoir une équipe de France qui aille loin et qui rende les gens heureux (dont une grande partie de footix on est bien d'accord). Si j'étais le premier grincheux à critiquer l'edf pour son jeu et les choix de Deschamps, je me suis aussi demander, en voyant des milliers de gens faire la fête dans les rues après la victoire contre l'Allemagne, si c'était pas surtout pour ça qu'on aimait le foot.
Donc cette victoire du Portugal, en plus d'avoir été (légèrement plus) honteuse au vu du parcours proposé, m'a surtout foutu les boules parce qu'elle a privé de nombreuses personnes que je connaissais d'une joie immense
mara donna des frissons Niveau : CFA
Oui , mais si tu veux peser les joies, il n'y a pas de comparaison avec la joie des portugais qui n'avaient rien gagné auparavant, donc vive la joie portugaise.
Mountains made of steam Niveau : Loisir
-3
Le Val de Marne se réveille!
Le pire dans tout ça c'est que la glorieuse nation des pays-bas n'a pas pu se qualifier dans cet euro en bois!

Après quand je reste objectif je ne vais pas défendre le jeu portugais et honnêtement je suis bien content qu'ils aient perdu hier car ça va leur permettre de pas tomber dans la confiance de l'équipe qui gagne ce vrai trophée en bois qu'est la coupe des confédérations!

Après sur la victoire à l'euro je n'arrive pas trop à comprendre les avis ici, franchement peu d'équipes ont gagné des compets en jouant bien même tes hollandais étaient pas toujours très beau à voir en 2014 et 2010 (alors oui ils ont le mérite de bien jouer au moins un match à chaque fois) mais bon même l'Espagne 2010 ce n'est pas des victoires écrasantes à chaque match...

La seule critique que j'accepte c'est "putain c'est triste que ce soit cette équipe qui gagne et pas celle de 2000-2006" sur ça je suis d'accord mais j'ai l'impression que c'est une récurrence du foot, Pourquoi la France ou le Brésil 1982-1986 perd pour voir des équipes dégueus gagner en 1994-98-02 pourquoi l'argentine 78 gagne sa sale coupe du monde mais pas les magnifiques alibiceleste de 2002 et 2006...On peut en faire pas mal d'autres. C'est la cruauté de ce sport, ce qui fait qu'on l'aime aussi je pense.
Ce commentaire a été modifié.
chauve sourit Niveau : DHR
Merci pour ce commentaire plein de sens ruicosta10.
39 réponses à ce commentaire.
 //  23:11  //  Aficionado du Togo
Note : 2
c'est mérité rien à dire, sinon la vidéo c'est totalement bidon!
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 6
Non c'est la façon dont la FIFA l'utilise qui est bidon..
1 réponse à ce commentaire.
Comment je me suis fait chier devant ce match...
mis à part quelques fulgurances y avait beaucoup d'imprécisions.
Faut vraiment La supprimer cette compèt. Les joueurs vont être complètement cramés.

Mention spéciale au sélectionneur chilien qui attend la deuxième mi temps de la prolong pour faire son deuxième changement...
C'est dommage car j'ai vu deux equipes très tecniques et avec envie de gagner le match, chacun a sa manière, et dominateurs du match à son tour.. Peut être qu'il faillait être que chilien ou portugais pour sentir la tension dans l'ambiance
Carlos Henrique Reposa Niveau : DHR
Ni chilien ni Portugais et j'ai vraiment aimé le match, une bonne bataille que les​chiliens méritaient de gagner
disons que c'était très étrange. Des phases où ça allait vite mais le dernier geste était foiré lamentablement. Et des phases où c'était plus dur.
Il y a eu je trouve beaucoup d'imprécisions dans la surface.

En soit y a beaucoup pire comme match (genre ceux de l'EDF), mais je m'attendais à mieux au vue des effectifs etc.
3 réponses à ce commentaire.
C'est moi ou le site a buggé comme les tireurs portugais ?!
Ce commentaire a été modifié.
Psychedelic Train Niveau : CFA2
Ouais, je comprends pas les commentaires qui refont l'histoire avec de la sauce béchamel mayo ketchup, juste à faire gerber. Un titre et ç'aurait été le plus mérité de tous, ahah. Parfois j'ai envie de chier à la gueule des gens, mais là juste une envie de pisser pressante, Vedett IPA rules. Peace!
Vedett IPA, tu fais plaisir ami !
Cheers
2 réponses à ce commentaire.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 3
Ca fait un certain nombre d'années que je regarde du foot et des séances de TAB.. Pourtant, j'ai pas le souvenir d'avoir déjà vu un gardien faire un 100% et encore moins une séance se terminer après 6 tirs..
Improbable !
gwynplaine76 Niveau : CFA2
Duckadam, le gardien du Steaua Bucarest, en finale de la C1 1986.
gwynplaine76 Niveau : CFA2
AUto-correction: lors de cette finale, Duckadam a arrété 4 TAB de suite, le Steaua s'imposant 2-0 lors de cette séance. https://youtu.be/qlCUNL3yQN0
la preuve que ça reste rare
Donnie_Brasco Niveau : CFA2
Bresil-Paraguay en CA, 2-0 aux TAB pour les guaranis, c'etait pire en fait
Note : 2
Je ne sais pas si le gardien avait fait un sans faute, mais je crois que Ukraine-Suisse en CM2006 s'était terminé à 2-0 aux tab pour les Ukrainiens...

La Suisse quittant le tournoi après quatre matches, sans avoir encaissé le moindre but. Pas mal, dans le genre neutre.
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : CFA2
Italia90, je crois que c'est 3-0 aux tab pour l'Ukraine.
saddam_usain_bolt Niveau : CFA2
Van der Sar lors du Community Shield 2007 entre Man U et Chelsea :)
Ruffier vs. Lorient en CDL, 2 arrêts et un tir à côté si je me souviens bien.
zinczinc78 Niveau : CFA
 //  09:46  //  Supporter de Bordeaux
Si Ruffier n'a pas arrêté le tir à côté, ça compte pas !
9 réponses à ce commentaire.
J'aime beaucoup la nouvelle raie de Cristiano Ronaldo. Quelqu'un sait à quel tarif je peux me faire la même? Si possible m'indiquer le prix enfant. Merci.
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
Note : 12
10€ chez le rebeu, 35 chez Franck Provost.
Mountains made of steam Niveau : Loisir
8 chez les pakis et en plus, vu qu'ils coupent avec 2 paires de ciseaux, c'est torché en 3mn.
Psychedelic Train Niveau : CFA2
Gratos avec un mirroir et une tondeuse.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
 //  07:43  //  Amoureux du Qatar
8 chez Diagonal et c'est propre.
4 réponses à ce commentaire.
Je suis pas super convaincu par Pizzi. Le réservoir chilien n'est certes pas énorme mais il a pas l'air de faire beaucoup tourner / reposer les cadres.

Surtout je trouve que ça manque d'un organisateur haut sur le terrain, c'est vraiment pas le rôle de Vidal. Le losange du milieu 2015 était vraiment parfait pour cette équipe. Valdivia est revenu à Colo Colo et j'espère qu'il sera du voyage en 2018. Même s'il se fait vieux, c'est pas le profil de joueur qui souffre de l'âge, et il éclairerait un peu le jeu chilien.

Au fait il devient quoi Mati Fernandez ?
PAULOMALDINI3 Niveau : DHR
Il est au Milan AC et il a du mal à retrouver son niveau de la Fiorentina surtout depuis sa grosse blessure.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
T'as pas tort, Peewow, :). Je te rejoins. Il manque un plus de créativité. Valdivia? Mmmm... Je pense plutôt à Orellana. Espérons qu'il "revienne" vraiment cette saison au Valencia.
2 réponses à ce commentaire.
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
Note : 2
Nani, tu devrais avoir honte pour cette course en mode Zaza. Comment tu peux tirer un pénalty de cette manière?

Sinon, ce Chili est toujours aussi plaisant à voir jouer.

L'intensité, la vitesse, l'envie, les relances toujours propres même dans des situations chaudes, la volonté de construire, la grinta...

J'adore cette équipe. Même pour un 0-0 je me suis pas ennuyé.

J'espère qu'ils iront au bout, ça change des équipes qui prennent aucun risque et qui misent sur un coup de chatte pour marquer.

Je continue de mettre une pièce sur eux l'année prochaine.
RomsteakGary Niveau : CFA2
Y a sûrement un "laboratoire" de chercheurs, à mi-chemin entre Opta et CIES, qui aurait fait une étude sur la probabilité de réussite d'un tir au but en fonction de la course d'élan.

Et la terrible vérité qui en ressort est la suivante : fais pas le con, et la balle est au fond.

Un corollaire existe : quitte à rater, autant se faire oublier.
1 réponse à ce commentaire.
chauve sourit Niveau : DHR
Aucun tir converti, pathétique quand même.
Sérieusement, y'a personne pour sortir W. Carvalho de la Liga Sagres ?
 //  23:34  //  Amoureux de la Bolivie
pour faire quoi ?
Parce que c'est son destin.
Arsenal était dessus à une époque. Il leur ferait du bien...
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : CFA2
A Bristol avec Dhiedhiou, il serait bien.
Ah non,pas Arsenal !
Liverpool ou MU,oui.
5 réponses à ce commentaire.
Jemincruste1 Niveau : National
Le Chili, c'est vraiment bien ce qu'ils font.

Une belle Coupe du Monde 2014, deux (premières !) Copa America de suite, une finale de Coupe des Confédérations..

De la grinta, du talent, de la solidarité, une belle intelligence de jeu, de la force psychologique (deux séances de TAB cruciales gagnées en douze mois)...

Une vraie belle sélection qui s'affirme de plus en plus parmi les cadors historiques brésilien, argentin et uruguayen.

Medel, Isla, Vidal, Alexis, de beaux leaders TOUJOURS dans l'esprit et à la hauteur d'une sélection nationale.

Cette équipe a une belle Histoire à présent. Vivement la Coupe du monde 2018 pour laquelle ils feront office d'outsider sérieux s'ils y arrivent dans de bonnes dispositions.

Cette Roja a une âme, tout ce qu'il manque à nos bleus depuis longtemps, malgré une finale d'Euro récente.
Mental et combativité au max pour cette équipe. Beaucoup de joueurs dans le 11 de départ sont au sommet de leur carrière.

Pas étonnant que ce Chili constant et endurant est dans un très bon cycle, passant de la 30ème à la 4ème place au classement FIFA en 4 ans.

Même Vargas, que je pensais être un attaquant moyen/bon, est très affuté et complémentaire dans le schéma offensif du Chili.
Jemincruste1 Niveau : National
Vargas semble être de la trempe des joueurs qui ont du mal à s'affirmer dans un club sur le long terme mais se subliment toujours en sélection.

Une catégorie de joueurs dont le symbole est Podolski.
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : CFA2
Quelqu'un qui prend comme référence le classement fifa devrait être puni. Avec une peine du genre "assister à un débat politique de 4h entre Julian Palmieri et Serge Aurier, non sous-titré."
Le problème du Chili, c'est que cette génération dorée n'a pas de nouvelle génération qui arrive et qu'elle connaitra un creux dans la prochaine décennie à venir. Alors, profitons de celle-là tant que ça dure !
Ce commentaire a été modifié 3 fois.
 //  01:39  //  Amoureux de la Bolivie
Note : 1
c'est un peu le lot de l'histoire du football chilien. Après chaque bonne génération et résultats probants, c'est la chute puis la reconstruction vers de meilleurs résultats. Il n'y a pas une certaine continuité ou un minimum de constance à un certain niveau, la rupture est souvent sévère. Et puis la, ils tutoient les sommets, la chute ne sera que plus dure.

Les Salas et Zamorano jouent la coupe du monde 1998 après de longues années d'une certaine "traversée du désert" dans les 80s/90s (bien qu'agrémenté de sursaut comme une finale de Copa America 1987). Ensuite, un dernier carré à la copa america 1999 et après la chute terrible : 10 ème et dernier des qualifs de la coupe du monde en 2002 ! Et puis il a fallu reconstruire de nouveau, et attendre Bielsa avec une campagne de qualifs en 2010 d ehaute volée et l'affirmation depuis 2014.

La WC 2018 et la Copa America 2019, ça semble la fin programmée de l'hégémonie chiliennne en AmSud (qui était, il faut le dire, inédit et historique)... Mais on en aura bien profité !
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
 //  07:52  //  Amoureux du Qatar
Y aura très probablement pas d'hégémonie péruvienne mais le Pérou est à suivre ces prochaines années! Ricardo Gareca fait de belles choses avec les moyens du bord. Il faudrait certes un miracle et un concours de circonstances favorables mais ils peuvent encore choper la place de barragiste.

Et curieux de voir ce que va donner la nouvelle génération venezuelienne, à moins que ce soit juste de la poudre aux yeux... un peu comme la génération colombienne du Sudamericano 2015.
6 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié 3 fois.
 //  23:31  //  Amoureux de la Bolivie
Note : 2
Le Portugal a joué 15 minutes en 1ère mi temps et 15 autres minutes en prolongation bien peu, mais comme à son image de l'Euro, ça reste solide défensivement, patient et une contre-attaque peut leur sourire sur un malentendu et avec un peu de chance. Les 3 Silva ont été les meilleurs, surtout Bernardo qui est l'atout technique, et Adrien pour réguler le milieu malentouré par Andre "inutile" Gomes qui a multiplié les mauvais choix offensifs et William "zéro rique" Carvalho.

Bien que cramé, le Chili a mis le pied sur le ballon mais assez inefficace aux 20 mètres face au bloc équipe portuguais. pendant le match je pensais à El Mago Valdivia qui aurait pu être précieux dans cette situation pour débloquer la partie. Aranguiz et Tuco Hernandez solides au milieu, Sanchez-Vidal très moyens. Diaz toujours aussi le métronome de cette équipe. Isla, Beausejour toujours aussi très bons en sélection, et les 2 latéraux-ailiers de la 1ère à la dernière minute ne rechignent jamais à multiplier les aller-retours sur leurs ailes.

Bravo patron comme toujours avec la Roja.
kim jung kill Niveau : National
 //  23:45  //  Supporter du Chili
Note : 1
Je suis d'accord avec toi à propos de Valdivia mais le risque est qu'il ramène de la vodka à toutes l'équipe. Avec lui c'est comme jouer au poker
 //  23:55  //  Amoureux de la Bolivie
L'éternel problème ;)

Tiens vu que tu connais bien la Roja (et le foot chilien je suppose), Castillo le goleador de la Catolica de 2016 et Mora un artisan majeur du titre de la U de cette année, tous les 2 nons-sélectionnés ? ça m'a surpris (comme la non sélection de Pulgar de Bologne), ils auraient pu appoorter notamment offensivement des solutions de remplacements à Vargas, mais bon déjà que Pizzi ne fait que peut tourner...
Les deux se sont blessés juste avant la coupe, sinon ils auraient sûrement été dans le groupe. Quand aux changements, quand on voit le banc, dur de sortir un des gars du milieu (ce match de patron d'Aránguiz, juste quand il avait l'air fatigué), on attend toujours un possible miracle de Sánchez, donc difficile d'en faire beaucoup. Déjà que Martin Rodríguez à la place de Vargas, j'ai du mal en terme de profil, bien que je l'ai adoré lors de son passage colocolino...

Je rejoins l'avis plus ou moins général qu'il manque de la fantaisie, un Valdivia ou Mati Fernández. On ne me fera pas croire qu'ils apporteraient moins au groupe que Gutiérrez. Même un César Pinares apporterait un peu d'imagination. Dur de comprendre le choix de Pizzi dans ces cas, de ne pas se donner au moins l'option d'avoir un créateur sur le banc.
Ce commentaire a été modifié.
 //  01:18  //  Amoureux de la Bolivie
ah je ne savais pas qu'ils étaient blessés. Merci pour l'info.
Pas convaincant le jeune Rodriguez en effet, et puis le lutin Puch c'est pas non plus le profil adapté pour remplacé Vargas à ce moment du match et je ne vois personne d'autres dans les 23, d'où mon interrogation sur la non-présence de Castillo (la meilleure solution dans mon esprit), et Mora.
Psychedelic Train Niveau : CFA2
Tu as parlé de football? Merci pour ce résumé efficace (pas vu le match).
5 réponses à ce commentaire.
chauve sourit Niveau : DHR
Un Guerriero vous manque et tout est dépeuplé.
Le Portugal au même niveau qu'à l'Euro, c'était vraiment pas top, c'est le seul match de cette coupe que j'ai vu et ben...
Toujours incapables de donner un bon ballon décisif à CR7, ils ont le mec le plus efficace du monde en pointe et n'arrivent pas à la servir une fois en 120 minutes.
A part Bernardo Silva qui sait jouer, le reste... et surtout André Gomes j'espère qu'il va rester au Barca encore longtemps c'est un running gag, littéralement.
Même pour marquer un penalty c'est trop compliqué de trouver un autre joueur que CR7.

Bon au moins après ça il peut que avoir envie de rester au Real, je crois qu'il a bien compris que la qualité de ses coéquipiers était primordiale.
JeanPierre-Pasdepain Niveau : CFA
Ouais assez pathétique, Gomes est vraiment vraiment décevant, Carvalho est un bon récupérateur mais le seul mec avec assez de ballon pour donner une bonne passe à CR7 c'est Bernardo.
J'ai pas trouvé le Chili transcendant non plus...
Bref, pour une fois les TAB n'étaient pas immérités.
1 réponse à ce commentaire.
Bon on va se consoler en se disant que le Portugal ne sera pas victime de la malédiction du vainqueur de la coupe des confédérations. Le Chili sur son incroyable occase des deux poteaux et le penalty flagrant non sifflé mérite un peu plus sa finale.

On sent le Portugal en transition, avec l'incorporation des deux Silva, mais retombant dans ses travers avec une tendance après bien démarrer son match pour reculer et accepter la domination adverse. Si le Portugal veut décrocher le graal, il se doit de produire plus de jeu et de multiplier les phases de possessions

Il reste malgré tout quelques satisfactions :

- Rui Patricio qui confirme son Euro, il a atteint la maturité nécessaire, il est solide et efficace, rassurant pour sa défense.
- Cédric, il nous à fait une Guerreiro de l'Euro, très bon des deux côtés du terrain.
- Milieu très travailleur, il manque un peu de percussion que peut amener J.Mario, Moutinho semble loin de son niveau de Porto-
-A.Silva ( dire qu'il a fini la saison sur le banc...) n'a pas tout réussi mais il apporte par sa présence, ses appels, et sa capacité à combiner avec C.Ronaldo
- C.Ronaldo, n'a pas été éblouissant mais il n'a pas chercher à faire tout tout seul.

Il y avait de la place pour passer. Maintenant se concentrer sur les qualif set doubler nos amis Suisses.
Et Bernardo Silva of course ! Si il prend de l'épaisseur physique, il sta un des dépositaires du jeu lusitanien, avec plus de confiance et affinités avec ses nouveaux partenaires.

Et place aux jeunes, une statue et un match d'adieu pour Nani et Quaresma (que j'adore!) !!
Psychedelic Train Niveau : CFA2
Oui, j'aimerais, et je crois que c'est Pépère Arnaud qui avant la compétition, disait que Fernando Santos devrait se servir de cette coupe pour entériner ses décisions, que ce soit l'occasion d'injecter du sang neuf. Ce que j'ai vu de Quaresma durant les 2 premiers matches, c'est trop brouillon. Aux tirs aux buts, tu peux pas avoir trois éléments expérimentés qui ratent (ou se font arrêter) leurs tirs... Il va falloir bouleverser la hiérarchie, un peu, et puis peut-être se porter un peu plus sur l'avant et la construction du jeu... Bon, faut aussi penser à garder un équilibre fougue de la jeunesse / expérience des anciens. Difficile équation!
Gardien + quatuor défensif ok, même si ils commencent à tirer à, langue nos trois guerriers Pepe/Alves/Fonte feront le taff.

Au milieu ok, avec le retour de Joao Mario, l'éclosion de Sanches et Neves.

Apres devant tout dépend du système et de l'animation. C.Ronaldo ne sera jamais un joueur d'axe. Le 4-4-2 ne m'a pas encore convaincu, A. Silva reste le joueur idéal pour combiner avec le madrilène dans scène schéma. Mais dans ce système, B.Silva n'a pas l'influence qu'il pourrait avoir, Gomes même si il est décrié peut et doit mieux faire vu ses qualités techniques. Je ne pense pas que Santos revienne au 4-3-3.

Pour revenir sur les deux ailiers, Quaresma et Nani, tu peux en amener un, qui pourra toujours sur une 1/2 heure faire basculer une rencontre.

Santos reste un pragmatique sauf que le propre des miracles c'est de ne se reproduire qu'une fois ! Le Portugal a les capacités et se doit de retrouver un peu son football à base de passes et de conservations de la balle.
Psychedelic Train Niveau : CFA2
Bien vu tout ça, je suis plutôt d'accord, y compris pour Nani et Quaresma, quoique j'aie plus confiance au premier, bien plus expérimenté à ce niveau-là et au service du collectif -encore que, putain de but annulé en amical contre l'Espagne!-. Quaresma était pas trop mal en supersub pendant l'Euro, mais en même temps, son retour s'entérine à un moment, vu son âge et la Selcção, où sa place aurait pu être celle d'un jeune. Je crois que ça a tenu à une blessure... Comme quoi.

Sinon, ouais, Gomes, j'espère qu'il va finir par remontrer ce qu'il avait montré à Valence, un peu,parce qu'il se fait démolir l'égo, le pauvre, à chacune de ses apparitions, quelle que soient ses couleurs...
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : CFA2
Vous le voyez, le France-Portugal en barrages? Je sue rien que d'y penser.
Jeune quille Niveau : CFA
 //  11:25  //  Socio de la Suisse
Haha si on en vient là, je prie pour qu'on élimine le Portugal sur un péno litigieux à la 91é.
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : CFA2
Perso je prefere une bonne grosse branlee. Beaucoup trop de stress si le suspense dure.. et d'horribles souvenirs qui remontent.
Psychedelic Train Niveau : CFA2
Tu parles, si on en vient là, c'est sûr que ça ne peut se finir que sur un penalty litigieux pour la France, t'as même pas besoin de prier. C'est écrit. Au pire, la France gagnera après l'expulsion de BSilva pour "gain de temps" lors de son remplacement à la 87e.
Franchement c'est un bien pour un mal cette défaite...
Puis n'oublions qu'on joue avec Eliseu et Bruno Alves deux mecs qui ont à peine le niveau pour jouer en L1...Nani et Quaresma c'est plus ce que c'était et des Adrien,FOnte c'est limité.
André Gomes je ne comprend pas trop le bashing sur lui, faut vraiment avoir de la merde dans les yeux pour ne pas voir que c'est un super joueur en manque de confiance.
Lui et William ça reste capable de jouer à haut niveau

Si on ajoute à cette équipe des mecs comme Bruma qui va bien progresser en Allemagne, Bernardo, André Silva, Bruno Fernandes (qui a signé au Sporting je sens la grosse saisons), Cancelo, Semedo, Guerreiro, Renato si il se retrouve, Ruben Neves, Jota si il rejoue cette année, Joao Mario il y a de quoi faire!

Mais Santos va falloir qu'il exploite mieux tout ça, mais bon soyons honnête si le Portugal redevient champion du monde de la même manière qu'en 2016 je signe tout de suite!
9 réponses à ce commentaire.
Barros Luco Niveau : Loisir
La meilleure équipe a gagné. Bénis soient les Dieux du foot!
kim jung kill Niveau : National
 //  23:47  //  Supporter du Chili
Ma journée de boulot demain vas être dur . Vraiment très dur
Roooh ca va 1000 ou 2000 opposants exécutés et ca ira mieux tu verras!
Un membre de sa famille fera l'affaire. :)
2 réponses à ce commentaire.
Personnellement, j'ai apprécié ce match pour le côté tactique et j'ai été très impressionné par le bloc défensif chilien qui est juste un modèle du genre. Le plus impressionnant est sûrement le qualité de placement des joueurs qui n'ont simplement laissé aucun espace dans l'axe et ont forcé les portugais à utiliser un maximum les côtés où Isla et Beausejour ont bien joué le coup avec un pressing très agressif sur le porteur tout en laissant très peu d'espaces dans leur dos. J'ai aussi beaucoup aimé Diaz dans son rôle de milieu défensif où il a récupéré presque toutes les tentatives de passes dans l'intervalle des portugais. On voit que cette équipe est extrêmement bien organisée et que les automatismes sont bien huilés. Je suis aussi assez admiratif du fait que les chiliens ont tenu le choc 120 Minutes dans le jeu aérien défensif en sachant que le joueur défensif le plus grand, Jara, mesure 1m78... J'ai été voir par curiosité et je crois que peu d'équipe dans le monde a une défense aussi petite en taille avec Medel 1m71, Beausejour 1m77, Isla 1m75 et Diaz (je le compte dans les joueurs défensifs) 1m66. En face, le Portugal avait CR, Alves, Gomes, Fonte, William et André Silva qui font tous plus que 1m85. Je pense que le Portugal a réellement sous-exploité cette arme parce que même au but Bravo ne fait que 1m83 et on a vu que sur ses sorties c'est sa vivacité qui lui permet d'aller dévier les ballons et pas vraiment sa taille. Donc vraiment, chapeau sun Chili pour sa maîtrise défensive qui a rendu le Portugal impuissant, ce qui est une sacrée performance quand on sait que le Portugal reste sur 35 buts sur ses 10 dernières rencontres.

Je pense que si en terme de qualité individuelle, de profondeur de banc et de qualité technique le Portugal est légèrement supérieur au Chili, il reste inférieur en terme de mental et de jeu collectif. J'ai trouvé que les chiliens étaient beaucoup plus agressifs et dégageaient plus de sérénité notamment au moment des penaltys que le Portugal. Et c'est assez rare pour être souligné, je crois que j'ai rarement vu les portugais autant courir après le ballon. La maîtrise collective et le jeu de possession du Chili a illustré le nombre d'années de travail qu'il y a derrière et je suis persuadé que tous ces résultats ne sont pas un hasard.

Pour moi, le Portugal de ce soir a démontré ses limites et je pense que leurs prochains adversaires doivent s'inspirer du Chili pour pouvoir contrer cette équipe. La clé réside dans 3 facteurs essentiels, confisquer le ballon, mettre CR en difficulté dans les duels par l'engagement physique et jouer avec un milieu de terrain capable de bloquer les intervalles et de repartir depuis derrière à la relance.

Pour l'histoire, je trouverais sympa de voir le Mexique en finale pour les voir jouer avec un esprit de revanche vu qu'ils restent sur un 7-0 encaissé en quart de la copa centenario.
Merci pour cette analyse. Tout à fait d´accord.
Ce qui est incroyable avec le Chili, que je suis régulièrement depuis des années déjà, c´est cette capacité à se transcender sur 120 minutes (plus les pénos qu´ils tirent avec un sang froid impressionnant). Les dix dernières minutes de la prolongation sont un modèle du genre.
Maintenant, Vidal, pour ne citer que lui, est le milieu qui manque aux bleux. Il a tout : grinta, technique, détente, sens du but, sens du déplacement, sens du marquage, provocateur et provoquant. Je vous invite à revoir le fameux 7-0 contre le Mexique où il est, selon moi, l´auteur de la prestation individuelle la plus aboutie à laquelle j´aie pu asister en 2016 (et encore il n´avait pas marqué ce jour-là).
2 réponses à ce commentaire.
il y a 1 heure Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre
il y a 4 heures Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 19 il y a 5 heures Ronaldinho régale au beach soccer 15
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 5 Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 33
samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 31 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13