Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8e finales
  3. // Lorient/ASSE (0-1)

Braquage stéphanois au Moustoir

Piteusement éliminé en Ligue Europa, Saint-Étienne se console comme il peut, avec la Coupe de la Ligue. Malmenés toute la rencontre par une équipe lorientaise joueuse mais pas vernie, les Verts se hissent en quarts de finale (0-1) grâce à un but de Romain Hamouma et un énorme match de Stéphane Ruffier.

Modififié
Lorient - Saint-Étienne : 0-1
But : Hamouma (48e)

Ça doit donc être cela, une leçon de réalisme. Un mouvement collectif, une occase, un but qui font une qualification stéphanoise pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Ajoutez à cela un bon gardien. Car si Saint-Étienne aura la chance de se faire tirer la boule par Jean-Marc Mormeck ce soir, Stéphane Ruffier n'y est pas pour rien. Le troisième gardien de l'équipe de France a sorti les parades qu'il fallait quand il fallait pour sauver son équipe du bourbier synthétique lorientais (0-1). Il y a un peu plus de deux ans, Saint-Étienne s'imposait déjà en Coupe de la Ligue au Moustoir. C'était en septembre 2012, à une époque où Brandão était encore un footballeur. Une victoire aux tirs au but avant de s'offrir le trophée quelques mois plus tard au Stade de France. Sainté ne s'en cache, il veut refaire le même coup en 2015. Avec un Ruffier pareil, ça peut aider.

Pas (Sain)terrible


Christophe Galtier veut continuer à jouer en semaine. L'entraîneur des Verts a très peu apprécié les performances du jeudi de ses joueurs en Ligue Europa (éliminés et derniers de leur poule). Du coup, ce mercredi, il se rabat sur la Coupe de la Ligue, faute de mieux, et dégaine la grosse équipe sur le synthé du Moustoir. Bien que favorite, la bande de Ricky van Wolfswinkel, Fabien Lemoine, Jérémy Clément et Romain Hamouma se fait neutraliser par le pressing haut lorientais. Dans un match où les dégagements à l'emporte-pièce des défenseurs sont beaucoup plus nombreux que les frappes cadrées d'attaquants, Sainté recule au fil des minutes de la première période. La défense stéphanoise n'est pas mise en grand danger, mais elle ne respire pas la sérénité, comme sur un corner de Mathieu Coutadeur, étonnamment relâché par Stéphane Ruffier et sauvé sur sa ligne par Perrin. Plus tard, le gardien français se reprend et remporte son duel face à Mathias Autret, oublié par Pogba, avant d'être à nouveau sauvé par un coéquipier, Fabien Lemoine en l'occurrence, sur une belle tête de Benjamin Jeannot au premier poteau. Pour ce qui est de l'attaque des Verts, rien à déclarer.

Un mur nommé Stéphane Ruffier


Pressing haut donc, jeu collectif et jeu rapide, Lorient fait presque un très bon match. Presque, car il manque quelque chose aux hommes du discret Sylvain Ripoll. Plus de précision sûrement. Emmenés par un bon Benjamin Jeannot, les Merlus pèchent dans la dernière passe ou la dernière frappe. Bientôt, ils pécheront dans l'alignement défensif, lorsque Romain Hamouma, replacé dans l'axe après la sortie d'un fantomatique Van Wolfswinkel, sera à la conclusion du premier mouvement collectif vert. Lancé par Corgnet entré en jeu à la pause, l'ancien Caennais fixe Chaigneau et glisse son ballon au fond du but lorientais (0-1, 48e). Malgré le coup reçu sur la tête, Lorient repart à l'attaque et se remet à faire paniquer la défense stéphanoise. Pogba puis Ruffier dégagent en catastrophe des ballons brûlants, quand Tabanou galère pour tenir Sadio Diallo. L'attaquant prêté par le Stade rennais est bouillant sur son côté droit. C'est d'ailleurs lui qui, à l'heure de jeu, sert Autret pour un nouveau duel perdu face à Ruffier. La suite n'est qu'une série de ballons qui traînent dans la surface des joueurs du Forez, de centres qui longent la ligne de but de Ruffier et de dégagements en catastrophe. La précision, Kévin Monnet-Paquet ne l'a pas non plus lorsque qu'il dévisse la balle de match. Peu importe, Sainté l'emporte. Réalistes, on vous dit.


Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur