Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Brandão regrette son coup de tête

Modififié
C'était le 16 août dernier. Le PSG affronte Bastia au Parc des Princes (2-0). Une fois la partie terminée et les trois points acquis pour le club de la capitale, une scène rare se produit au retour des joueurs aux vestiaires. Brandão place sa tête sur le pif de Thiago Motta et est suspendu six mois par la commission de discipline.

Interviewé dimanche par Canal +, l'ancien Marseillais a exprimé des regrets : « Je regrette mon geste. J'ai regretté tout de suite. Et maintenant je veux présenter mes excuses. Je suis un joueur professionnel et je dois montrer l'exemple pour les enfants, les spectateurs, et tous ceux qui aiment le sport » , a confié dans un premier temps le Brésilien.

Par la suite, il a tenté d'expliquer qu'il avait agi ainsi parce qu'il avait véritablement perdu ce jour-là son sang-froid : « J'ai été insulté pendant tout le match. Je n'ai pas envie de répéter ces propos. Ce sont des mots très durs. C'est très blessant pour moi et pour ma famille. Lui aussi est brésilien, d'habitude les Brésiliens qui jouent en Europe s'entraident et se motivent. Jamais je n'ai entendu de mots aussi blessants pour moi et ma famille » a-t-il expliqué, finissant par rappeler ses ambitions pour le futur de sa carrière. « Je ne veux pas quitter la France. C'est un pays qui m'accueille très bien, j'ai un passeport français, je suis très heureux ici et je passe de bons moments en France. Je remercie tout ceux qui m'ont aidé et qui ont toujours cru en moi ici. »


En attendant, après la justice sportive, le type a rendez-vous avec la justice civile le 27 novembre, pour justifier une fois de plus son coup de casque. MN
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall
À lire ensuite
Un derby et des records