Brandao par la petite porte

0 4
Être à la fois accusé de viol et s'imposer dans un des clubs de son pays n'est une situation aisée pour personne. Du coup, Brandao est pressé de quitter définitivement Marseille pour tourner la page OM et écrire le chapitre Cruzeiro.


De retour dans la cité phocéenne pour régler les derniers détails de son exil, avec le club comme avec la justice, l'attaquant brésilien n'a pas fait dans la demi-mesure lors de son arrivée à l'aéroport. Selon La Provence, un incroyable dispositif a été mis en place afin que Brandao puisse rejoindre sa belle baraque à Cassis, incognito. Des agents de sécurités, chargés de faire le guet, étaient également présents pour fournir une fausse piste aux journalistes pendant que l'attaquant quittait l'aéroport par une porte dérobée. Et pendant que certains récupéraient ses bagages, d'autres se préparaient à partir en trombe afin de fausser compagnie à la meute affamée de gratte-papiers présents à Marignane.


Un vrai people...


SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
attention ça va donner des idées à tous les mickael vendetta de france
hahaha comment ça fait trop pitié !!! c'est pas Ronaldo non plus qui débarque à l'aéroport de Marseille. Non non c'est juste Brandao.
Juridiquement parlant, je suis tout de même sur le cul face à la façon dont cela se passe pour Brandade. Lors d'une enquête de ce genre, on ne peut pas quitter le territoire aussi aisément non (autorisation de quitter le territoire, tout ça tout ça) ? Ca ressemble à une fuite de la justice français, couverte ou tout du moins cautionnée par l'OM...Vraiment bizarre juridiquement, et moralement peu acceptable. Si quelqu'un en sait davantage, je serais assez curieux de connaître son point de vue.
J'en sais pas plus mais effectivement c'est troublant, j'imagine/j'espère qu'il y a un "avenant" ( terme qui convient ?) dans le contrat qui le met à la disposition de la justice française.

Après, ça allait être l'enfer pour lui en France et l'enfer pour l'OM de le payer à rien faire vu la lenteur de la justice française (= constat, pas procès d'intention). Le plus troublant c'est qu'un club brésilien (ou autre) signe un joueur dans une telle situation.

L'avocat qui défend la jeune fille n'a pas non plus l'air d'être un monstre de virulence sur le coup, Prémisse d'un arrangement à l'amiable ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Les anglais privés de golf
0 4