1. //
  2. // 25e journée
  3. // Saint-Étienne/Marseille

Brandao les cœurs, Nkoulou de retour

Égal a lui-même, Brandão a frôlé le ridicule avant de planter un but décisif. Fidèle à ce qu'il était, Nkoulou a régalé, tout en sérénité et en maîtrise. Souleymane Diawara, lui, a eu du bol de jouer 90 minutes.

Modififié
10 26

AS Saint-Étienne


Ruffier (6) : Aucune pression pour Stéphane ce dimanche soir. Aujourd'hui, sur la pelouse de Geoffroy-Guichard, il y avait un homme qui avait encore plus une tête de gendarme que lui : Freddy Fautrel. Cependant, gageons que Diawara aurait passé la soirée en garde à vue si Ruffier arbitrait. Oui, avec une fouille musclée, et alors ?

Trémoulinas (6,5) : Sérénité également pour Benoît Trémoulinas. Les Payet, il sait comment les gérer. Un petit Bollywood projeté sur l'écran géant du Chaudron et son adversaire du soir disparaît. Bon, il a regardé quelques extraits de temps en temps, mais il a quand même fait du bon boulot sur son couloir gauche.

Perrin (5,5) : Toujours discret, toujours efficace. Parfois en difficulté face à Gignac, parfois engueulé par Lemoine. Il faut dire que sur l'échelle Toulalan du poivre et sel, le défenseur central est en train de faire son retard sur son coéquipier.

Bayal Sall (5) : Vous vous rappelez des sessions foot où il y avait deux « petits » ou deux filles et que vous en mettiez un dans chaque équipe ? Bah avant la rencontre, Anigo a envoyé un texto à Galtier. « On met un Souley Diawara dans chaque équipe, hein ? Fais pas le salaud. » Les mêmes sauvetages de la tête, la même conduite de balle hasardeuse.

Zouma (4) : Tu crois que tu arrives serein en Premier League après avoir pris le bouillon contre Morel ?

Clément (6) : Un homme qui s'est récemment brisé la jambe et qui va au contact tranquillement avec un Souleymane Diawara lancé est un fou.

Cohade (6,5) : Ce dimanche soir, la Basilique Notre-Dame-du-Rosaire de Lourdes s'est délocalisée sur la place Jean Jaurès de Saint-Étienne. Auteur d'une bonne partie, Renaud Cohade est un miraculé. Le milieu stéphanois aurait dû être amputé de la jambe en début de première période suite à un tacle en retard de Souleymane Diawara. Au fond, c'est un peu con, parce qu'après avoir acheté les poteaux carrés, les responsables du musée de l'ASSE auraient bien aimé faire sensation avec un morceau de jambe.

Lemoine (5) : Sorti tel un Kevin Gameiro sous Ancelotti, Lemoine a semblé frustré dès le début de la rencontre. Il pourra demander des conseils de relaxation à Olivier Giroud.

Hamouma (6) : L'anti Joseph Marie Minala. Sur son côté droit, Romain Hamouma a l'air d'avoir 12 ans et demi. Ce qui ne l'empêche pas d'être bon, même quand Morel sort le meilleur match de sa vie.

Tabanou (5) : Un peu de mal à être décisif, mais une très bonne entente avec Trémoulinas. Dans deux semaines, il a un bindi.

Brandão (1000) : 24 ballons touchéo, 15 ballons perdus, mais « merci à dios » Brandão a défroqué l'OM. Cet homme est un génie et José Anigo aurait pu jouer en 6-3-1 que l'issue aurait été semblable. Et encore, vu qu'il a toujours des potes à la Commanderie, il leur a épargné le contrôle du dos. Pas la célébration de but. Allez Evaeverson, file te mettre une caisse rue des Martyrs.

Mollo (5) : Il a voulu récupérer le maillot d'André Ayew, mais en se rendant compte que Paul Pogba était présent dans les vestiaires, il a préféré lui chiper sa Canada Gooze.

Corgnet (5) : Deux boules sans saveur.

Erding (non noté) : Son front est la seule chose qui fait la promotion du Paris Dakar entre février et novembre et ça, c'est une belle chose.

Olympique de Marseille


Mandanda (6) : Même quand il a cinq défenseurs, même quand il est bon, même quand le seul attaquant du camp d'en face s'appelle Brandão, Steve prend un but. Désormais, la vie de Mandanda est celle d'un taulard. Rien dans les poches, rien de tranchant, pas de lacets et un pyjama en papier. Ne fais pas le con, Steve.

Dja Djédjé (4) : Le niveau d'Évian TDjéDjé. Le contrôle vers l'extérieur de la ligne de touche comme geste technique préféré, mais suffisamment de goût et de talent pour se permettre de ressusciter Bernard Mendy sur un centre au dixième poteau.

Nkoulou (7,5) : Effrayé par l'affaire Minala, le frère jumeau de Nkoulou qui remplaçait son frère pendant que celui-ci coulait des jours paisibles au bled est reparti. Reposé après six mois de vacances, Nicolas Nkoulou n'a rien perdu de son talent. Des relances propres, une conduite de balle la tête levée et surtout un but qui a bien failli offrir la victoire aux siens. Welcome back.

Diawara (X) : Souley est un joueur d'expérience. Trop conscient des difficultés qu'allaient éprouver les siens avec une défense à cinq, il a tenté de faire repasser l'OM en 4-4-2 avec un tacle digne des plus grandes heures du premier samedi du mois sur Canal+. Omniprésent dans les airs, le Sénégalais n'a pas fait un mauvais match, mais il n'aurait surtout pas dû le disputer dans son intégralité.

Mendes (6) : L'élève sérieux dont personne ne connaît le nom à la fin de l'année, c'est lui. Par contre, c'est pas cool de lui jeter des boulettes avec votre sarbacane faite en effaceur découpé et en bout de stylo Reynolds.

Morel (6,5 puis 0) : Du sérieux défensivement, des montées rageuses, un petit pont sur Zouma, deux centres réussis. Le Sun irlandais était à deux doigts de titrer « le 5-3-2, un dispositif pour Morel » avec une photo de Jérémy en slip. Sauf qu'en dépit de ses entraînements commandos subis à l'époque où il n'était encore qu'un simple anonyme à la légion étrangère, Jérémy ne fait jamais les choses jusqu'au bout. Cramé, il a pensé qu'il était inutile de courir pour éviter une ultime touche pour les Verts. La suite, vous la connaissez. Elle a la tête de Brandão.

Romao (5,5) : Si votre boucher vous demande de le surnommer Romao, c'est normal. Il évitera de vous faire épeler Alaixys par contre, c'est trop compliqué.

Valbuena (7) : Si tous les chemins mènent à Rome, toutes les passes mènent à Valbuena. Toujours disponible, toujours intelligent dans ses choix, le meneur de poche de l'OM a même la politesse de répondre à Paganelli. Costaud.

Ayew (6,5) : Le remake ghanéen de 300 s'appelle 1 et André Ayew affronte un armée tout seul, à mains nues.

Payet (4) : Payet qui redevient invisible un soir de reportage sur Xavier Dupont de Ligonnès, c'est tout sauf un hasard.

Gignac (6) : Deux contrôles extraordinaires, un rush qui a quasiment débouché sur le break et de l'envie, beaucoup d'envie. Par contre, envoyer une call-girl à Giroud pour essayer de choper sa place en équipe de France, c'est mesquin.

Thauvin (non noté) : Sa non-titularisation était l'anomalie de la soirée. Son entrée était la connerie de la soirée. Valbuena jouait plus bas et conservait mieux le ballon. Tant pis, il a pu papoter avec Pogba.

Cheyrou (non noté) : Lui, ce 5-3-2 lui a fait penser à Habib Beye, Manu Dos Santos et compagnie. Lui, il a 70 ans, il a tout connu.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

CoCo Suaudeau Niveau : Loisir
La pelouse aurait mérité son carton !
Incroyable à ce niveau sérieusement ..
Quelle saloperie ce brandao...
Je l'adore...

Le pire c'est que l'om voudrait galtier ils ont encore rien compris sans ce cretin de brandao galtier est rien.
"merci à DEUS" hein, le brésil c'est pas le pays des pépitos
con de brandade, déjà que le match était pas beau il m'a pourri l'ambiance
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
La dualité de Brandao est fabuleuse.

C'est le mec qui se ramène à une soirée, se bourre la gueule trop vite, devient relou pour tout le monde, pète un vase et dégueule dans un lavabo, mais qui finit quand même par pécho la bombe de la soirée.

Ça peut un peut déstabiliser quand on n'y est pas habitué.
paul der krake Niveau : DHR
ça fait plaisir de voir que la "malédiction de l'ancien joueur" ne concerne plus simplement Paris.

Quels pieds carrés il a celui-là, dur...
Message posté par Sidney G'Ovule
La dualité de Brandao est fabuleuse.

C'est le mec qui se ramène à une soirée, se bourre la gueule trop vite, devient relou pour tout le monde, pète un vase et dégueule dans un lavabo, mais qui finit quand même par pécho la bombe de la soirée.

Ça peut un peut déstabiliser quand on n'y est pas habitué.


Je plussoi c'est le truc qui arrive qu'une fois dans la vie d'un mec normal la brandao fait ça 10 fois par ans et il choisi ses matchs en plus...
Romain Canuti "Vas-y stp Swann, laisse moi faire les notes, j'adore ça me je rattraperai ! Je te le promets ! "
Swann : "Je vais m'en occuper tkt. En revanhc y a Jérémy Perbet à Villareal qui est chaud pour une interview.."
jeannot-gus Niveau : Loisir
On peut se demander à quoi va ressembler l'OM l'année prochaine, surtout si Valbuena, Mandanda et Nkoulou partent. Payet ne mérite vraiment pas sa place pour la CdM, on s'enflamme vraiment sur un pied droit, de plus en plus carré.

Belle prestation de Trémoulinas, sa relation avec Tabanou est vraiment prometteuse. Brandao traine toujours sa charette mais quel plaisir d'avoir un mec comme ça dans son équipe ! San Siro le regrette encore
RonHarrisJr Niveau : Loisir
Anigo a peur de Brandao
BRANDAAOOO.
Marlon Brandao.
B comme Brésilien. (???)
R comme Raté.
A comme A côté.
N comme Nul à chier.
D comme Désespoir
A comme Au dessus.
O comme Ooooooooooooh! Brrraaannddaaooooo!

"C'est combat, c'est équipe, c'est but pour supporter."

Je t'aime ma Brandade! <3
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
donc si sur une touche mendes se fait ridiculiser par brandao en étant a la hauteur de son nombril en sautant, c'est la faute de morel.
ok...
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par Vert&Blanc
B comme Brésilien. (???)
R comme Raté.
A comme A côté.
N comme Nul à chier.
D comme Désespoir
A comme Au dessus.
O comme Ooooooooooooh! Brrraaannddaaooooo!

"C'est combat, c'est équipe, c'est but pour supporter."

Je t'aime ma Brandade! <3


Déjà, ton post m'a fait marrer. Ensuite en y réfléchissant, je me suis rendu compte que Gignac c'est un peu notre Brandao à nous. Il peut jouer comme un zgueg' pendant tout un match mais marquer des buts de n°10:

http://www.youtube.com/watch?v=Izph-qzEbwQ
Brandao est unique. Le contrôle de Gignac, jamais il ne le fera. Mais j'aime beaucoup votre Dédé, c'est un bon mec et il met de sacré pralines. Il me fait plus penser à Gomis, critiqué mais pour la L1, c'est un papa des surfaces.
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
Message posté par Sidney G'Ovule


Déjà, ton post m'a fait marrer. Ensuite en y réfléchissant, je me suis rendu compte que Gignac c'est un peu notre Brandao à nous. Il peut jouer comme un zgueg' pendant tout un match mais marquer des buts de n°10:

http://www.youtube.com/watch?v=Izph-qzEbwQ


j'ai ecouté dugarry celebre attaquant francais taper sur brandao.
dugarry 91 buts dans sa carrière, brandao, quasiment 100 de plus.
le mec que van gaal trouvait tellement pas bon devant qu'il voulait en faire un milieu défensif.
allez pour les plus jeunes
http://www.youtube.com/watch?v=5_7xjn9zrPo
voila...
philfrenhie Niveau : CFA
nkoulou 7.5????wtf....heureusement que l'arbitre a oublie son ceintuirage ds la surface, en plus il est a la rue sur le but de brandao...je veux bien qu'il marque un but sur CPA et qu'il ait fait quelque bonne interventions, mais 7.5 faut quand meme pas deconner....le probleme c'est que sur ce match, personne ne merite + de 6.5....
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par 2yemklubapanam


j'ai ecouté dugarry celebre attaquant francais taper sur brandao.
dugarry 91 buts dans sa carrière, brandao, quasiment 100 de plus.
le mec que van gaal trouvait tellement pas bon devant qu'il voulait en faire un milieu défensif.
allez pour les plus jeunes
http://www.youtube.com/watch?v=5_7xjn9zrPo
voila...


Ha ha t'inquiète pas j'étais devant la téloche, si l'issue du match avait pas été aussi triste pour le Brésil Taffarel rigolerait encore en repensant à cette action
Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
@ Swann


Avoue, tu es agent de certains joueurs de l'OM?
Ce surnotage !
quand diawara est encore sur le terrain après la 16ème minute, ça sert plus à rien de regarder le match.
les notes de nkoulou et valbuena ça doit être du deuxième degré poussé à l'extrême non?
roctovirso Niveau : CFA2
Oui, assez d'accord M.Swan; côté stéphanois, la grosse déception c'est Zouma, depuis son transfert il est déjà là-bas, son esprit de papier l'empêche de se concentrer, il a tenté de poser sa tête, en a raté une bien dans ses cordes et ne s'en ai pas remis.

Sinon, comment Diawara peut rester sur le terrain après son tacle ?, comment l'arbitre peut ne pas accorder un péno, soit à Bayal, soit sur la main de NKoulou ?

C'était un joli petit match tactique, entre putes, et le public a bien dormi...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Lille s'en sort très bien
10 26