En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Lyon/Marseille (0-1 ap)

Brandao, il fallait y penser

Une petite finale, voire une purge, mais une belle conclusion pour les Marseillais, qui ont assuré le service après-vente.

Modififié
Nkoulou (9) : Il a réinventé le football-corrida. Et merde, c’est pas des petits taureaux, Gomis et Lisandro.

Gignac (9) : Une insulte comme il faut sur Lovren à sa sortie du terrain, un pressing propre sur le JRI de Canal dans les couloirs à la fin du match, sans faire faute, APG a mérité sa coupe miniature. Elles étaient d’ailleurs plus nombreuses à réclamer son chasuble que le maillot de Kaboré.

Mbia (8) : Des relances osées, des charges bien viriles dans le dos. Et encore, il a une fois de plus laissé comprendre qu’il ferait beaucoup plus de mal au milieu.

Pintus (8) : A Marseille, le préparateur physique va s’assurer que les remplaçants s’échauffent bien. Les fameux détails qui font la différence au haut niveau, c’est peut-être ça.

Cheyrou (7) : Présenté comme très lent depuis quelques semaines, il a régalé dès la seconde mi-temps de passes inattendues et pertinentes. Il a aussi régalé de passes de la poitrine à tout va. Presque aussi classe que celle de Micka Pagis.

Gomis (7) : C’est bien beau de vouloir Trézéguet de retour en équipe de France. Mais Gomis qui fait le boulot pour deux devant, on en parle ?

Azpilicueta (7) : Encore une très bonne prestation. Morel peut encaisser toutes les vannes du vestiaire sans broncher.

Fanni (7) : Ceux qui se la jouent à regretter Bocaly sont animés d’une sacrée mauvaise foi.

Amalfitano (6) : Il a peut-être pas le boule de Gomis, mais il est capable de mettre des adversaires à terre avec. Une bonne tête à l’heure de jeu détournée par Lloris sur son poteau. Pour la première de sa carrière, c’est quand même pas mal.

Lovren (6) : Toujours costaud dans les duels, il a fait honneur à la Croatie dans les échauffourées de fin de match. Une sortie digne.

Mandanda (6) : Il est venu pour soulever la coupe. C’est pas parce que Casillas le fait au Mondial que c’est classe, un gardien qui brandit le trophée.

Lisandro (6) : Capitaine courage, mec techniquement au-dessus, grosse grosse classe, OK. Mais combien d’occasions ?

Dabo (6) : Visiblement, il peut mettre autant de coups de coude qu’il veut, personne ne lui dit rien.

Brandao (5) : Tout le mérite revient à Deschamps. Quand même, fallait être fou pour penser qu’il allait pouvoir retrouver sa réussite de Milan.

Diarra (5) : Pénalisé par son carton pris en début de match, il s’est contenté de voir les Lyonnais percer l’axe de temps en temps sans trop rien faire.

Ayew (5) : Marseille a encore joué presque que sur le côté droit. Pourtant, Azpi avait changé de côté …

Källström (5) : Ah ça, quand il n’y a pas Christophe Josse qui le commente et qui prononce bien son nom, le Suédois fait le gueule…

Valbuena (5) : Continue de se préserver pour l’Euro. Attention, il va finir par y aller en tant que consultant pour France Télé à ce rythme.


Reveillère (5) : Fait tellement partie des meubles que personne ne l’a remarqué.

Rémy (5) : C’est ça qui doit être vendu 20 millions d’euros pour renflouer les caisses du club ? Bon…

Briand (5) : Il a eu une occase, il l’a gâchée. Sans surprise.

Lloris (4) : Ah ça, pour sortir fort et massacrer Baky Koné, il y a du monde. Pour être prompt sur Brandao en revanche…

Bastos (4) : Transparent. Le stade de France, il voulait le connaître avec le Brésil contre la France. Maintenant c’est trop tard.

Lacazette (3) : Est rentré pour foutre la merde, a ramassé, mais a fait croire qu’il aurait pu obtenir un péno.

Umtiti (2) : Tant qu’à faire, il aurait peut-être fallu demander à l’OM de prêter Djimi Traoré.

Deschamps (Non noté) : Comme aux Césars, il avait préparé un petit discours de remerciements à la fin. C’était efficace, chronométré, il est prêt pour les States.


Par Mario Durante
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport)
il y a 7 heures Quand Ronaldo planquait de la bière 44 il y a 8 heures Dupraz quitte le TFC 124 il y a 9 heures Robinho en route vers Sivasspor 56 il y a 12 heures Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 4 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 8 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7