Bradley ne pouvait pas résister à la Premier League

Modififié
100 22
De la Ligue 2 à la Premier League, un itinéraire peu commun. C'est pourtant celui qu'a suivi Bob Bradley en quittant Le Havre pour Swansea avec la conviction de faire vivre un moment particulier au football américain. « Dans un monde parfait, j'aurais fini la saison, comme l'année dernière. Mais en football, tu ne contrôles pas le timing. Et l'opportunité d'aller en Premier League, à plusieurs niveaux, est spéciale. Je suis désolé de partir, particulièrement à ce moment de la saison, mais c'est une opportunité pour moi, ma famille et le football américain, a déclaré l'ancien sélectionneur des États-Unis. C'est important. »

Pour autant, Bradley n'oublie pas son escapade normande. Et ce dernier match de la saison dernière remporté face à Bourg-en-Bresse (5-0) lors duquel un but supplémentaire aurait permis au HAC de retrouver l'élite du football français sept ans après l'avoir quittée. « Voir une équipe jouer avec passion et engagement pour monter en Ligue 1. Cette image fait partie de mes souvenirs, je ne l'oublierai jamais » , a-t-il expliqué.

Unhappy end. RG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Note : -1
J'apprends donc auj qu'un entraineur américain coachait le Havre.
Cafu cremes Niveau : CFA2
Message posté par toof11
J'apprends donc auj qu'un entraineur américain coachait le Havre.


Accroches toi à ton siège le proprio est aussi américain.

Le Hac fait pas un bon début de saison, c'est dommage de partir en cours de route mais il rate la montée à la différence de buts l'an dernier et a des idées. Kenavo.
Malgré ses beaux discours j'ai un peu de mal avec ce genre d'entraineurs qui partent pour ub autre club au cours d'une saison... Si en mai Chelsea ou Tottenham fait appel à lui, il va aussi partir, pretextant ne pas avoir pu resister? Malgré ses discours il donne juste l'impression que Le Havre etait juste un tremplin en europe pour lui et qu'il en avait plus ou moins rien à taper quoi...
@Mr Yuan

Bradleh avait emmene Stabaek en coupe d'Europe avant le HAC et a egalement emmene la team USA en 8eme de WC.

Je pense qu'il n'avait pas besoin du HAC pour se faire un nom.
Cafu cremes Niveau : CFA2
Les interviews qu'il a donné depuis son arrivée en France montrait un agacement quant à certains comportements et pratiques bien de chez nous dans l'approche du jeu et de la préparation.

Il trouvera peut être en Angleterre un climat plus propice pour mettre en pratique ses idées.
Barton_fink Niveau : DHR
Tu as des exemples? A part Juande ramos je me rappelle pas de telles situation. Et puis entre la Domino's pizza ligue 2 et la PL, on peut comprendre Bradley, meme en cours de saison
Message posté par AriGold
@Mr Yuan

Bradleh avait emmene Stabaek en coupe d'Europe avant le HAC et a egalement emmene la team USA en 8eme de WC.

Je pense qu'il n'avait pas besoin du HAC pour se faire un nom.


Ben justement si, le marché des entraineurs est particulier, quelque soit le championnat, ce sont toujours les memes qui tournent de club en club à quelque chose pres evidemment et heureusement.. Tant qu'il n'avait pas eu une experience en Europe, d'autres entraineurs lui passaient devant.. Le Havre lui a permis d'avoir l'experience qui lui manquait en europe. Maintenant qu'im va entrainer en premiere league, s'il reussi sa premiere année tu peux etre sûr qu'il pourra trouver un club dans un grand championnat europeen jusqu'à sa retraite
En même temps, joueurs, entraineurs, qui peut résister à la P£?
Euh je ne sais pas si tu sais mais Stabaek est en Norvege hein donc en Europe (et je me repete mais il les a qualifie pour une competition europeenne).

Ensuite le choix de Bob Bradley n'- certainement rien a voir avec son experience havraise mais plus avec l'identite des nouveaux proprios qui sont americains egalement. Par consequent je pense qu'il est raisonnable de penser que c'est plus grace a son passe de selectionneur qu'a celui d'entraineur du HAC qu'il a ete choisi.
Je sais bien que c'est en Europe, mais ça reste un petit club d'un petit championnat, même si Le Havre c'est pas le Barça, niveau exposition c'est un petit peu autre chose avec tout le respect que j'ai pour la Norvege et le championnat local.
Comme toi je pense que son passé de selectionneur a joué dans sa venue en premiere league et même plus que son passage au Havre, cela dit, s'il etait resté en MLS, personne n'aurait pensé à lui, j'en suis convaincu
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
100 22