Bradley attaque Klinsmann

Modififié
0 7
Bob Bradley n'accepte pas les compliments.

Successeur de Bob Bradley à la tête de la sélection américaine, Jürgen Klinsmann a félicité l'entraîneur américain, nouveau coach de Swansea, dans une interview accordée à la BBC : « C'est fantastique qu'un propriétaire de Premier League fasse confiance à un entraîneur américain. Bob le mérite. »


Interrogé en conférence de presse sur les louanges reçus de la part de l'entraîneur allemand, Bob Bradley n'a pas eu la réaction attendue, accusant notamment Klinsmann de lui avoir volé son poste de sélectionneur des États-Unis : « Je n'ai pas dit un mot en public depuis mon licenciement de la sélection américaine. Je n'aime pas la manière dont ça a été fait. Je crois qu'ils ont fait une erreur. Quand il (Klinsmann) commentait le Mondial 2010, il essayait déjà de se placer pour le poste, mais j'ai fermé ma bouche et continué à soutenir l'équipe. »

Le chant du cygne. SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Note : 1
"Tiens. Des fleurs.
- Fils de pute.
- Euh... De rien ?"
Eugène Samonacco Niveau : CFA2
Klinksman qui appelle Bradley pour s'excuser :
https://yt3.ggpht.com/-Q6oARKFqoqo/AAAA … /photo.jpg
LA déclaration de Klinsmann n'est pas sympa du tout.

Si on lit entre les lignes, il estime que les entraineurs Américains n'ont pas le niveau de manière générale.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Reina recadre Diego Costa
0 7