1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 18e journée

Boxing Day sans boxon

Pas de fortune à se faire en ce vendredi de Boxing Day pour les parieurs, avec des résultats conformes aux attentes : Chelsea l'a emporté, de même que les deux de Manchester, Arsenal et même Liverpool. Rooney et Diego Costa ont été les grands bonhommes de la journée, tandis que Giroud s'est fait exclure un peu bêtement…

Modififié
7 5
  • L'équipe de la journée : Chelsea

    Les Parisiens, prochains adversaires des Blues en Ligue des champions, ont des raisons d'être inquiets. Car Chelsea a encore offert une prestation très solide face à West Ham, sans jamais vraiment trembler ni montrer de points faibles dans son jeu. La défaite face à Newcastle l'autre jour était bel et bien un simple accident de parcours sans grosses conséquences pour l'instant pour José Mourinho et sa troupe. L'entraîneur portugais pouvait se montrer satisfait et assez conciliant vis-à-vis de ses joueurs, qui conservent le leadership avec une avance de 3 points sur City. « J'avais prévu deux sessions d'entraînement samedi, mais mes joueurs ont tellement pleuré dans le vestiaire que j'ai décidé de changer mes plans » , a-t-il déclaré après le match à la presse. Les héros de l'après-midi se nomment John Terry, chambreur (il a fêté son but face aux fans des Hammers) et Diego Costa, qui titille Agüero en tête du classement des buteurs (14 pions pour l'Argentin, 13 pour l'Espagnol).

    ⇒ Le résumé de la rencontre

  • Le joueur de la journée : Wayne Rooney

    Positionné en milieu de terrain, Wayne Rooney a livré une superbe prestation vendredi après-midi lors de la victoire de Man United face à Newcastle (3-1). Il a inscrit les deux premiers buts du match (dont une ouverture du score magnifique sur une passe de Falcao) et offert la passe décisive à Robin van Persie pour le 3-0, avant la réduction du score sans conséquence de Papiss Cissé en fin de match. Surtout, son entente avec Falcao, Van Persie et Mata a été remarquable. Avec ce Rooney-là, les Red Devils peuvent enfin retrouver de l'ambition, ce qui réjouit forcément son entraîneur. « C'est un Noël fantastique, nous avons dominé pendant 90 minutes, a déclaré Louis van Gaal après-match. Nous n'avons laissé que très peu d'opportunités à nos adversaires et nous avons été très créatifs. (…) Contre Aston Villa, Rooney était un peu trop défensif, je lui ai demandé d'attaquer davantage. Il a marqué deux buts, il a donné une passe décisive... Qu'est-ce qu'un manager peut demander de plus ? Nous nous améliorons à chaque match, et c'est le plus important. »

  • Le but de la journée : Diego Costa

    Trois défenseurs dans le vent avant de frapper pied gauche dans le petit filet opposé pour tromper Adrian, le portier ibérique de West Ham, par ailleurs auteur d'une très belle partie : Diego Costa a certainement marqué le plus beau but de cette 18e journée de Premier League. À placer juste devant l'enchaînement de MU pour l'ouverture du score face à Newcastle : longue ouverture de Juan Mata pour Falcao, qui se jette et remise pour la reprise parfaite de Wayne Rooney. Du velours.

  • La déclaration de la journée

    « Je me suis rasé la tête, car je ne marquais pas, donc maintenant je compte bien garder ce style ! » Il va falloir s'y habituer, Raheem Sterling s'est débarrassé de la masse de cheveux qu'il avait sur le caillou, et ça lui a effectivement réussi, puisqu'il a inscrit le seul but de Liverpool ce vendredi pour une laborieuse, mais précieuse victoire 1-0 des Reds sur le terrain de Burnley. Son premier but en championnat depuis fin septembre. Liverpool peut profiter de cette période de fête pour remonter au classement, puisque les deux prochains matchs au programme sont deux rencontres abordables à domicile face à Swansea lundi, puis Leicester jeudi.

  • L'analyse définitive : un championnat à deux vitesses

    De toutes les équipes situées dans la première moitié de tableau, seules West Ham et Newcastle se sont inclinées, respectivement contre Chelsea et Manchester United, deux formations qui squattent le podium. Et forcément, à l'inverse, quasi tous les pensionnaires du bas de tableau ont perdu, hormis Stoke, vainqueur d'Everton, et Hull City, face à Sunderland. L'effet championnat à deux vitesses n'a jamais semblé si clair qu'après cette 18e journée où Newcastle, 10e, décroche, tandis que Stoke 11e, semble partir d'un peu trop loin pour la conquête des tickets européens. Liverpool, 9e, semble le dernier classé de ces prétendants aux places d'honneur, tandis qu'Everton, 12e, n'est finalement qu'à 6 points de la zone rouge.

  • Vous avez raté Crystal PalaceSouthampton et vous n'auriez pas dû

    Les Saints confirment leur retour en forme après le gros coup de moins bien des semaines précédentes. Déjà victorieux d'Everton avec la manière samedi dernier (3-0), ils ont livré une nouvelle performance très convaincante lors de cette 18e journée en l'emportant 3-1 sur la pelouse de Crystal Palace, avec trois buts inscrits avant l'heure de jeu par l'intermédiaire de Mané (homme du match), Bertrand et Alderwiereld. Grâce à un jeu solide et efficace, Schneiderlin et ses coéquipiers font la bonne opération du jour en haut de classement en récupérant la quatrième place à West Ham, avant de défier Chelsea, puis Arsenal à domicile lors des deux prochaines journées.

  • La polémique autour de la théière : Giroud a-t-il mal digéré le repas de Noël ?

    Arsenal l'a emporté face à Queens Park Rangers, mais ça n'a pas été si simple, la faute à une deuxième période mal maîtrisée et disputée en infériorité numérique après l'expulsion bien bête de Giroud, coupable d'un coup de tête sur Nedum Onuoha. C'est con pour le sosie de Benoît Costil, qui faisait jusque-là un excellent retour à la compétition après sa blessure. Heureusement pour les Gunners, Alexis Sánchez a assuré contre un adversaire toujours aussi faible en déplacement : 9 défaites en autant de journées disputées à l'extérieur depuis le début de saison… La bande à Wenger est 6e au classement, avec 2 points de retard sur Southampton, le quatrième.

    ⇒ Le résumé de la rencontre

  • La stat inutile : 13

    Plus les journées passent, et plus Leicester prend ses aises dans le bas du classement de la Premier League. La défaite du jour à domicile contre Tottenham (1-2) s'ajoute à la longue liste de contre-performances du promu, qui en est désormais à 13 matchs de suite sans victoire en championnat, dont 11 défaites. La dernière fois que les Foxes ont pris les 3 points, c'était lors du spectaculaire 5-3 réussi face à MU le 21 septembre. C'est triste, comme le temps de jeu famélique du Français Anthony Knockaert, pourtant grand artisan de la montée la saison passée et qui n'a encore disputé que quelques minutes en fin de match… Prochain match dimanche : à Hull contre un candidat direct qui s'est joliment imposé 3-1 sur la pelouse de Sunderland ce vendredi.

  • Et sinon

    - - Belle ambiance de Noël pour le match entre WBA et City, disputé sous la neige et sur un terrain de moins en moins praticable au fil des minutes.
    - Première défaite à domicile depuis fin septembre pour Everton, à cause d'un but de Bojan sur péno pour Stoke (0-1). Les Toffees tombent à la 12e place du classement avant deux déplacements de suite à Newcastle et Hull.
    - Courte mais précieuse victoire pour Swansea face à Aston Villa, grâce à un merveilleux coup franc signé Sigurdsson, tandis que Bafé Gomis est resté sur le banc. Les Gallois occupent la 8e place provisoire avec seulement 4 points de retard sur Southampton le quatrième.
    - Enfin ce n'est pas de la Premier League, mais rendons tout de même hommage à l'insubmersible Emile Heskey qui, à peine entré en jeu lors du match de Championship entre Bolton et Blackburn, égalise pour les Wanderers, sur un service de Guðjohnsen. Les deux cumulent 72 ans ! Bolton s'impose 2-1 au final, même si Bolton reste encore loin des premières places (14e avec 9 points de retard sur la zone des play-offs).

    ⇒ Les résumés des rencontres

    ⇒ Résultats et classement de Premier League


    Par Régis Delanoë
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Les matchs de rooney et de costa etaient monstrueux.
    Les matchs de rooney et costa etaient monstrueux
    Arnaud Le Lan Niveau : District
    Et de Sanchez !
    Et Lloris a encore fait un match très solide. Mais c'est tellement moins hype de pas le bacher.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    7 5