En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Boutonnet menacé, le ministère réagit

Modififié
Antoine Boutonnet est sous pression.

Le chef de la division nationale de lutte contre le hooliganisme est depuis quelques semaines la cible d'attaques et de menaces émanant de supporters mécontents de son action.

En marge du derby entre Saint-Étienne et Lyon le 27 octobre dernier (1-2), des tracts représentant Boutonnet la tête découpée et ensanglantée avaient été saisis par la police. Autre club, même haine, puisque les fans du PSG se sont succédé sur Twitter pour intimider et insulter l'ancien commissaire lillois.

Face à ce déchaînement de violence, le ministère de l'Intérieur a tenu à apporter son soutien à son employé au travers d'un communiqué publié ce samedi :


« Nous condamnons avec la plus grande vigueur les menaces de mort dont a été l'objet ces derniers jours le chef de la division nationale de lutte contre le hooliganisme. Ces tentatives d'intimidation, proférées notamment sur le web, ne sauraient atténuer la détermination des pouvoirs publics à combattre sans relâche les comportements haineux d'une minorité d'individus qui se prétendent supporters. Bien au contraire, ces menaces proférées à l'encontre d'un fonctionnaire de police démontrent très clairement que la fermeté et l'intransigeance doivent continuer à prévaloir dans la lutte contre les violences péri-sportives, et notamment dans le football. »

Et le curling ? RG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié