Boussoufa attend Grozny

0 4
Il y a des destinations qui envoient du rêve : Manchester, Milan ou.. le Terek Grozny.

Cet ovni footbalistique, sorti des ruines de l'ex URSS, porté sur les épaules du coach Ruud Gullit et dirigée par l'ami des Droits de l'Homme Ramzan Kadyrov (président de la République de Tchétchénie pendant son temps libre), tente d'attirer dans ses filets Mbark Boussoufa le marocain de 26 ans d'Anderlecht, meilleur joueur de l'année 2010 chez nos amis du plat pays.

10 Millions d'euros ont été proposés au club belge mais aucun accord n'a été trouvé. S'il doit partir, faite lui tout de même un topo sur le climat politique qui règne en Tchétchénie, ça peut aider.

VV
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Le genre de joueur qu'on aimerait bien voir en France dans un club du haut de tableau et encore une fois, qu'on ne verra pas à cause d'un obscurs club... Seule nouveauté, il n'ira pas en milieu de tableau anglais ou espagnol ou en ukraine, grèce ou turquie mais en Tchétchénie. Après tout, ils ont le droit d'avoir des bons joueurs eux aussi. Dans deux ans Grozny élimine un club français en 16em de l'europa league, c'est écrit!
en même temps pour le climat politique, en belgique c'est le même m*rdier ... juste sans les bombes.
Juste pour info, le plat pays c'est les pays bas et non la belgique ..
"S'il doit partir, faite lui tout de même un topo sur le climat politique qui règne en Tchétchénie, ça peut aider."

Faites-lui, non?

Ensuite le plat pays qui est le mien désigne la Belgique et non les Pays-Bas.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Les Magpies sur Mbengue
0 4