1. //
  2. //
  3. // Résumé

Bourg Péronnas enfonce Créteil, Nancy toujours leader

Pluie de buts pour cette nouvelle année 2016 en Ligue 2, avec les larges victoires de Clermont et de Bourg-Péronnas, tandis que Nîmes n’a toujours pas abdiqué. L’AS Nancy est, quant à elle, toujours en tête du classement.

Modififié
0 9

Ajaccio AC 1-1 Le Havre AC

Buts : Nouri (18e) pour Ajaccio // Duhamel (72e) pour le Havre

Le Havre n’a pas su profiter d’un déplacement qui, sur le papier, semblait à sa portée face à l’AC Ajaccio. Mieux, ce sont les Ajacciens qui vont démarrer fort. Sur une très belle reprise de volée à l’entrée de la surface à la 18e minute de jeu, Ryad Noumi confirme les bonnes intentions des locaux, qui profitent donc d’un Havre assez apathique en première période. Une situation qui perdure en deuxième période, avec Panyukov qui, à cinq mètres des buts, n’arrive pas à cadrer sa tête. Une occasion manquée qui coûte cher à Ajaccio, puisque le Havre, sur une belle frappe de Mathieu Duhamel à la 72e, va revenir au score. Un point pour chaque équipe qui n’arrange personne, puisque Ajaccio reste relégable, tandis que le Havre n’arrive pas à suivre le trio de tête.

AJ Auxerre 1-1 Valenciennes FC

Buts : Diaw (86e) pour Auxerre // Slidja (55e) pour Valenciennes

Valenciennes avait les trois points, mais l’AJA a refusé la défaite. En première période, les deux équipes n’arrivent pas à prendre le dessus sur l’autre et concèdent peu d’occasions, tout en proposant pour autant un match assez agréable. Et c’est en deuxième période que Valenciennes parvient à prendre l’avantage sur un but de Pierre Slidja qui aurait pu et dû être refusé après un beau contrôle de la main style « Thierry Henry » . Une injustice qui réveillent les Auxerrois en deuxième période, qui vont forcer le destin pour aller chercher l’égalisation à quelques minutes de la fin du match, grâce au sang-froid de Mouhamadou Diaw. Auxerre reste dans le ventre mou, tandis que Valenciennes flirte avec la zone rouge.

AS Nancy-Lorraine 1-0 Stade lavallois Mayenne FC

But : Mukiele (16e CSC) pour Nancy

Service minimum pour le leader. Sur un but contre son camp de Nordi Mukiele à la 16e minute, l’AS Nancy est récompensée d’un bon début de match. Dominatrice, l’ASNL aurait même pu faire le break grâce à Youssouf Hadji qui, avant la demi-heure de jeu, envoie une frappe sur la barre transversale. En deuxième période, c’est le néant total. Aucune des deux équipes ne produit de jeu, ce qui donne trois points presque gratuits à Nancy, qui conserve sa première place.

Chamois niortais FC 2-2 Dijon Football Côte d'Or

Buts : Bamba (5e), Kone (77e) pour Niort // Andonia (16e, 9e0+2) pour Dijon

Niort peut vraiment s’en vouloir. Pour bien démarrer le retour à la compétition, le premier but de cette nouvelle année en Ligue 2 sera donc un but contre son camp. Abdoulaye Bamba (qui a retiré son caleçon en première période...), sous la pression de Rocheteau, donne l’avantage aux Niortais, qui ne pouvaient pas rêver meilleur début de partie. Heureusement pour le défenseur, Dijon égalise rapidement… sur un autre but contre son camp. C’est sur une frappe totalement détournée de Gaël Andonian que Djiman Koukou a vite remis à égalité les deux équipes adverses après moins de 20 minutes de jeu. Niort, qui domine largement le match en imposant une pression physique à ses adversaires, va se procurer plusieurs occasions en milieu de deuxième période, avant d’enfin reprendre l’avantage dans le dernier quart d’heure grâce à Seydou Koné, qui demande ensuite à ses propres supporters de se taire, ceux-ci lui reprochant son rendement offensif. Mais c’était sans compter sur la volonté des Dijonnais et notamment d’Andonian qui, d’une tête rageuse dans le temps additionnel, vient arracher le point du match nul. Cruel pour les Niortais, qui tenaient pourtant la victoire à quelques secondes de la fin du match.

Clermont Foot Auvergne 4-1 Évian Thonon Gaillard FC

Buts : Boulay (8e), Dugimont (11e), Hunou (18e), Diedhiou (32e) pour Clermont // Avinel (89e CSC) pour Évian

Évian Thonon Gaillard a fait un beau cadeau de Noël un peu en retard au Clermont Foot Auvergne. Visiblement toujours la tête aux fêtes de fin d’année, l’ETG va vivre un match cauchemardesque. Et ça démarre très tôt en première période avec Farid Boulaya, jeune milieu de terrain clermontois, qui va donner l’avantage à la 8e minute de jeu après un face-à-face remporté contre Benjamin Leroy. Trois minutes plus tard, sur un rush de Rémi Dugimont, les Clermontois vont rapidement se mettre à l’abri grâce à une belle frappe de l’ancien Rouennais. Adrien Hunou continue le festival après moins de 20 minutes de jeu, sur une énorme incompréhension entre Kassim Abdallah et son gardien. Une entame catastrophique pour Évian, qui se poursuit à la demi-heure de jeu, en concédant un penalty sur une vilaine faute du vétéran Olivier Sorlin, qui laisse ses coéquipiers à 10. Diedhiou, sans état d’âme, transforme et inscrit son 18e but de la saison. Rien à se mettre sous la dent en deuxième période, si ce n’est une petite consolation pour Évian, avec la réduction du score de Cédric Avinel, qui enverra le ballon dans ses propres cages. Mais qu’importe, Clermont conforte sa place sur le podium et améliore tranquillement son goal average.

Football Bourg-en-Bresse Péronnas 01 5-1 US Créteil Lusitanos

Buts : Sane (19e), Boussaha (59e), Alphonse (67e), Boujedra (72e), Begue (85e) pour Bourg Péronnas // Andriatsima (42e) pour Créteil

Créteil a pris un sacré tarif. En effet, Bourg-Péronnas n’a pas hésité à profiter d’un adversaire bien mal en point pour se mettre en confiance en ce début d’année 2016. L’attaquant sénégalais Pape Sané va ouvrir le score sur une frappe entre les jambes du portier francilien à la 18e minute de jeu, punition de Cristoliens en totale chute libre. Mais sur une réaction d’orgueil, Faneva Andriatsima égalise juste avant la mi-temps pour les visiteurs. La seule occasion du Créteil Lusitanos en 45 minutes. En deuxième période, après le changement d’arbitre de terrain, Bourg-Péronnas profite d’un Créteil toujours aussi inquiétant pour reprendre l’avantage via Lakdar Boussaha, à l’heure de jeu et vient récompenser la volonté des Bleu et Blanc. 8 minutes plus tard, le break est fait pour l’actuel 8e de Ligue 2, avec un but de Mickael Alphonse. Mais le bijou de la soirée est à mettre au crédit de Rafik Boujedra qui, sur un contrôle de la poitrine enchaînée par une frappe à l’entrée de la surface, laisse le gardien du Lusitanos sans réaction. Julien Begue prolonge le cauchemar en fin de match pour Créteil, qui encaisse un cinquième but et plonge un peu plus le club entraîné par Laurent Roussey dans la crise. Ah oui, et Andriatsima a envoyé le ballon au parking sur un penalty dans le temps additionnel. Quand rien ne va…

Nîmes Olympique 2-0 Stade brestois 29

Buts : Koura (69e), Azouni (85e) pour Nîmes

Nîmes n’est pas mort. Courageuse en première période, la lanterne rouge n’arrive cependant pas à prendre l’avantage face à un Stade brestois bien endormi pour son premier match de championnat de l’année 2016. Un manque d’engagement que les Bretons vont payer au milieu du deuxième acte, plus précisément à la 70e minute, quand Anthony Koura envoie une belle frappe sur un centre de l’intenable Toifilou Maoulida. Nîmes va continuer à pousser après l’ouverture du score, pour enfin faire le break en fin de match, sur une magnifique frappe de Larry Azouni à l’entrée de la surface, qui laisse Joan Hartock impuissant. Quatrième victoire de la saison pour Nîmes, qui revient à 7 points du premier non-relégable.

Paris FC 1-3 Tours FC

Buts : Disasi (70e) pour Paris FC // Santamaria (37e), Tandia (64e) et Kouakou (66e) pour Tours

On ne va pas y aller par quatre chemins, il valait mieux être au Parc des Princes ce soir pour voir du beau football parisien. Dans un match à sens unique, Tours prend l’avantage à la 38e minute de jeu via Baptiste Santamaria, qui profite d’une défense parisienne totalement apathique. Incapable de produire du jeu, le Paris FC n’arrive à rien pendant cette rencontre, et va encaisser logiquement deux buts successivement à la 64e et à la 66e minute de jeu. Et même si Axel Disasi vient réduire le score à vingt minutes du terme, Tours n'a vraiment pas eu à forcer pour venir prendre les trois points au stade Charléty. Inquiétant pour le Paris FC, qui fonce tout droit vers la troisième division.


Par Matthieu Guillot
Modifié

Dans cet article

Faut absolument faire venir un défenseur a créteil la ça va plus on fonce vers le national heureusement que y'a le PFC et Nimes en dessous...
Le Paris FC je les vois bien finir la saison avec 1 ou 2 victoires max.
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
L'effet Pierre Dreossi se fait attendre au PFC.
Et si l'on gardait Nicolas Rabuel au VAFC ?
Jankulovski et aussi à la plage Niveau : District
Nancy c'est costaud cette saison ! (Bon je dis ça mais ce soir ça a été vraiment poussif) En tout cas on voit que mentalement leurs deux montées ratées les ont rendus plus fort. Ce match contre Laval, il ne l'aurait pas gagné la saison dernière. Si ils continuent, ça devrait le faire
J'étais à Charlety pour le match et j'étais vraiment effondré par le niveau du PFC. La défense est pitoyable, le milieu sans idées, on balance devant et advienne que pourra, et Socrier en attaque c'est la catastrophe absolu. Seul le numéro 28 Ech-Ergui je crois surnageait un peu dans cette océan de médiocrité. Retour en National direct.
Message posté par Jankulovski et aussi à la plage
Nancy c'est costaud cette saison ! (Bon je dis ça mais ce soir ça a été vraiment poussif) En tout cas on voit que mentalement leurs deux montées ratées les ont rendus plus fort. Ce match contre Laval, il ne l'aurait pas gagné la saison dernière. Si ils continuent, ça devrait le faire


Souhaitons le.
Ils me font marrer les supporters nancéiens quand ils sortent leur tifo "pour toujours et à jamais la cité ducale de la Lorraine" lors du derby.
Mais, bon, ça me fait quand même moins marrer que ton pseudo.
"Ryad Noumi" au lieu de "Riad Nouri" - So ISS 64.

Sinon, toujours effaré de voir le Hac rester au contact du podium malgré des prestations certes en progrès, mais globalement médiocres. Cette division est homogène, et ce n'est pas forcément une bonne chose.
Ils font plaisir les Clermontois, en plus ils claquent pas mal de buts et le retour en prêt de Hunou fait beaucoup de bien
Jankulovski et aussi à la plage Niveau : District
Message posté par tamanoir
Souhaitons le.
Ils me font marrer les supporters nancéiens quand ils sortent leur tifo "pour toujours et à jamais la cité ducale de la Lorraine" lors du derby.
Mais, bon, ça me fait quand même moins marrer que ton pseudo.


Ahah merci :) Bon on va pas les changer, la rivalité Metz-Nancy a toujours été ainsi. Pour notre plus grand bonheur! L'idéal serait de revoir les deux clubs en ligue 1 l'an prochain !

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Paris reprend en douceur
0 9