1. //
  2. // 16es de finale
  3. // Résumé

Bourg-en-Liesse, Nice passe au mental

Qui a dit que la Coupe de la Ligue était ennuyeuse ? Même si ce soir de nombreux entraîneurs ont fait tourner leurs effectifs, les remplaçants ont assuré le spectacle. Au rayon des surprises, Bourg-Péronnas élimine Nantes, alors que Dijon sort Reims. Nice s'en sort difficilement face à un Caen qui ne méritait pas l'élimination.

Modififié
6 12

Bourg-Péronnas 3-2 FC Nantes

Buts : Traoré (38e), Boussaha (57e sp, 104e sp) // Adryan (27e, 51e) pour les Canaris

Il est là, l'exploit de la soirée de mercredi. Fraîchement promu de National en Ligue 2 cette saison, Bourg-Péronnas se paie des Canaris qui restaient pourtant sur une dynamique positive en Ligue 1. Même la recrue brésilienne du FC Nantes, Adryan, jusque-là décevante, s'est mis au diapason des autres Canaris en claquant son premier doublé en France. Mais cela n'a pas suffi. Car Nantes a fini à dix (expulsion de Djidji à l'heure de jeu), le carton rouge octroyant au passage le penalty de l'égalisation pour Boussaha (2-2), qui ne sait pas encore qu'il sera le héros de la rencontre. Tenant leur prolongation, les pensionnaires de Ligue 2 vont continuer à pousser jusqu'à obtenir un nouveau penalty pour le récidiviste Boussaha. 3-2 et Nantes passe à la trappe.

(match arrêté) GFC Ajaccio 2-2 EA Guingamp

Le compte-rendu de la rencontre

SM Caen 1-2 OGC Nice

Buts : Delort (14e) pour les Normands // Mendy (57e, 93e) pour le Gym

Ce match qui opposait les deux clubs surprises du début de saison promettait une affiche serrée. Et on n'a pas été déçus. Le match commence réellement après 10 minutes de jeu. Le jeune gardien niçois Cardinale, auteur d'un très bon match, réalise deux arrêts de grande classe avant de s'incliner sur une tête d'Andy Delort, magnifiquement servi par un caviar de Raineau. Imparable ! Si les locaux rentrent aux vestiaires avec l'avantage, il ne faudra aux Sudistes que quelques minutes après le retour des vestiaires pour égaliser. C'est Alexandre Mendy qui conclut une belle action collective en une touche de balle d'une frappe du droit pleine de sang-froid. Le dernier quart d'heure est complètement fou. Caen se verra refuser deux buts, dont le premier était pourtant valable avant de se faire crucifier par le second but de Mendy. L'attaquant fusille Reulet à bout portant. Un but qui semble entaché d'une faute sur Delaplace à l'origine de la perte de balle caennaise. Injuste pour Caen.

FC Lorient 3-2 Montpellier HSC

Buts : Jeannot (6e sp), Gakpa (36e), Philippoteaux (41e) pour les Merlus // N'Diaye (13e), Camara (84e) pour le MHSC

Lorient recevait Montpellier dans un esprit de revanche après la défaite concédée fin septembre à la Mosson. Il ne faudra que six minutes aux Merlus pour prendre l'avantage sur un penalty concédé à cause d'une main dans la surface de William Remy. Quelques minutes plus tard, le Montpelliérain N'Diaye égalise d'une frappe monstrueuse en pleine lucarne. Et peu après la demi-heure de jeu, c'est Gakpa qui permet aux visiteurs de reprendre l'avantage. Le Lorientais reprend une passe de Philippoteaux d'un puissant plat du pied. Dans la foulée, les locaux réalisent le break. Trouvé au milieu de terrain, le passeur décisif sur le premier but file seul vers le but avant de croiser une frappe du gauche face à l'impuissant Ligali. Une action témoin des largesses de la défense montpelliéraine en Bretagne ce mercredi soir. Malgré une réduction du score de Camara, ce sont bien les Lorientais qui verront les huitièmes de finale.

Lille OSC 2-1 ESTAC Troyes

Buts : Sunzu (49e), Guirassi (57e) pour les Lillois // Perea Vargas (29e) pour les Troyens

Les deux équipes sont actuellement dans le dur en Ligue 1, même si c'était plus attendu pour Troyes. Lille domine le début de rencontre, mais c'est bien l'ESTAC qui parvient à ouvrir le score, par l'intermédiaire de Perea Vargas. À signaler sur cette action le contrôle raté de Sunzu qui profite à Court, le passeur. Dès le retour des vestiaires, le défenseur du LOSC fautif sur le premier but va se rattraper en égalisant d'une tête parfaite. À peine sept minutes plus tard, c'est Guirassy qui permet aux Nordistes de prendre définitivement l'avantage en coupant un centre de Nangis au premier poteau. Une victoire logique.

Toulouse FC 3-3 AJ Auxerre (2 tab 1)

Buts : Ben Yedder (73e, 88e), Bodiger (114e) pour le Téf' // Kılıç (32e), Sefil (82e), Courtet (103e) pour l'AJA

Au bout d'un match dingue, le TFC s'impose aux tirs au but et peut sortir soulagé. Car au bout d'une demi-heure de jeu, l'AJA ouvre le score : Diaw sert Kılıç d'une ouverture lumineuse avant que ce dernier, oublié par la défense, ne vienne tranquillement ajuster Ahamada. À un quart d'heure de la fin, Ben Yedder permet à son équipe d'égaliser, après un bel échange de passes, et retrouve surtout le chemin du but, aidé du poteau. Quelques minutes plus tard, Auxerre repasse devant. Sur un coup franc de Courtet, Sefil décroise sa tête dans le petit filet du portier toulousain. Puis les Bourguignons sont réduits à 10 et Ben Yedder égalise de nouveau pour le Téfécé. Prolongation. Malgré leur infériorité numérique, les Auxerrois ne flanchent pas psychologiquement. Courtet permet même à l'AJA de repasser pour la troisième devant au tableau d'affichage. Bodiger égalisera dix minutes plus tard et obligera tout le monde à se diriger vers la séance des tirs au but. Et aussi improbable que le doublé de Ben Yedder, c'est bien Ali Ahamada, auteur d'une grosse séance, qui qualifiera Toulouse vers le tour suivant.

Dijon FCO 2-1 Stade de Reims

Buts : Diony (17e), Bela (39e) pour les Dijonnais // Charbonnier (19e) pour les Rémois


Par Théo Coquerel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"... au mental." c'est le nom de l'arbitre ?
Nice au mental ? Nice au scandale, plutôt. La situation est simple : un but valable refusé pour Malherbe, un but pas valable accordé au Gym. Injustice, le mot est faible.

Certains vont en profiter (comme chaque semaine...) pour brandir l'argument de la vidéo, mais il n'est même pas question de vidéo : un arbitre de touche qui ignore qu'un joueur situé derrière le ballon au moment de la passe n'est pas hors-jeu n'a rien à faire en professionnel. Ne parlons même pas de la faute sur Delaplace où ça ne choque personne que le Niçois fasse une passe dé' sans même toucher le ballon. Pathétique.
J'ai regardé un match de coupe de la ligue en entier pour voir mon équipe se faire éliminer par une L2,soit je suis passionné, soit je suis complètement con. Je vous laisse juges.
BP a mérité sa qualif', les mecs nous ont regardé dans les yeux et dominé dans le jeu à 11 contre 11.
Manifestement Koffi a décidé de se saborder, gloire à lui, il le fait avec une application qui l'amène vers un naufrage en ligue2 ou ailleurs. C'est con.
Remy Gomis a réussi une passe vers l'avant en première mi-temps (vers la 20è, pour les plus incrédules d'entre vous).
Sala est généreux. C'est notre milieu def' le plus haut sur le terrain.
Jules le côté droit t'appartient.
Adryan a gagné sa place sur le banc.

Une mention spéciale à Thierry Adam pour les commentaires de France Télévision, il donne l'impression au téléspectateur d'être un génie. Il a réussi à parler de jeu à la nantaise deux fois après deux passes réussies...
ChaslesDean Niveau : DHR
Une atrocité le Bourg-Péronnas - Nantes dans la glorieuse lignée des matchs de coupes. Nantes n'a pas fait grand chose avec son équipe bis (le milieu Deaux-Gomis est un pur scandale). Dès que les titulaires sont rentrés (Bammou, Thomasson, B. Touré), l'équipe a montré un semblant de football.
Djidji correct mais qui paie ses interventions en retard limite par un rouge (contestable). Deaux est encore pire en défense qu'au milieu. Adryan marque ses pions mais on ne l'a pas vu faire le jeu pour un 10.

Et magie de la CdL, se farcir Thierry Adam bousille violemment ta santé mentale. Ce mec est un numéro comique à lui tout seul. Ca doit être à forcer de regarder le Tour de France, mais réussir à trouver ce match excellent et du jeu à la nantaise, il faut être un génie.

M'enfin bref, perdre contre un petit poucet ça arrive tous les 4 ans et ça reste la coupe de la Ligue quoi...

Fun fact : L'arbitre, qui pond un match misérable avec pas mal de décisions défavorables aux nantais, est un rennais. De la à dire qu'il y a un complot...
J'espère que vous vous êtes bien fatigué pour dimanche mes amis nantais
Je compatis, perso je me suis infligé un TFC-AJA et surtout du Marinette Pichon feat Michel Goldstein.

On est pas obligé de suivre les petits clubs, surtout de L2 mais alors pourquoi les commenter ? Là ils ne connaissaient pas un joueur d'Auxerre à part Boucher..
"Et peu après la demi-heure de jeu, c'est Gakpa qui permet aux visiteurs de reprendre l'avantage. Le Lorientais reprend une passe de Philippoteaux d'un puissant plat du pied. Dans la foulée, les locaux réalisent le break."
ça a fait 4-2 à un moment ?
N'ayant pas de TV à disposition au moment du match (celui du FCN of course), je vais donc sur le site internet de france3 pays de la loire pour suivre mon équipe.
Et là, c'est le drame, je tombe sur le match du SMC. Putain, je suis dégouté, pour diffuser du louis la brocante il y a du monde mais pour diffuser le bon match il n'y a plus personne.

Adryan plante un doublé, c'est tout bon pour le FCN! Un 10 qui plante, c'est une équipe qui tourne bien, quoiqu'en disent les sceptiques. A ce propos, petite pensée pour les trennais du forum qui s'amusaient à me dire que notre brésilien ne valait pas un clou alors qu'ils ne l'avaient vu jouer que quelques minutes. Mention spéciale à Bourg-en-Bresse dont un des remplaçants du soir se nomme Fabbri ( mais n'est pas Nestor qui veut ! ).

Mais alors le coup de l'arbitre rennais choisi pour arbitrer le FCN, c'est sournoisement thiriezien. Vous vous imaginez un arbitre stéphanois pour arbitrer un match de Lyon (ou inversement)? Aulas déclencherait une 3eme guerre mondiale pour moins que ça!

Je dis depuis le début de saison à qui veut bien l'entendre que le FCN se qualifiera en UEFA via une coupe... Bahhh, c'est mal barré! Espérons que le PSG délaisse la Coupe de France pour cette saison.
Il faisait froid à Bourg hier soir, et la prolongation n'a rien arrangé. Malgré son classement, Bourg reste une équipe peu expérimentée (un joueur déjà pro avant cette saison et qui n'a rien foutu de la soirée) et donc une équipe de National qui propose du jeu et qui se sort les doigts tous les week-ends (d'où son bon classement). Franchement, faut être un peu c*n pour ne pas savoir que venir jouer ici est un traquenard et qu'on n'est pas 5ème de L2 par hasard.
De toute façon, les clubs de L1 commencent à jouer cette compétition à partir des demi-finales...

Match assez chiant (heureusement qu'il y a eu 5 buts) et un scénario qui a tourné en notre faveur mais le meilleur point de la soirée: NE PAS AVOIR DU ME COLTINER LES COMMENTAIRES DE THIERRY ADAM!!
Mauvais match des merlus hier soir. Je pense que nous avions du en mettre 4 ou 5 de plus vu le nombre hallucinant de situations, voir de buts tout faits, qui ont été gâchées. L'important c'est de passer, mais tout de même.
Petite remarque tout de même, au bot d'un moment ça devenait géant pour les Montpelliérains, j'ai beau chercher, je n'arrive pas à me souvenir d'une équipe ou tout les joueurs et j'insiste sur tout, sont d'un niveau individuel pitoyable.
Je ne sais pas dans quoi s'est embarqué le pauvre Courbis, mais ça me fait de la peine.

Note: on trouve tout de même le moyen de se prendre deux buts contre une équipe aussi lamentable. Ca laisse rêveur...
Bald&bearded Niveau : CFA2
Michel Goldstein qui compare Regattin à Maradonna. Une séance de TAB comme je n'en ai quasi jamais vu, d'une faiblesse rare (mention spéciale à la panenka ratée). Et ca se conclu par une défaite tranquillou après avoir mené 3 fois au score.
Bonne petite soirée. Je paraphraserais même Michel en disant "du football fou fou fou ma chère Marinette."

Merci France 3, merci Michel, merci Marinette, et merci aux 22 acteurs, qui devraient évoluer tous ensemble en ligue 2 l'an prochain si tout va bien.
Ouch, mon correcteur à encore fait des miracles, dites sofoot, vous ne pouvez pas ajouter l'option éditer. mon message précédent pique les yeux.
Mille excuses aux lecteurs.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 12