En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Justice
  2. //

Bosman condamné à la prison

Modififié
Le 15 décembre 2011, Jean-Marc Bosman avait soif. Mais face au refus de sa compagne de l'époque de lui accorder « un dernier verre » , l'homme rendu célèbre par l'arrêt du même nom (Arrêt Bosman du 15 décembre 1995) a pété les plombs. Furax, JM sort de ses gonds et assène un coup de poing au visage de son amie. Et pour aller jusqu'au bout de sa connerie, il passe ensuite ses nerfs sur la fille de la pauvre victime.

Condamné à un an de prison ferme par le tribunal correctionnel de Liège pour ce dérapage des plus odieux, l'ex-footballeur belge avait pourtant profité d'une suspension du prononcé, à condition de suivre quelques règles strictes : l'obligation de suivre une psychothérapie, une formation de gestion de la violence et de se soumettre à des analyses sanguines et urinaires. Finalement, n'ayant pas satisfait à toutes ces mesures préventives, le tribunal a révisé son jugement le 13 janvier 2013 et a levé la suspension du prononcé. Il pourra tout de même faire appel de cette décision, puisque son arrestation immédiate n'a pas été ordonnée.


L'homme qui a généralisé la libre circulation des footballeurs à travers l'Europe entre 4 murs. L'ironie est parfois cruelle... ALG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
À lire ensuite
Monaco sur Cavani ?