Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 10e journée
  3. // Nice/Bastia (0-1)

Bosetti : « Je passe pour un guignol »

Modififié
Samedi, à la fin du Nice/Bastia (0-1), Alexy Bosetti aurait pu, s'il n'avait pas été stoppé, faire n'importe quoi, en coursant Jean-Louis Leca.

Invité sur le plateau de J+1 de Canal Plus, le supporter jusqu'à la moëlle niçois savait qu'il allait être cuisiné sur les incidents du week-end. Tiraillé entre sa responsabilité de joueur et son côté ultra, Bosetti tente de faire amende honorable, pour une joute verbale dans les couloirs, devant les caméras : «  Rien que de lui avoir répondu, à Leca, je passe pour un guignol. J'aurais même pas dû lui répondre. Il y avait les caméras, le président de Bastia, le coach de Bastia, quelqu'un de la sécurité de Bastia. Donc devant les caméras, c'est plus facile de dire, "on va dehors". Mais bon, voilà, c'était samedi soir, c'était sur le coup. »

S'il avoue ne pas du tout avoir aimé le drapeau corse sur la pelouse niçoise - « si je fais ça là-bas... » -, le Niçois essaie d'apaiser, à la limite de « son » raisonnable : « Leca, c'est pas le coupable. Il y avait juste à serrer la main, féliciter ses copains qui ont gagné. Lui, il n'a pas joué. Et voilà, rentrer aux vestiaires et on n'aurait pas parlé de tout ça. (...) J'aurais préféré les supporters bastiais à Nice et les nôtres à Bastia. »

Fin du match, avec un petit message de soutien aux interdits de stades et gardés à vue.


RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall
Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25
À lire ensuite
La foire des drones