Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 35 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Juventus

Borriello est triste

A peine arrivé, déjà triste.

Marco Borriello n’a pas encore porté le maillot de la Juventus qu’il doit faire face à une première polémique. En effet, lors du match de championnat de la Juve sur la pelouse de Lecce, une immense banderole lui étant destinée a été déployée. « Borriello, mercenaire sans honneur et sans dignité » pouvait-on y lire.

Evidemment, le message n’a pas vraiment plu à l’attaquant, qui vient de s’engager avec le club bianconero. Lors de sa toute première conférence de presse, il a souhaité mettre les choses au clair, en revenant notamment sur ce 31 août 2010, où il avait signé à la Roma alors que la Juve lui faisait les yeux doux. « Cela m’a rendu triste de voir cette banderole à Lecce. Dans ma vie, je me suis toujours comporté avec dignité aussi bien en dehors que sur le terrain, et j’ai un grand respect pour les tifosi de la Juve. Cette banderole a été dictée par une mauvaise information : moi, je n’ai jamais refusé ce club. Le Milan AC avat décidé de me vendre après avoir acheté Ibra, la Roma s’est tout de suite montrée intéressée pour m’acheter, et la Juve ne pouvait pas. Je ne me suis jamais vanté d’avoir refusé la Juve. J’ai cinq mois pour convaincre ce club et ses supporters » a-t-il affirmé.


Et les tifosi, eux, ont cinq mois pour trouver d’autres slogans de banderoles.
EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 18:15 Quand les écrans de Bristol Rovers diffusent le téléphone rose 6 Hier à 17:45 Mathias Pogba recalé par un club de D3 allemande 22 Hier à 17:00 La finale de la Copa Libertadores en un seul match à partir de 2019 8
Hier à 16:40 Iniesta plante déjà son deuxième but au Japon 16 Hier à 15:15 Il chambre les fans adverses, mais son but est hors jeu 18 Hier à 14:35 À l'Ajax, on maîtrise l'art de la roulette 5
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom
mardi 14 août La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 98 mardi 14 août La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 8 mardi 14 août River Plate devrait quitter El Monumental 14 mardi 14 août Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 36