Borja

Getafe CF, Espagne
Borja est un joueur de football professionnel né le 14/01/1981 à Orense, Galice. Il appartient actuellement à l'équipe de Getafe.
Borja Getafe CF
Galice / Espagne
33 ans
Né le 14/01/1981 à Orense (Galice)
Milieu Défensif Centre
188 cm
83 kilos
2013/2014
Liga BBVA (Espagne)
26 Matchs
1860 minutes jouées
0 but
2 passes décisives
9 cartons jaunes
1 carton rouge

Joueurs portant le même nom :
Borja (Rayo Vallecano)

Photos de Borja

Andrea Pirlo (Juventus) face à Borja Valero (Fiorentina) Borja Valero et Hernanes, lors du match aller à Florence Borja Valero (Fiorentina) Borjas, c'est celui en bas, au centre Borja Valero (Fiorentina) Borja Valero (Villarreal)

Statistiques de Borja

Palmarès

98-ldc.png 00-others.png 00-others.png 00-others.png 00-others.png 00-others.png 00-others.png 00-others.png

Titres

Liga Adelante 2011/2012 (Deportivo La Corogne, Espagne)
Liga Adelante 2006/2007 (Valladolid, Espagne)
Liga BBVA 2002/2003 (Real Madr, Espagne)
Supercopa 2003 (Real Madrid, Espagne)
Supercopa 2001 (Real Madr, Espagne)
(C1) Ligue des Champions 2001/2002 (Real Madr, Europe)
Super Coupe 2002 (Real Madr, Europe)
Coupe intercontinentale 2002 (Real Madr, Intercontinental)
Débuts
2000/2001, Real Madrid (Espagne, )

Carrière de Borja

Saison
 
Club
Div.
Championnat
Champ.
Matchs
M.
Buts
B.
Europe
Eur.
Matchs
M.
Buts
B.
Sélection
Sel.
Matchs
M.
Buts
B.
  Getafe
2013/14
Liga BBVA 
26 
2012/13
Liga BBVA 
16 
1 
  Deportivo La Corogne
2011/12
Liga Adelante 
22 
2 
  Getafe
2010/11
Liga BBVA 
13 
  Valladolid
2009/10
Liga BBVA 
31 
2008/09
Liga BBVA 
29 
2007/08
Primera Division 
31 
1 
2006/07
Liga BBVA 
  Majorque
2005/06
Primera Division 
16 
  Real Madrid
2004/05
Primera Division 
2003/04
Primera Division 
15 
  Real Madr
2002/03
Primera Division 
2001/02
Primera Division 
Real Madrid
2000/01
 
Real Madrid
 

Articles sur Borja

Orgie de buts en Italie

Italie - Serie A - 33e journée

Orgie de buts en Italie

Hellas Verona - Fiorentina 3-5 Sala 14', Toni 73', Iturbe 90' / Cuadrado 31', Aquilani 44' et 86', Borja Valero 63', Matri 83' Napoli - Lazio 3-2 Mertens 41', Higuaín 49' e 8
Lyon : comment faire mal à la Juve de Conte ?

Ligue Europa - 1/4 de finale - Juventus/Olympique lyonnais

Lyon : comment faire mal à la Juve de Conte ?

cédent, Vincenzo Montella a carrément décidé de sacrifier son cerveau, en misant sur la mobilité de Borja Valero. À San Siro, Clarence Seedorf avait décidé de placer le besogneu 29
Gómez fait trembler la Juve

Ligue Europa - 8e de finale aller - Juventus/Fiorentina (1-1)

Gómez fait trembler la Juve

, dictant le tempo d’une première période dominée. Mais la Fiorentina regorge également de talents. Borja Valero d’abord, aux airs d’Iniesta lorsqu'il caresse le cuir, Mario Góm 20
Pirlo et Borja Valero en tête d’affiche

Ligue Europa - 8e de finale - Juventus Turin/Fiorentina

Pirlo et Borja Valero en tête d’affiche

Juve-Fio de l’ère actuelle sont toujours intéressants. Surtout, pour les deux acteurs principaux : Borja Valero et Andrea Pirlo. 17
Jusqu’où volera la Fiorentina de Montella ?

Italie - Calcio - Fiorentina/Inter Milan

Jusqu’où volera la Fiorentina de Montella ?

Quand Montella arrive en Toscane en août 2012, la Fiorentina compte près de 10 000 abonnés. Un Borja Valero et un Mario Gómez plus tard, douze mois après, le club a dépassé 14
La Paz des braves

Le derby du week-end – Bolivie – The Strongest/Club Bolívar

La Paz des braves

ívar (qui n’est pas surnommé « la Academia » pour rien) et 4 d’El Tigre. Citons le capitaine Carlos Borja, Marco Sandy, Júlio César Baldivieso, Jose Milton Melgar, Luis Cristald 9
La Fiorentina accrochée

Italie - Serie A - 19e journée - Torino/Fiorentina (0-0)

La Fiorentina accrochée

ion pour la prochaine Ligue des champions. Dominateurs dans le premier acte, avec des tentatives de Borja Valero et Mati Fernandez, les Florentins ont souffert dans le second, n 1
Pour sa rentrée, le Real prend les points

Espagne Liga - 18e journée - Real Madrid/Celta Vigo (3-0)

Pour sa rentrée, le Real prend les points

de leurs incursions, l’arrière-garde de la Casa Blanca donne des frissons au Bernabéu. Que ce soit Borja Oubiña et son coup de casque trop enlevé (32e), ou Rafinha et sa frappe 24