En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // ITW Borghi

Borghi : « Entraîner Boca, c’était comme faire l'amour la fenêtre ouverte »

Il a été le premier des « nouveaux Maradona » espérés par l’Argentine et a remporté le Mondial 86 avec le Pibe de Oro. Puis, il est passé par l'AC Milan du trio hollandais, a entraîné Colo-Colo et la sélection chilienne. Autour d’un café et d’une dizaine de clopes, le Bichi refait l’histoire de sa carrière.

Modififié

Avant d’être consultant et entraîneur, tu as surtout été champion du monde 86 avec l'Argentine, c’est ton plus beau souvenir ?
Oui, c’est un super souvenir. C’est magnifique de gagner une Coupe du monde pour son pays. Mais les gens se souviennent surtout du match contre l’Angleterre et ça me fait un peu de peine. Pour moi, l’Angleterre n’était pas le rival le plus fort que nous avons joué lors de cette Coupe du monde, nous étions supérieurs. D’ailleurs, l’Angleterre n’a rien fait en Coupe du monde depuis 1966. La Belgique était bien plus forte. Mais la Belgique n’avait pas fait la guerre avec l’Argentine. Ce qui m’a mis mal à l’aise, c’est qu’on a voulu faire croire que nous avions vengé une guerre par cette victoire, alors que cela n’a rien à voir. Historiquement, il n’y a que deux choses à retenir de ce match : le but de Diego et la Mano de Dios. Ni nous ni eux n’étions responsables de la guerre, ni même les peuples des deux pays. Un stupide directeur argentin a voulu faire la guerre à une grande puissance pour un morceau de terre que personne ne connaissait. Les Malouines, c’est perdu au milieu de nulle part, aucun Argentin n’y est jamais allé. D’ailleurs, je me souviens du moment où la guerre a commencé. J’avais dix-huit ans. Le Sud était en guerre, et Buenos Aires faisait la fête. Ça n’a pas été une guerre de tout le pays. Après ce match, certains en ont profité. Comme si nous avions vengé le pays.

Mais la Mano de Dios, c’est mythique quand même, non ?
Sur le terrain, je n’ai pas vu qu’il avait fait main. La seule chose dont je me souvienne, c’est que quand Diego saute et marque de la main, je ne le vois pas, mais, quand il retombe, il regarde directement l’arbitre.

D’ailleurs, tu as été considéré comme le premier héritier du Diez.
Maradona est comme Louis XV (Louis XV a eu dix enfants légitimes et une dizaine d’autres illégitimes, ndlr), il a eu une tonne d’héritiers, mais personne ne lui a jamais succédé. J’ai peut-être été le premier pour une raison simple. Quand Maradona est vendu à Boca en 1981, je commence à jouer à Argentinos Juniors. Alors, la comparaison est immédiate, l’un s’en va, un nouveau 10 le remplace. Et puis, j’avais vingt ans et je brillais à Argentinos. On a gagné la Copa Libertadores en 1985, je fais un super match en finale de la Coupe intercontinentale face à la Juve et les comparaisons prennent de l’épaisseur. Mais, en réalité, je ne me suis jamais senti proche de lui. Sportivement, j’avais parfaitement conscience que je ne pourrais pas jouer à son niveau. L’imagination des gens fait qu’ils pensent que j’aurais pu atteindre son niveau.

« Maradona est comme Louis XV, il a eu une tonne d'héritiers, mais personne ne lui a jamais succédé. »

Maradona, c’est le joueur le plus fort que tu aies vu évoluer ?
Maradona est, sans aucun doute, le plus grand joueur que j’ai vu sur un terrain. Sans vouloir être irrespectueux envers Messi, qui sans aucun doute est le plus grand joueur actuel. Diego était extraordinaire, il est impossible qu’un autre joueur comme ça existe. Ceci dit, quand je parle avec des plus anciens, ils me disent qu’ils ont vu un meilleur joueur, El Charro Moreno. Les vieux qui l’ont vu m’ont dit qu’ils n’avaient jamais vu un type comme lui. Ceux qui aiment le foot sont de grands romantiques et de grands nostalgiques, nous pensons toujours que c’était mieux avant, nous défendons les anciens contre les modernes.

Qu’est-ce qui faisait que Maradona était si fort ?
Je te donne un exemple : nous devons tous les deux résoudre un problème mathématique, toi tu vas trouver la solution en trois minutes, moi en cinq minutes. Lui, en trente secondes. La vitesse mentale qu’il avait pour trouver des solutions en jouant était extraordinaire, c’est ce qui faisait de lui le meilleur. Jouer avec lui était complexe, parce qu’il fallait toujours être attentif à ce qu’il allait inventer.

En Argentine, on le compare toujours avec Messi. Si Messi gagne le Mondial avec l’Argentine, est-ce qu’il sera considéré comme l’égal de Maradona ?
Les titres ne te rendent pas meilleurs. Pour moi, le plus fort n’est pas celui qui a gagné le plus de trophées. Platini n’a jamais été champion du monde, mais si tu me demandes le meilleur joueur français, je te dis Platini. Celui qui a le plus gagné est très différent de celui qui te plaît le plus. Qui est le joueur le plus titré du football argentin ? Le Cabezón Ruggeri. Est-ce qu’il était bon ? Non. Il faisait son boulot, mais ça n’était pas un bon joueur, simplement un bon défenseur.


Pour en revenir au Bichi joueur, tes performances avec Argentinos te permettent de signer au Milan, mais tu ne t’y imposes pas.
À l’époque, j’ai failli signer au Matra Racing, mais le Milan a payé plus cher. Le Milan m’achète en juillet en 1987, il y avait deux places d’étrangers par équipe, les joueurs communautaires n’existaient pas. L’entraîneur qui me fait venir, c’est le Suédois Niels Lindholm. Mais, quand j’arrive, c’est Sacchi qui vient de signer. En plus de moi, le Milan fait signer cette année-là trois joueurs : Van Basten, Rijkaard et Gullit. Rijkaard et moi, nous devons alors partir en prêt. Je m’en vais à Côme, qui était en réalité une filiale de l'AC Milan. L’été suivant, je retourne à Milan, désormais il y avait de la place pour trois joueurs étrangers. Sacchi décide d’opter pour Rijkaard.

Tu as des regrets de ne pas avoir joué pour ce grand Milan ?
Disons que c’était mon meilleur moment en tant que joueur, mais c’était aussi le meilleur moment du Milan qui a tout gagné. Évidemment, j’aurais adoré jouer en match officiel avec ce club. Mais je n’ai pas de regrets, parce qu’il y avait des joueurs meilleurs que moi. Et le coach ne s’est pas trompé puisqu'il a absolument tout gagné. De tous les joueurs que j’ai côtoyés, Diego est le plus fort et Van Basten le second. Pour son physique et sa taille, il avait une technique exquise. Rijkaard aussi était très fort. Je dis toujours qu’un joueur polyfonctionnel est un joueur qui joue mal à plusieurs postes. Je crois plus aux joueurs spécialistes d’un poste. Mais Rijkaard était l’exception qui confirme la règle, il jouait bien partout. Khedira l’Allemand me fait beaucoup penser à Rijkaard. Gullit en revanche n’était pas un super joueur. Moyen techniquement, pas spécialement doué. Mais il était très fort physiquement.

« Je dis toujours qu’un joueur polyfonctionnel est un joueur qui joue mal à plusieurs postes. Je crois plus aux joueurs spécialistes d’un poste. Mais Rijkaard était l’exception qui confirme la règle, il jouait bien partout. »

Sautons quelques années, ta carrière t’entraîneur te mène à Colo-Colo, où tu fais exploser une génération de joueurs exceptionnels : Vidal, Sánchez, Fernandez, Valdivia notamment.
J’ai d'abord travaillé à l’école de football de Colo-Colo, ensuite avec les cadets, puis au centre de formation, en tant qu’adjoint et finalement en tant que coach. Je connaissais la grande majorité des joueurs depuis qu’ils étaient petits : Valdivia, Fierro, M. Fernandez. Donc, si j’étais vantard, je te dirais que j’ai formé toute cette génération, mais ça n’est pas vrai. J’ai participé à cela, oui. Mon mérite est de les avoir lancés en première division. J’ai peut-être plus de mérite dans le cas d’Arturo Vidal parce qu’ils allaient le virer de Colo-Colo. Je me suis battu pour le garder. Vidal, je le connais depuis qu’il est petit. C’est un cas très spécial, je dirais que c’est une bonne saillie. Le fruit d’une bonne rencontre entre deux personnes. Tout est naturel, tout est génétique. Il ne jouait pas bien chez les jeunes, il n’était pas du tout au-dessus du lot. Personne ne pouvait dire « celui-là sera un phénomène » . Vidal a cassé toutes les statistiques et a défié la logique. Je crois que Vidal est un joueur bien plus fort qu’Alexis. Alexis a atteint ses limites, Vidal non. Ce sont deux planètes différentes.

Il y avait plus d’attentes pour d’autres joueurs ?
En fait, celui qui suscitait le plus d’attentes, c’est Matías Fernández. Un type doué, un super mec, un des meilleurs que j’ai eus, mais il est trop dépendant de l’affection que le coach lui offre, il a besoin qu’on lui fasse confiance, de se sentir important. Il y a des gens qui s’en foutent que le coach leur parle ou non. Lui, non. Sa carrière n’est pas mauvaise, mais je l’attendais à un niveau largement supérieur. Et puis il y a Valdivia. Un joueur extraordinaire, pas très intelligent dans sa vie, mais extraordinaire.


Pourquoi tu considères qu’il n’est pas intelligent dans sa vie ?
Il a toujours été arrogant, prenant tout le monde de haut. À Colo-Colo déjà. Ce mec est un type spécial. La preuve, c’est qu’il divise. Depuis toujours, le fait qu'il soit sélectionné ou non suscite une polémique alors qu’il ne devrait y avoir aucun doute. J’ai une part féminine dans ma vie. Je tombe amoureux de certains joueurs. Riquelme par exemple, le plus doué que j’ai connu. Valdivia vient juste après. Jorge, c’est un joueur qui n’a aucun intérêt pour défendre, marquer. Un joueur inutile pour le jeu collectif. Mais c’est un type qui peut te mettre une passe ou un ballon où personne ne peut le mettre. Son génie est là-dedans. Mais il ne s’est jamais préparé physiquement pour aller plus haut. Il a toujours dépendu de sa technique.

« Jorge Valdivia, c’est un joueur qui n’a aucun intérêt pour défendre, marquer. Un joueur inutile pour le jeu collectif. Mais c’est un type qui peut te mettre une passe ou un ballon où personne ne peut le mettre. Son génie est là-dedans. »

On a beaucoup parlé de l’indiscipline en sélection chilienne sous ton mandat, avec notamment le scandale du bautizazo (Vidal, Beausejour et Valdivia étaient revenus ivres morts du baptême de la fille de Valdivia, ndlr).
Je ne crois pas qu’il y ait eu plus d’indiscipline à mon époque qu’à celle de Bielsa. Je crois que mon erreur a été d’ouvrir à la presse. Enfin, mon erreur, je ne sais pas, parce que j’aime que les choses soient ouvertes, transparentes. Quoi qu’il en soit, je ne vais pas nier qu’il y a eu ce cas d’indiscipline assez grave, et c’est pour ça que j’ai pris des sanctions à l’époque. Mais l’indiscipline existera toujours, le Chili a une très forte consommation d’alcool, c’est un fait social, c’est le deuxième pays où l’on consomme le plus d’alcool au monde. Et les footballeurs ne sont pas une île, ils sont un reflet de la société. J’ai lu dans El País que le Real Madrid n’a pas voulu faire signer Vidal parce qu’il avait un problème génétique avec la piscola (un cocktail national chilien, mélange de pisco et de coca-cola, ndlr). Je ne sais pas s'il boit tous les jours, ou s'il le fait seulement le week-end. Bon, je ne crois pas qu’il boive tous les jours, sinon il ne pourrait pas être à ce niveau.

En plus de Colo-Colo et le Chili, tu as entraîné Boca, c’était comment ?
J’ai ressenti plus de pression à Colo-Colo. Car à Boca, j’étais déjà plus expérimenté, plus mûr en tant que coach. Ce qui est similaire entre Boca et Colo-Colo, c’est que ce sont des clubs transversaux, qui touchent toutes les classes sociales. Tu peux vivre dans un quartier pauvre et être fan de Boca, mais aussi être le type le plus riche du pays et être hincha du club. Colo-Colo, c’est pareil. Le public de Colo-Colo est très exigeant et versatile. Tu es soit un génie, soit un nul. Les gens ne te permettaient pas de perdre. Les fans de Boca sont plus respectueux. À Boca, ce sont les médias qui sont omniprésents, c’est le seul club où tu arrives pour l’entraînement, tu descends de ta bagnole et il y a déjà la télévision. J’avais d’ailleurs dit qu’entraîner Boca, c’était comme faire l'amour la fenêtre ouverte, tu n’as aucune intimité.

Sampaoli est le nouveau sélectionneur de l'Argentine, tu en penses quoi ?
C’est une bonne excuse pour que je prenne la nationalité chilienne. Ce n'est pas un type qui me plaît et je sépare le coach de l’homme. Je suis sûr que dans ton travail il y a de supers journalistes qui ne sont pas des gens bien... En tant que coach, il fait probablement du bon boulot.

« Sampoli a profité de certaines opportunités pour grandir, mais à quel prix et aux dépens de qui ? Je ne sais pas s'il tuerait sa mère pour réussir, mais l'une de ses tantes probablement (rires). »

Et la personne ?
J’ai une mauvaise opinion de lui. Son chemin a toujours été étrange. Comment il est arrivé à la U, comment il est arrivé au Chili... Je peux justifier d’une certaine manière son ambition, parce qu’il y a dix ans, ce type, absolument personne ne le connaissait. Il a profité de certaines opportunités pour grandir, mais à quel prix et aux dépens de qui ? Je ne sais pas s'il tuerait sa mère pour réussir, mais l'une de ses tantes probablement (rires). Sampaoli a dit qu’il aimait la U, il est parti. Il aimait la sélection chilienne et il est parti en disant qu’on le prenait en otage. Et maintenant Séville... Il a gagné avec la U, avec la sélection, mais il n’a rien laissé du tout. Bielsa n’est pas un type que j’aime particulièrement, mais je lui reconnais de laisser une trace là où il passe, un projet. Il est cohérent, il te laisse quelque chose. Sampaoli, lui, rien. La plus grande fierté pour un coach, c’est qu’un joueur dise : « J’ai énormément appris avec lui, c’est un super mec. » Tu as entendu un joueur dire cela de Sampaoli ?

Tu penses que quand tu te fais virer de la sélection, Sampaoli avait déjà un accord avec la Fédération chilienne ?
Je n’ai aucun doute là-dessus, je n’ai pas de preuves, mais j’en suis absolument certain.



Propos recueillis par Arthur Jeanne, à Santiago de Chile
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:39 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
il y a 8 heures Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur 30 il y a 10 heures Le joli loupé de Kokorin en Russie 16 il y a 11 heures L'étrange statue indienne de Maradona 17
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:12 Heinze retrouve un banc en Argentine 9 Hier à 14:40 Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6 Hier à 09:25 Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 6 Hier à 09:01 Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 4 samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 6 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 20 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 30 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15