1. //
  2. // Neuchâtel Xamax

Bordel à Neuchâtel

0 5
Fraîchement racheté par l'homme d'affaires tchétchène, Bulat Chagaev, le Neuchâtel Xamax n'a pas mis longtemps avant de connaître sa première crise. Mercredi dans les colonnes du Matin, le nouveau propriétaire avait laissé entendre que du ménage allait être fait : "J'ai découvert que les affaires n'étaient pas gérées professionnellement et que certains aspects financiers n'étaient pas en règle. Ils ont triché avec l'équipe, avec les sponsors et avec les supporters. J'ai les documents qui le prouvent".

Ni une ni deux, quatre membres du staff administratif décident de devancer leur licenciement en démissionnant de leur poste. Le directeur administratif Philippe Salvi, le directeur sportif Paolo Urfer et les membres de Pro'Imax (société qui gère la promotion de l'image du club, ndlr)) Alexandre Rey et Cédric Pellet quittent le navire avec effet immédiat. Bien décidés à se défendre, les quatre démissionnaires publient alors un communiqué où ils se disent "incrédules" et parlent même "d'allégations diffamatoires à peine voilées". Ambiance.

Et dire que pendant ce temps-là, Sonny Anderson vient de signer au club pour "faire ses premières armes" dans le métier. Il devra prouver rapidement, sous peine de retraverser les Alpes.

NB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
"sous peine de retraverser les Alpes". Haha! Espèce de banane, le Jura d'accord, mais les Alpes. Quand Sofoot engagera-t-il un suisse pour rédiger ces articles? Même vos lecteurs français vous corrigent pour votre absence de connaissance de ce pays. A croire que vous ne savez même pas épeler le mot "Suisse".
@ tchepet

C'est pas bien grave, de toute façon au rythme où vont les choses du côté de Neuchâtel, le club sera bientôt une enclave tchétchène en plein canton.

Il leur faudra plutôt un russophone pour rédiger ces articles.

Bulat Chagaev président de Xamax, a fucking disgrace for the football and Switzerland.
Quand on voit que ce nouveau président menace de mort ses joueurs quand ils sont en train de perdre, on se dit que les mis en cause ont intérêt à se planquer loin, très loin de ce mec.
si Anderson se plante il reste toujours Boghossian ...
..il reste aussi Domenech si vraiment...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Friedel à Tottenham
0 5