1. //
  2. // 1/4
  3. // Bordeaux-Lorient (2-0)

Bordeaux tient sa demi-finale

Ce mardi, pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue, les Girondins de Bordeaux, en réussite, se sont imposés face à un Lorient bien trop friable et trop faible techniquement pour espérer aller plus loin dans la compétition.

Modififié
69 15

Girondins de Bordeaux 2-0 FC Lorient

Buts : Plašil (44e), Paye CSC (56e) pour Bordeaux

Ce soir, pour leur premier match de l’année au sein de leur nouvel écrin, le Matmut Atlantique, vide, les Girondins de Bordeaux avaient à cœur de bien faire. Pour leurs supporters d’abord, pour atteindre les demi-finales de la Coupe de la Ligue ensuite. Histoire d’apercevoir encore un peu mieux le Stade de France. Une mission couronnée de succès (2-0) pour les Marine et Blanc. Mais avec les plus grandes peines du monde. Oui, parce qu’avant de faire sauter le verrou breton, sur une frappe contrée de Jaroslav Plašil juste avant la pause, les locaux ont copieusement gâché. En particulier Diego Rolán, loin, très loin d’être dans un grand soir, et qui devra faire mieux pour donner à ses coéquipiers une chance de soulever le trophée doré, le 23 avril prochain à Saint-Denis. En attendant, la qualif' est en poche. C'est tout ce que l'on demandait.

Rolán gâche, Plašil assure


Face à des Merlus joueurs, mais pas toujours rigoureux dans cette compétition, les hommes de Willy Sagnol font un début de partie tonitruant, comme pour prendre à la gorge leurs adversaires. Ils posent tout de suite le pied sur le ballon, pressent haut et de manière incessante. Et leurs efforts ne vont pas tarder à porter leurs fruits, en matière d’occasions du moins. Problème, les locaux pèchent énormément dans la finition. Par Rolán, auteur d’un incroyable loupé à la reprise d’un joli centre de Poko au second poteau (2e), avant de dévisser une tête, positionné au point de penalty (8e). Par Plašil, aussi, qui trouve un Florent Chaigneau bondissant sur sa frappe des vingt mètres.

Bordeaux domine son sujet certes, mais ne termine pas ses actions. Sagnol commence à s’énerver, à raison, puisque les Merlus, totalement acculés, finissent par sortir un peu la tête de l’eau. Résultat : Paye s’infiltre dans la zone décisive adverse et manque de peu l’ouverture du score, mais Carrasso est bien concentré (9e). Puis, peu à peu, la jolie entame laisse place, des deux cotés, à une bataille physique bourrée d’insuffisances techniques. En témoigne le second gros loupé de Diego Rolán, qui profite d’une mauvaise passe de Lavigne pour se présenter face à Chaigneau… et échouer (36e). Le jeu court est remplacé par le jeu long, et les actions construites par les frappes lointaines. Et c’est ce qui fait mouche. Après deux mauvaises relances dans l'axe, la défense lorientaise va payer cash. Et c’est Plašil qui encaisse le pactole, reprenant le cuir du plat du pied aux dix-huit mètres. Une ouverture du score au meilleur des moments, méritée pour Bordeaux au vu des occasions.

Pape Paye, généreux comme le fruit


Comme en début de match, les Girondins démarrent le second acte avec une attitude conquérante pour tenir d’emblée la sphère, et s’appuient beaucoup sur un Crivelli, intelligent dans son rôle de pivot. Du coup, le jeu a du mal à prendre de la vitesse. Alors, on cherche les coups de pied arrêtés côté bordelais. Une tactique qui ne va pas forcément dans le sens de la beauté du sport, mais qui a le mérite d’être efficace. Adam Ounas, espoir girondin très en jambes sur cette rencontre, rate pour le coup complètement son corner. Malheureusement pour les visiteurs, Pape Paye et Chaigneau s’emmêlent les pinceaux, et c’est le premier qui marque contre son camp (55e). À partir de là, Lorient est déjà sur la corde raide, mais a l’opportunité de se relancer quelques minutes plus tard. Oublié par la défense bordelaise, Philippoteaux défie Carrasso en face to face, mais le portier, à l’expérience, remporte le duel, solide sur ses appuis jusqu’au dernier moment (62e).

Non, les soldats de Sylvain Ripoll n’arrivent à rien et ne se sentent déjà plus concernés cinq minutes avant la fin, conscients de l’issue désormais quasiment irréversible de l’affrontement. N’Dong tente bien quelques gestes, mais sa tentative de volée du droit s’envole loin dans les tribunes du Matmut Atlantique. Au même endroit que la frappe de Guerreiro, qui porte le coup de grâce à ses potes en loupant lui aussi un face-à-face pourtant pas si compliqué en apparence (82e). Bordeaux doit quand même puiser dans ses réserves pour assurer sa victoire jusqu’au bout, mais répond finalement présent. De bon augure pour les demi-finales.


Par Maxime Nadjarian
Modifié

Dans cet article

zinczinc78 Niveau : CFA
C'est quand même incroyable ce que ça bouffe un Uruguayen..
Quand tu vois ce qu'a bouffé Rolan contre Lorient.
Quand tu vois ce que Cavani bouffe quotidiennement avec le PSG.
Quand tu vois Suarez qui bouffe Bakkal, Ivanovic et Chiellini.

Quelqu'un a une explication scientifique ?
Enfin une victoire tranquille, dans une rencontre dominée de la tête et des épaules.

Bon match de la charnière Guilbert-Yambéré (oui oui), grosse activité de Poko (eh oui) malgré quelques lacunes défensives (forcément), Traoré a été pas mal (vraiment), gros match de Carrasso, bonne entrée de Vada.

A l'inverse, Crivelli totalement transparent et Rolan a beaucoup croqué (au moins il se crée des occas').

Les Lyonnais on compte sur vous pour éliminer le PSG demain, histoire que cette compétition ait un peu d'intérêt.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Pas pu voir le match mais heureux du resultat et d après ce que je lis Guilbert a encore été bon, plaisir.
@zinczinc, il y a quelques années en d'autres lieux, un pierre Arrighi t'aurait répondu en 12 pages, synthétisables en 12 lignes ou en 1 idée, pendant que trois aficionados le turluttaient avec enthousiasme. Ici, ce soir, la science ne peut rien pour toi.
Ross own near raw Niveau : District
L'altitude et la langue espagnole pit être ? C'était le commentaire scientifico-raciste.
Plasil, c'est limite s'il retrouve pas une seconde jeunesse. C'est dommage qu'il ait parfois tant d'efforts défensifs à faire, s'il pouvait se concentrer sur le jeu offensif, ça pourrait nous faire du bien.
Bon là Traoré a fait un bon match, mais en général nos milieux défs sont dégueus, hormis Sertic, alors le mec, c'est limite s'il bosse pour 2.

Guilbert vraiment bon, même si Lorient c'était pas la folie.
Bring back our Planus Niveau : DHR
Eh ben j'ai aimé Poko ce soir. La vie est faite de surprises !
Par contre Crivelli je bloque, faute sur chaque duel c'est dommage. Je persiste à penser que Diabaté (au repos) aurait rendu le match encore plus facile.
Je ne me remets toujours pas qu'on ait refusé une offre de 15M pour Rolan cet été, alors qu'on a dit oui pour Saivet à 6M.

Notre capitaine à 6M et notre vice-capitaine qui veut s'en aller aussi...
Je sais que Triaud doit composer avec un actionnaire pas prêt à mettre un sou dans le club, mais ça fait mal de voir l'équipe se déliter au fur et à mesure.

En 2008-2009, on avait Chamack, Gourcuff, Alou Diarra, Wendel, Tremoulinas, Gouffran (encore bon), Fernando, Diawara, bref pas mal d'internationaux ou de mecs qui pouvaient espérer l'être.

Aujourd'hui on n'a plus grand monde à ce niveau à part Khazri et Plasil.
Pas que les autres soient foncièrement mauvais, c'est juste que le niveau général de l'équipe a régressé.
Ross own near raw Niveau : District
Le niveau général qui baisse c'est le cas dans bcp d'équipes qui a un moment ont été en surrégime : regarde Lille , Montpellier , Marseille et même Lyon...
Modèle économique foireux, pas parce que le foot est structurellement déficitaire en France, mais des choix pas tjr cohérents ni assumés j'ai tjr en tête moussa sow revendu à l'arrache pdt une trêve hivernale, si c'est pour s'affaiblir autant le faire quand le mec est au top de sa valeur non ?

Combien de soit disant cadors ont été revalorisé puis derrière ne confirment pas et partent libre ou pour des montants dérisoires ? Quelqu'un peut me dire cb a été vendu payet ?

Et le pire c'est qu'en donnant des 'gros salaires' à certains joueurs , tu te tire une balle dans le pied car tu peux te retrouver dans une situation où la vente est obligatoire pour toi et dc la negoce en étant en position de faiblesse...

On va avancer l'argument du nouveau stade, je répondrais qu'il faut aussi les remplir et à coup de 0-0 dégueulasse et de " 1pts c'est bien " c'est pas gagné...

Comme de par hasard le joueur français de l'équipe type FIFA ( lol ) il a jms joue en l1, griezzman j'en parle pas...

Tout le monde pense que les bleus ont une chance à la maison cet été ... Parlons en de la baisse de qualité de l'équipe : nos porteurs d'eaux en 98 c'était , des jeunes à potentiels ou des titulaires de grands club ( diomede charbonnier guivarch sont quand mm champions de France ... )
Les titulaires j'en parle pas ...

Honnêtement j'ai rien contre les joueurs sélectionnés, le pire c'est que je vois même pas qui rajouter pr améliorer qualitativement...

Pogba griezzman martial benzema koscielny lloris c'est nos meilleurs éléments ( j'en oublie ? )

Même en rajoutant les warriors épisodique et en priant pour qu'ils soient au top ( sakho-varane.... ) je pense que cette année si on joue les qualif on n'y est même pas a l'Euro.


Bref j'ai du mal à dormir et des fourmi dans les doigts....
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Message posté par zinczinc78
C'est quand même incroyable ce que ça bouffe un Uruguayen..
Quand tu vois ce qu'a bouffé Rolan contre Lorient.
Quand tu vois ce que Cavani bouffe quotidiennement avec le PSG.
Quand tu vois Suarez qui bouffe Bakkal, Ivanovic et Chiellini.

Quelqu'un a une explication scientifique ?


Je crois qu'ils ont simplement la rage et qu'ils détestent par dessus tout les cages.

http://www.buzzwebzine.fr/wp-content/up … rriere.jpg
On s'en fou, même les bordelais s'en foutent, vous avez vu les tribunes? Pourquoi il y a pas un article sur le derby sevillan à la place?
Message posté par Ross own near raw
Le niveau général qui baisse c'est le cas dans bcp d'équipes qui a un moment ont été en surrégime : regarde Lille , Montpellier , Marseille et même Lyon...
Modèle économique foireux, pas parce que le foot est structurellement déficitaire en France, mais des choix pas tjr cohérents ni assumés j'ai tjr en tête moussa sow revendu à l'arrache pdt une trêve hivernale, si c'est pour s'affaiblir autant le faire quand le mec est au top de sa valeur non ?

Combien de soit disant cadors ont été revalorisé puis derrière ne confirment pas et partent libre ou pour des montants dérisoires ? Quelqu'un peut me dire cb a été vendu payet ?

Et le pire c'est qu'en donnant des 'gros salaires' à certains joueurs , tu te tire une balle dans le pied car tu peux te retrouver dans une situation où la vente est obligatoire pour toi et dc la negoce en étant en position de faiblesse...

On va avancer l'argument du nouveau stade, je répondrais qu'il faut aussi les remplir et à coup de 0-0 dégueulasse et de " 1pts c'est bien " c'est pas gagné...

Comme de par hasard le joueur français de l'équipe type FIFA ( lol ) il a jms joue en l1, griezzman j'en parle pas...

Tout le monde pense que les bleus ont une chance à la maison cet été ... Parlons en de la baisse de qualité de l'équipe : nos porteurs d'eaux en 98 c'était , des jeunes à potentiels ou des titulaires de grands club ( diomede charbonnier guivarch sont quand mm champions de France ... )
Les titulaires j'en parle pas ...

Honnêtement j'ai rien contre les joueurs sélectionnés, le pire c'est que je vois même pas qui rajouter pr améliorer qualitativement...

Pogba griezzman martial benzema koscielny lloris c'est nos meilleurs éléments ( j'en oublie ? )

Même en rajoutant les warriors épisodique et en priant pour qu'ils soient au top ( sakho-varane.... ) je pense que cette année si on joue les qualif on n'y est même pas a l'Euro.


Bref j'ai du mal à dormir et des fourmi dans les doigts....


Beaucoup de clubs de L1 sont mal gérés en effet en ce qui concerne la gestion de leur effectif et avec la manne financière des clubs de PL celà ne va pas s'arranger car les joueurs de L1 seront encore en position de force pour renégocier leurs salaires avec chantage au départ en Angleterre.
Pour l'edf elle se serait qualifiée pour l'euro si elle avait du disputer les qualifs, mais je ne la voit pas aller jusqu'en finale cette année car l'ensemble n'est pas assez performant
pierrot92 Niveau : CFA2
Bordeaux a fait un bon match, mais le jeu manque de vitesse dans les enchainements, souvent du à des contrôles moyens...Je les avais pas vu depuis quelques semaines, j'ai été agréablement surpris par Poko et Yambéré hier (faut dire que malgré leur bonne volonté, je les considère comme des footeux très moyens de ligue 1). par contre Traoré, il a été sans surprise, c'est à dire bof bof. Dommage que Rolan ait manqué d'efficacité.
"Par Rolán, auteur d’un incroyable loupé à la reprise d’un joli centre de Poko au second poteau (2e), "

L'action était juste une blague...
Centre de Poko donc, dévié dès le départ par la cuisse d'un défenseur lorientais, au rebond presque devant le but un autre défenseur se loupe, et Rolan tire du tibia à coté alors que le gardien était à l'ouest...
Manquait plus que la musique de Benny Hill.
Message posté par zinczinc78
C'est quand même incroyable ce que ça bouffe un Uruguayen..
Quand tu vois ce qu'a bouffé Rolan contre Lorient.
Quand tu vois ce que Cavani bouffe quotidiennement avec le PSG.
Quand tu vois Suarez qui bouffe Bakkal, Ivanovic et Chiellini.

Quelqu'un a une explication scientifique ?


Demande à Mark the Ugly. Si toute fois il est encore en vie

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
69 15